Où s'orienter hors APB ?


Tags : APB, orientation

De nombreuses formations sont encore accessibles en dehors du dispositif Admission-postbac (APB) : écoles des métiers du web, business schools et mêmes formations universitaires...





Où s'orienter hors APB ?
Vous n'avez fait aucun voeu sur APB ou vous craignez de ne pas obtenir la formation que vous voudriez ? C'est le moment de vous renseigner sur les options d'orientation hors APB. Car même si de plus en plus de formations gèrent leurs admissions via admission-postbac, la plupart des écoles spécialisées du privé recrutent d'une autre façon...

Et d'ici la fin du mois de mai, voire au-delà, certaines portes sont encore ouvertes. Voici quelques exemples qui pourront vous donner des idées, et vous aider à bâtir un projet qui vous motive.

Les écoles des métiers du numérique

Elles ont à peine quelques années et forment à des métiers dont les débouchés explosent : métiers du web, du développement informatique, du marketing digital, du webdesign...

Point commun : toutes ces écoles recrutent hors APB (à l'exception des DUT et des BTS des lycées publics). La plupart offrent des cursus postbac en trois ans débouchant sur un bachelor, d'autres vont jusqu'au bac+5 (Hétic, IIM, Web School Factory, EEMI, Supdeweb).
Elles admettent en général des bacheliers de toute série et recrutent sur dossier. Il ne faut pas avoir de bases informatiques mais de la motivation pour l'univers numérique.

D'autres écoles spécialisées proposent des formations plus courtes (de quelques mois à deux ans) et admettent des jeunes sans le bac, notamment toutes celles qui ont obtenu le label "Grande école du numérique".

Pour en savoir, lire : Quelles écoles pour les métiers du web ?

Des écoles de commerce

La plupart des écoles de commerce recrutant directement après le bac - pour des cursus bachelor en trois ans ou des cursus "grande école" en cinq ans - admettent leurs étudiants sur concours. Et certains concours organisent plusieurs sessions, parfois jusqu'en septembre, pour permettre aux retardataires ou aux déçus d'APB de tenter leur chance.

Pour accéder à un cursus grande école :
- Le concours Link qui ouvre sur 4 écoles de commerce en cinq ans délivrant un diplôme visé qui confère le grade de master (EBS Paris, EDC, EMLV et PSB) a encore une session fin juin (inscription possible jusqu'au 26 juin) et une session début septembre (inscription jusqu'au 29 août).

- Le concours Team qui ouvre sur 3 écoles de commerce en cinq ans délivrant un diplôme visé conférent le grade de master (ICD, Idrac, Istec) a encore une session à Lyon le 13 mai et à Toulouse7 juin et 5 juillet et Paris le 20 mai, 7 et 28 juin, 5, 10 et 17 juillet.

Pour accéder à un cursus bachelor :
- Le concours Pass donne accès au programme bachelor en quatre ans de cinq écoles avec choix entre 7 campus : BBA Edhec (Lille ou Nice), BBA Inseec - ECE (Bordeaux, Lyon), American BBA Inseec Paris, BBA Kedge Marseille, Bsc Neoma Rouen.  Il organise plusieurs sessions de concours durant tout le mois de mai dans les diverses villes des campus. Dernière session le 31 mai à Rouen.

- L'ICD propose un bachelor Business & Développement qui permet d'obtenir un titre RNCP certifié de niveau II de "Responsable en gestion" et un titre certifié de niveau II de "Responsable en développement commercial et marketing" à bac+3 et un BBA. Dates de concours : 20 mai, 7 et 28 juin, 5 et 10 juillet. www.bachelor-business-development.fr

- The American Business School of Paris délivre des diplômes américains accrédités : BBA (bac+4) et MBA (bac+5) avec trois spécialisations ("Entrepreneurship and International Business Development ", "Geopolitics & International Business " et "Communication & Project Management") et  des titres certifiés niveau 1 et 2 en France. Dates de concours réservées aux étudiants européens : 21 juin, 26 juillet et 30 août 2017. www.absparis.org.

- L'ESAM, The School of Advanced Management and Finance délivre des diplômes reconnus par l'Etat à Bac+3 (niveau II) "Responsable en Gestion et développement d'entreprise", et à bac+5 (niveau I) "Entrepreneur dirigeant, expert financier, juriste d'affaires".
Concours : à Paris : 10 et 31 mai, 8 et 22 juin ; à Lyon : 3, 17 et 31 mai, les 7, 14, 21 et 28 juin,  les 5, 11 et 18 juillet   ; à Toulouse : 2 juin et 7 juillet. www.esam-ecoles.com

Des places dans les EGC grâce à la procédure complémentaire

Si vous cherchez une place dans une école de commerce en trois ans de bonne qualité et à des prix de scolarité modérés, vous pouvez encore tenter votre chance dans le réseau des EGC grâce à la procédure complémentaire d'APB.
Ce réseau géré par les chambres de commerce et d'industrie (CCI) comporte une vingtaine d'écoles réparties dans toute la France. Elles dispensent un bachelor visé par l'Etat et apprécié des entreprises.

Les EGC recrutent sur concours et l'inscription se fait sur le dispositif APB. Après le 20 mars, il est donc trop tard pour les premières sessions de concours mais chaque année, le réseau organise une session début juillet et l'on peut s'y inscrire en postulant à la procédure complémentaire d'admission-postbac.

Pour tenter sa chance, il faut donc avoir un espace sur APB ou en créer un si ce n'est déjà fait, puis à partir du 27 juin postuler au concours bachelor EGC via la procédure complémentaire. Plusieurs dizaines de places sont réservées chaque année aux étudiants postulant via cette procédure.

Rens. : www.bachelor-egc.fr/

Faire un BTS

Ces diplômes en deux ans peuvent être préparés dans un lycée public ou une structure privée, en formation classique ou en alternance.

Pour les places dans les lycées publics, il faut s'inscrire via APB, mais les structures privées recrutent jusqu'en septembre et plusieurs proposent des cursus en alternance (entreprise / école).

Pour les BTS du tertiaire, c'est le cas des Cours Pigier ou du pôle alternance du groupe IGS.

Vous pouvez aussi obtenir une place en BTS dans un lycée grâce à la procédure complémentaire d'APB (qui ouvre fin juin) et qui repropose des places vacantes dans certains BTS.

A savoir : contrairement à un bachelor, un BTS est un diplôme d'Etat qui vous permet de poursuivre vos études dans le public par exemple en faisant une licence professionnelle à l'université.

Faire une bilicence à l'université

Pratiquement toutes les licences universitaires recrutent via APB sauf... quelques bilicences, des formations qui mêlent deux disciplines et recrutent en général sur dossier. C'est le cas de bilicences de l'Institut catholique de Paris (ICP). L'accès est en général très sélectif.

Des universités privées ont, elles, leur propre processus de recrutement hors APB. Paris Dauphine recrute ainsi hors APB mais les candidatures sont clôturées début avril.

Par contre, à Paris, la FACO, université privée de droit et de gestion, recrute sur dossier et entretien jusqu'à la fin de l'été (Rens. : http://facoparis.com)

Faire une formation professionnelle en alternance

Vous voulez apprendre un métier, être sur le terrain, vous former en apprentissage ? Plusieurs filières professionnelles ou écoles vous sont ouvertes après le bac. La plus grosse difficulté est en général de trouver votre entreprise pour signer un contrat d'apprentissage :

- Hôtellerie-restauration : vous pouvez par exemple vous adresser à l'Ecole de Paris des métiers de la table (EPMT) qui permet de préparer 25 diplômes du secteur en apprentissage, depuis la mise à niveau du BTS hôtellerie-restauration, le BTS, tous les CAP et les certificats de qualification professionnelle, jusqu'aux licences professionnelles et aux bac+5.

- Métiers manuels et artisanaux : Les compagnons du Devoir forment par l'apprentissage dans 6 filières qui recrutent : métiers du bâtiment, des matériaux souples, du goût, de l'industrie-métallurgie, de l'aménagement et de la finition des bâtiments, du vivant, et ils proposent un parcours métier spécial pour les bacheliers...

- Industrie : Le CFI Ecole connectée propose des formations industrielles en apprentissage en région parisienne (Orly et Montigny-le-Bretonneux) dans des spécialités porteuses : robotique, énergie et domotique, mécanique poids lourds, réseaux et génie informatique... 

- Métiers de techniciens : le CFA des métiers de l'aérien forme aux métiers de techniciens dans l'aéronautique, le CFA Sup de Vinci au bachelor Conception de systèmes mécaniques... Le réseau Ducretet (présent dans toute la France) forme des techniciens de la fibre optique

- Métiers de la banque : le CFPB rassemble les CFA des grands groupes bancaires et recrute des jeunes depuis le bac jusqu'à bac+3 pour préparer les diplômes du secteur en alternance. Admission sur dossier entre janvier et juin.

Il existe un grand nombre d'autres centres de formation d'apprentis (CFA) à explorer en fonction de vos centres d'intérêt et votre région. Ceux que nous indiquons là offrent d'excellents débouchés.

Formations APB : la procédure complémentaire ou les rentrées décalées

- Si vous regrettez de ne pas être pris à une formation via le dispositif APB, pensez d'abord à vous inscrire à la procédure complémentaire fin juin : certes, vous n'y retrouverez pas toutes les formations, car on vous propose là simplement les formations (BTS, DUT, licences, CPGE...) où il y a des places vacantes. Mais c'est parfois l'occasion de découvrir des orientations moins connues qui peuvent être très intéressantes...

- De plus en plus de filières (DUT, BTS, écoles) organisent aussi une rentrée décalée en février. Si vous avez raté le train de la rentrée de septembre, vous pouvez peut-être vous préparer pour le mois de janvier suivant. Renseignez-vous pour savoir si les formations qui vous intéresseraient en proposent.


 



Vendredi 28 Avril 2017

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger