Easyjet lance une nouvelle campagne pour recruter des femmes pilotes



EasyJet lance une nouvelle campagne pour inciter davantage de filles à devenir pilotes de ligne. Pour passer de 13% à 20% de femmes dans ses pilotes d'ici 2020, elle combat les idées reçues et revisite les clichés hollywoodiens.





Hannah Revie, qui tourne dans le clip et sa mère, elle-même pilote à Easyjet.
Hannah Revie, qui tourne dans le clip et sa mère, elle-même pilote à Easyjet.
Dans le film de Steven Spielberg  "Catch me if you can" (2002), Leonardo Di Caprio parade en uniforme de pilote de ligne sous les yeux ravis d'une brochette d'hôtesses...

Seize ans plus tard, la compagnie aérienne britannique Easyjet rejoue la scène pour son dernier film de recrutement lancé début septembre 2018. Le court-métrage, intitulé "Catch up if you can" (Rattrape-moi si tu peux), a bien fait rire les passagers de l'aéroport Southend de Londres où il a été tourné : Les hôtesses y sont remplacées par une bande de petits garçons et Leonardo par Hannah Revie, une fille de 9 ans qui ne cache pas sa fierté d'arborer la casquette de commandant de bord.

Le message est clair : la compagnie aérienne veut balayer les clichés qui mettent systématiquement des hommes aux commandes des avions.


Objectif : 20% de femmes pilotes d'ici 2020

Ce n'est pas la première fois que Easyjet vise le recrutement de femmes pilotes. En 2015, elle a déjà lancé l'initiative Amy Johnson (du nom d'une célèbre aviatrice britannique morte en 1941). Cela a généré un afflux de talents féminins, qui sont passés de 6% en 2015 à 13% en 2017.

Avec cette nouvelle campagne de recrutement, elle veut atteindre 20% de nouveaux pilotes femmes d’ici à 2020, alors que seulement 5% des pilotes dans le monde sont des femmes selon l'International Society of Women Airline Pilots.

460 nouveaux pilotes recrutés en 2018

Il faut dire qu'en 2018, la compagnie va recruter 460 nouveaux pilotes pour répondre aux demandes record sur ses vols pour la troisième année consécutive tandis que son réseau européen continue de croître.

Avec la croissance du trafic aérien mondial, on commence à parler de pénurie de pilotes alors qu'il y a quelques années beaucoup étaient au chômage. Plusieurs compagnies aériennes ont d'ores et déjà réagi en ouvrant des filières de formation, comme par exemple Air France qui a rouvert son concours Cadets en janvier 2018.

Pour Easyjet, l'appel aux femmes n'est donc pas seulement une façon de défendre la parité. Il doit aussi permettre à la compagnie de pêcher de nouveaux talents dans un vivier totalement délaissé, celui des jeunes femmes.

En savoir plus sur les recrutements de pilotes Easyjet 

Les possibilités vont des pilotes cadets qui commencent leur carrière aux copilotes expérimentés et capitaines d'autres compagnies aériennes et militaires.

Le programme de formation pilote Generation easyJet est ouvert depuis le 3 septembre pour permettre aux futurs pilotes de postuler.

Pour savoir comment devenir un pilote easyJet, rendez-vous sur http://becomeapilot.easyjet.com/

Faire d'un rêve de petit garçon...

Easyjet lance une nouvelle campagne pour recruter des femmes pilotes
L'aérien va peut-être donc suivre l'exemple du secteur informatique, où les entreprises font tout pour attirer des femmes afin de combler la pénurie de talents.

Il lui faut pour cela balayer l'image masculine du pilote ancrée dès le plus jeune âge dans l'imaginaire. Un sondage mené par easyJet auprès de 500 de ses pilotes a révélé que plus de la moitié (55%) des hommes savaient qu'ils souhaitaient devenir pilotes avant l'âge de 10 ans. Les femmes étaient quant à elles moins enthousiastes, la moitié seulement (50%) ne l’ayant envisagé qu'à 16 ans ou plus.

Étonnamment, plus d’un cinquième (22%) des pilotes de sexe masculin avaient déjà trouvé leur vocation à l’âge de cinq ans.

Un rêve de petite fille !

Easyjet lance une nouvelle campagne pour recruter des femmes pilotes
On comprend dès lors le choix du court-métrage "Catch up if you can" de mettre en scène des enfants. Choix d'autant plus fort que la mère d'Hannah, la petite fille "pilote", est elle-même capitaine chez easyJet !

Emily Revie vient d’une famille de quatre générations de pilotes. "Quand j'étais à l'école, le métier de pilote était considéré comme exclusivement masculin, raconte-t-elle, et on m'a dit plusieurs fois d'envisager d'autres métiers. Les producteurs d'Hollywood qui ont l'habitude de toujours placer des acteurs masculins dans le cockpit ne font que renforcer cette idée."

On comprend sa fierté d'avoir participé avec Hannah à une initiative visant à encourager plus de filles à envisager cette carrière. "J'aime mon travail et je le recommanderais à tout le monde.", conclut-elle.




Rédigé par la rédaction le Vendredi 14 Septembre 2018 modifié le Vendredi 14 Septembre 2018

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger