L'Armée de Terre relance sa campagne de recrutement



Pour recruter 16 000 soldats par an d'ici 2023, l'Armée de Terre lance une nouvelle campagne de communication. Grâce à la Data et à l'intelligence artificielle, les messages vont être personnalisés pour mieux cibler les candidats.





Visuels de la campagne de recrutement 2020-2023. © Armée de Terre
Visuels de la campagne de recrutement 2020-2023. © Armée de Terre
Pour l'Armée de Terre, le recrutement est tout aussi stratégique que les choix militaires sur les terrains de combat. Car cette armée de métier qui offre des contrats courts (de 2, 3 ou 5 ans) doit sans cesse renouveler ses troupes.

N'est-elle pas le 4è plus gros recruteur en France, et le 2è pour les jeunes de moins de 25 ans ? D'ici 2023, l'Armée de Terre doit donc recruter 16 000 soldats par an, la plupart pour être militaires du rang, grade accessible avec ou sans le bac.

Mais cette dixième campagne de communication veut être plus efficace : il ne s'agit pas seulement attirer les jeunes sur le site sengager.fr mais de les inciter à entrer dans le parcours de recrutement.... jusqu'à l'engagement. Or, si chaque année, 165 000 jeunes s’inscrivent sur le site, seuls 38 000 se rendent finalement en centre de recrutement.

Les outils du marketing et de la Data au secours des militaires

Afin de réduire cet écart, l'Armée s'est tournée vers des experts de la com et... du marketing. La nouvelle campagne va même utiliser tous les outils de la Data et de l'intelligence artificielle pour mieux cibler les candidats.

Grâce à eux, les messages vont être personnalisés. "Ainsi, chaque personne visée par nos diffusions verra désormais des contenus spécifiques", annonce fièrement l'agence de communication choisie.
Pour cela, les formats des spots sont désormais très courts (6 et 10 secondes) et les messages multiples. Au lancement20 capsules vidéo et 20 visuels seront diffusés, puis cela montera à 80 capsules vidéo et 50 visuels sur les 3 ans de la campagne.

Reste à savoir si le terme "marketing", utilisé haut et fort, est une bonne idée... de même que l'étrange "atomic advertising" qui dans ce contexte évoque davantage la bombe atomique que la publicité atomisée !

La présentation vidéo de la "campagne marketing" de l'Armée de Terre :


Des prises de rendez-vous facilitées avec les recruteurs

Ce meilleur ciblage des candidats doit conduire à "une meilleure transformation des contacts collectés", référence à la transformation habituelle... des prospects en clients : ici de l'internaute au candidat à l'engagement.

Concrètement, il sera possible de prendre rendez-vous en ligne avec un recruteur pour un entretien personnalisé et cela 24H sur 24 et 7 jours sur 7 sur le site sengager.fr. A partir de 2021, on pourra aussi poser ses questions sur le site à un chatbot (robot conversationnel).

Le parcours de recrutement

Il reste identique à celui qui est en place depuis quelques années :
- un rendez-vous avec un conseiller dans un Cirfa permet de poser ses questions et de cerner son projet
- un dossier de candidature complet doit être constitué
- une convocation vous est adressée pour passer les évaluations dans l'un des 5 centres (Vincennes, Lyon, Rennes, Bordeaux, Nancy)
- Deux jours d'évaluation de vos capacités : tests sportifs, médicaux, psychotechniques, et entretien individuel
- Retour en Cirfa auprès de votre conseiller pour analyser vos résultats et envoyer votre dossier final à une commission
- Décision de la commission analysée avec son conseiller en Cirfa
- Signature du contrat et départ en formation

Une campagne immersive plus proche de la réalité de la vie militaire

Les spots eux-mêmes se veulent plus proches du terrain que dans de précédentes campagnes, cela pour "tenter de réduire le choc vécu par les jeunes lors de leur découverte du milieu militaire", indique l'agence.

Toutes les images sont donc prises sur le vif avec des soldats dans leur vie quotidienne en unité. 
"Avec cette nouvelle campagne nous voulons donner à voir la vie de soldat et faire vivre une expérience plutôt que de l’expliquer", explique Franck Luminier, directeur de création pour l'agence Insign.
"Nous allons à l’essentiel en utilisant un minimum d’artifices, et ce, pour créer le moins de distance possible entre la campagne de communication et le candidat" .

Chaque spot a aussi son identité sonore, créée sur mesure pour la campagne de l’armée de Terre par une signature du monde de la musique : Arnaud Rebotini, auteur, compositeur, interprète et producteur français, qui a reçu le César de la musique de film en 2018 pour le film «120 battements par minute».





Rédigé par la rédaction le Mercredi 16 Septembre 2020 modifié le Mercredi 16 Septembre 2020

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "La checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger