Permis de conduire : la grève des inspecteurs rallonge les délais pour passer l'examen


70% des candidats au permis de conduire n'ont pu passer l'examen en France la semaine du 17 octobre 2011 à cause du mouvement de grève des inspecteurs du permis. Un mouvement qui a finalement pris fin mais va rallonger les délais pour passer l'examen.





Les inspecteurs dans les rues de Paris, le 20 octobre 2011.
Les inspecteurs dans les rues de Paris, le 20 octobre 2011.
En Aquitaine, Bretagne, Ile-de-France et la plupart des régions de France, il n'y a pas eu moyen de passer son permis durant une semaine du fait de la grève déclenchée par les inspecteurs du permis de conduire le 17 octobre 2011. 70% environ des 1500 inspecteurs ont suivi la grève, qui s'est finalement achevée le vendredi 21. Or un inspecteur fait passer environ 10 candidats par jour pour un permis B, ce qui veut dire que beaucoup d'examens n'ont pu avoir lieu.


Après cinq jours de mouvement, et une manifestation à Paris devant le ministère des Transports, à l'appel de leur syndicat Force Ouvrière, les inspecteurs ont finalement obtenu ce qu'ils demandaient et ont mis fin à leur grève. Ils obtiennent une amélioration de leur statut de fonctionnaire, de la catégorie B (recrutement à niveau bac) à la catégorie B+ (niveau bac+2). Egalement une revalorisation salariale : en début de carrière, un jeune inspecteur gagne 1200 euros net, et il lui faut au moins dix ans pour espérer atteindre 1500 euros.

Les inspecteurs faisaient aussi valoir que depuis la réforme du permis en 2008, ils ont dû s'adapter : changer les règles d'évaluation de l'examen, rentrer eux-mêmes les notes des candidats sur ordinateur... Mais la revalorisation qui leur avait été promise, elle, n'était pas venue... Voilà qui lève le voile sur ces inspecteurs souvent craints et considérés comme tout-puissants par les candidats au permis.

120 examens annulés à Nantes


Des délais encore trop longs

Même si la grève est finie, de nombreux candidats n'ont pu passer l'examen durant cinq jours et devront attendre une nouvelle convocation de l'administration.

Actuellement, il faut déjà attendre deux à trois mois dans les grandes villes lorsque l'on est "prêt" pour pouvoir passer l'examen. Avec ce mouvement de grève, le délai ne peut qu'augmenter : les candidats qui étaient convoqués et qui n'ont pu passer l'examen à cause de la grève vont recevoir de façon prioritaire une nouvelle convocation... Cela va bien sûr retarder automatiquement le passage de ceux qui étaient encore en attente. Va-t-il falloir attendre 3-4 mois à l'hiver 2011-2012 ? Un retard qui ne réjouit pas les candidats, souvent obligés de reprendre des heures de conduite pour maintenir leur niveau.

La réforme lancée par le gouvernement qui prévoyait un permis "moins cher, plus sûr et plus rapide" est encore loin d'avoir fait ses preuves.


Lire aussi :
notre rubrique Permis de conduire



Jeudi 3 Novembre 2011

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger