Six jeunes traversent la Méditerranée à la rame pour défendre la biodiversité



En juin 2021, six jeunes vont s'élancer en kayak, du sud de la France vers le Maroc. Ils rameront 24h/24 sur plus de 1200 km pour réaliser un exploit sportif, mais aussi pour alerter sur la dégradation de la biodiversité en Méditerranée.





Six jeunes traversent la Méditerranée à la rame pour défendre la biodiversité
Diplômé de Montpellier Business School (MBS) en 2018, Florian Juvanon faisait ses premiers pas dans les secteurs de l’œnologie et de la gastronomie quand la crise sanitaire a éclaté. "La pause provoquée par le confinement et le couvre-feu a été pour moi l’occasion d’engager une réflexion sur les projets dans lesquels je souhaitais m’investir", raconte-t-il.

C'est alors qu'il découvre le projet TransMed21, véritable aventure collective prévue pour l'été 2021. Traverser la Méditerranée à la rame ! Sauveteur en mer depuis 2010, Florian est aussitôt conquis : "j'y ai vu l’expédition que je cherchais depuis des années pour lier le dépassement de soi à la préservation de l’environnement".

Un exploit sportif et un documentaire scientifique à tourner

Concrètement, l'expédition partira des côtes du sud de la France (La Grande Motte) en juin. Elle sera constituée de deux équipes de trois jeunes rameurs qui traverseront la Méditerranée jusqu'aux rives du Maroc à bord de deux pirogues polynésiennes, version kayak dernière génération.

Les rameurs se relaieront toutes les six heures, afin de naviguer 24heures sur 24. Les deux pirogues seront escortées par deux voiliers et un équipage de dix personnes.

Mais au-delà de l'exploit sportif, la traversée est aussi un support d’expérience scientifique au service de la biodiversité. Baptisé Transmed21, le projet veut alerter sur la situation critique des environnements marins, en réalisant notamment un documentaire scientifique.

L'équipage des voiliers pourra suivre certaines espèces de grands pélagiques, procéder à des prélèvements d’eau pour les laboratoires de recherche, et analyser les indicateurs de pollution. En parallèle, les deux kayaks effectueront un ramassage des déchets sur le parcours jusqu’au Maroc.

Un manager, un coach sportif, un biologiste, un réalisateur et un pianiste !

Au final l'expédition aura nécessité une année de préparation. Mais elle n'aurait sans doute pu voir le jour sans la diversité de compétences des 15 personnes qui vont embarquer : parmi eux, un coach sportif, un biologiste, un réalisateur, un sapeur-pompier...

Florian, lui, est en charge de la communication, du sponsoring et des partenariats. "Nous sommes soutenus par Anne Quéméré (navigatrice) et Quentin Urban (champion du monde et de France de kayak marathon), ainsi que par des entreprises expertes du secteur marin", explique-t-il. 

Mais le profil le plus étonnant est sans doute celui du fondateur du projet : Cyril Van Ginneken est un jeune pianiste, élève de la Haute école de musique de Genève. Il a déjà donné de nombreux concerts de musique de chambre et a composé la bande originale de la production Birth of a hero : Interlude. 
Par ailleurs sapeur-pompier volontaire et très sportif, le jeune artiste fera partie des six rameurs de TransMed21.

Vidéo : Cyril Cyril Van Ginneken présente le projet


Suivre et soutenir le projet TransMed21

Cette diversité fera sans aucun doute la force de l’équipe pour ce projet hors-norme. "Aujourd’hui, nous finalisons la phase de financement et il est encore temps de nous soutenir", explique Florian.

Pour monter le projet, l'équipe a en effet eu recours à des sponsors et à du financement participatif. Elle a créé l'association The WildXperience.




Rédigé par le Mardi 18 Mai 2021 modifié le Mardi 1 Juin 2021

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "La checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger