La création d'un service national universel confirmée



Emmanuel Macron a confirmé lors de ses voeux aux Armées que son projet de Service national universel pour les jeunes Français sera mis en oeuvre. Il devrait durer un mois et être porté par plusieurs ministères.





Le président français prononce ses voeux 2018 aux Armées sur la base navale de Toulon © Elysée
Le président français prononce ses voeux 2018 aux Armées sur la base navale de Toulon © Elysée
C'était une des promesses de campagne du candidat Macron durant la campagne présidentielle. Créer un service national universel d'un mois pour tous les jeunes Français de 18 à 21 ans afin de fortifier leur sens de l'engagement collectif et de l'appartenance à une même Nation.

Emmanuel Macron voulait-il ressusciter l'ancien "service militaire" (de 12 mois) supprimé en France en 1997 dans un contexte de professionnalisation des Armées ? En tout cas, le ministère de la Défense n'a pas manqué de souligner le coût élevé d'une telle mesure et ses difficultés de mise en oeuvre.

Alors ? Le chef de l'Etat allait-il renoncer face aux contraintes budgétaires ? Allait-il suivre la suggestion de quelques députés de proposer plutôt un "service citoyen" consistant en quelques semaines d'engagement réparties entre le collège et la fin du lycée ?


Le service national universel entrera à bon port

Lors de ses voeux aux Armées prononcés à Toulon le 19 janvier 2018, il a confirmé son intention de mettre en place un "service national universel". "Je veux rassurer chacun, a-t-il déclaré, il sera mené à son terme, il entrera à bon port".

Cependant, ce projet ne sera pas porté uniquement par le ministère de la Défense, mais par "l'ensemble des ministères concernés", à savoir celui de l'Education nationale, des Sports, de la Défense et de l'Intérieur. Sur le plan budgétaire, les militaires sont donc rassurés : ils n'auront pas à porter seuls cette nouvelle mission et celle-ci aura son propre financement.

 


Des exercices de premier secours

Mais alors, que feront les jeunes durant ce service national universel ?  Il semble acté qu'ils ne recevront aucune instruction militaire proprement dite : ils n'apprendront pas à manier les armes, comme cela se faisait lors de l'ancien service militaire.

Ils pourraient faire des exercices de premier secours, d'intervention et de protection en cas de catastrophe ou d'attentats. Le service pourrait durer un mois et être fait dans les trois ans suivant les 18 ans.

Il viendrait prendre sa place entre la Journée d'appel à la Défense que vivent tous les jeunes Français, et le service civique qui est un engagement volontaire de 6 à 12 mois dans une association ou une collectivité.

Une commission devrait rendre ses avis à la fin du mois de janvier 2018. Avant d'arriver à bon port, le service national universel a donc encore un peu de chemin à faire. Il pourrait être lancé en 2019.




Rédigé par la rédaction le Dimanche 21 Janvier 2018 modifié le Jeudi 1 Mars 2018

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger