Dix startups créées par des étudiants-entrepreneurs reçoivent le prix Pépites des PEPITE



Le salon Viva Technology a rendu hommage, le 26 mai 2018, à dix startups créées dans un PEPITE, un Pôle étudiant pour l'innovation et l'entrepreneuriat. Leurs fondateurs ont tous bénéficié du statut d'étudiant-entrepreneur créé en 2014.





Bastien Paquereau, fondateur de Rhinov, reçoit son prix au salon Viva Tech 2018. © reussirmavie.net
Bastien Paquereau, fondateur de Rhinov, reçoit son prix au salon Viva Tech 2018. © reussirmavie.net
Les remises de prix aux startups innovantes n'ont pas manqué, lors du salon Viva Technology qui a accueilli à Paris, du 24 au 26 mai 2018, tout ce que la French Tech fait de mieux.

Mais certaines ont la particularité d'avoir été fondées par des étudiants, comme les dix "plus belles histoires" récompensées le 26 mai lors de la cérémonie "Pépites de PEPITE".

Précisons pour les non initiés qu'un PEPITE est un "Pôle Étudiant Pour l’Innovation, le Tranfert et l’Entrepreneuriat". Ces lieux ont  la particularité d'accueillir des jeunes souhaitant créer leur entreprise tout en poursuivant leurs études. Incroyable ? Mais non.

C'est possible, et même de plus en plus courant depuis qu'à été créé en 2014 le statut national d'étudiant-entrepreneur, en pleine expansion.

"Le Pépite, pour nous, a été du carburant"

Chacun des dix fondateurs distingués le 26 mai a bénéficié de ce statut ou du soutien d'un Pépite. Beaucoup ont déjà gagné un prix du concours Pépite Tremplin organisé chaque année.
Résultat : en 2018, les dix entreprises ont levé plus de 30 millions d’euros et réalisent plus de 11 millions d’euros de chiffre d’affaires avec plus de 170 salariés après quatre exercices seulement !

Thibaut Chary était encore élève ingénieur à l'Ecole des Mines lorsqu'il a créé Yespark, une plateforme de location de places de parking : "Nous avons eu l'idée de mettre en lien les particuliers qui cherchent un parking avec les propriétaires d'immeubles qui n'arrivent pas à louer les leurs".

Bien ciblé, le service a été rentable dès son lancement ! Mais les étudiants fondateurs ont apprécié le soutien du PEPITE de l'université Paris Science Lettres. "Le Pépite, pour nous, ça été du carburant !, a témoigné Thibaut au salon Viva Tech 2018. Il y a d'abord eu l'apport financier du prix Pépite Tremplin, et puis cela nous a permis de rencontrer des gens qui croyaient à notre projet, et ça, cela motive !".


Les dix "pépites des PEPITES" distinguées au salon Viva Tech 2018

- CENTIMEO
- FINOPTIM
- ICARE TECHNOLOGIES
- ORNIKAR
- RHINOV 
- RIMINDER
- PRIVATEASER
- THE KEEPERS
- WORKWELL BY NEVER EAT ALONE
- YESPARK

Conserver la sécurité du statut étudiant

Autre "pépite des PEPITE", Priveteaser, une plateforme qui digitalise le marché de l’événementiel en proposant à la réservation de bars, restaurants et salles de location.

"Le Statut Étudiant-Entrepreneur nous a permis de conserver la sécurité et les avantages du statut d’étudiant alors que nous avions décidé de poursuivre l’aventure entrepreneuriale que nous avions commencée en dernière année à l’Ecole CentraleSupelec, explique Alexandre Paepegaey. Nous avons fait partie des tous premiers à disposer du Statut en 2014 et Privateaser est maintenant une startup florissante qui emploie une cinquantaine de personnes".

"Etre étudiant et entrepreneur, c'était excitant, mais éreintant !", confirme Eric Delalande, qui a reçu dès 2014 le prix Pépite Tremplin pour The Keepers, une entreprise qui améliore l'expérience des clients dans les magasins grâce à divers services connectés.

Faire son stage de fin d'études dans sa propre boite !

Autre avantage notable du statut d'étudiant-entrepreneur, la possibilité d'effecteur son stage de fin d'études en travaillant pour son propre projet.

C'est ce qu'a fait Baptiste Ploquin, ancien étudiant en management de l'IAE Grenoble. Avec un autre étudiant, un élève ingénieur en thermique, il a intégré le PEPITE grenoblois Ozer pour développer un concept qui permet de rénover les cheminées à foyer ouvert.

Ce stage de fin d'études a été la première bûche qui a permis de faire démarrer Finoptim, leur startup, qui continue aujourd'hui à se développer avec des concepts de brasero.


Mouhidine Seiv, le premier étudiant-entrepreneur d'origine étangère

Mouhidine Seiv lors de la cérémonie "Pépites des PEPITE" à Viva Tech 2018 © reussirmavie.net
Mouhidine Seiv lors de la cérémonie "Pépites des PEPITE" à Viva Tech 2018 © reussirmavie.net
Mouhidine Seiv, lui, est d'origine mauritanienne et il a crée Reminder, une startup qui a inventé un logiciel prédictif de ciblage de candidatures pour les recruteurs.

Il a profité d'une année de césure dans ses études à l'Ecole centrale et Normale Sup pour travailler son projet comme étudiant-entrepreneur : "On est une des boites qui n'auraient pas pu exister sans ce statut", dit-il. Et il souligne non sans fierté avoir été le "premier étudiant étranger à en avoir bénéficié".

Le projet de Reminder doit d'ailleurs beaucoup à l'expérience de son fondateur : "J'ai grandi en Mauritanie, un pays où il y a 30% de chômage. En plus, j'ai voulu exploiter mon amour des mathématiques".

Bonne idée puisque bon nombre de grands groupes ont adopté Reminder, et que la startup a commencé à se développer en Afrique ! Les investisseurs viennent même de miser 2,3 millions de dollars sur Reminder, ce qui la fait entrer dans la cour des grands de la French Tech et devrait lui permettre de partir à la conquête des Etats-Unis.

La Pépite Factory : une association pour fédérer les étudiants-entrepreneurs

Les bénéficiaires du statut national étudiant-entrepreneur sont plus de 3 500 en 2017-2018, alors qu'ils n'étaient que 634 en 2014-2015.

Certes, tous ne créent pas une entreprise à la sortie ou n'ont pas les mêmes succès que ces "pépite des PEPITE" : mais le taux de création d’entreprise est tout de même de 43%, et même ceux qui échouent ou décident de ne pas se lancer se disent heureux et enrichis par l'expérience.

Les startups issues des PEPITES devraient donc être de plus en plus nombreuses dans les années qui viennent. Une association des étudiants-entrepreneurs, la Pépite Factory, vient tout juste d'être lancée. Elle fédère ce large réseau et offre aux étudiants-entrepreneurs un accès gratuit à la Bourse Création.

 



Rédigé par le Samedi 26 Mai 2018 modifié le Lundi 28 Mai 2018

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger