Dix étudiants ingénieurs observateurs à la COP24



Dix élèves ingénieur(e)s de Grenoble INP assistent à la COP 24, la conférence mondiale sur le climat qui se tient en Pologne, à Katowice, du 3 au 14 décembre 2018. Un événement qu'ils font suivre à tous en live sur leur page Facebook.





Dix étudiants ingénieurs observateurs à la COP24
C'est une belle expérience pour ces futurs ingénieurs, dont 9 d'entre eux étudient à Grenoble INP-Ense3, école spécialisée dans les questions écologiques (eau, énergie et environnement). Pour la première fois, l'établissement a obtenu son accréditation pour envoyer des observateurs à la COP 24, conférence sur le climat qui se réunit en Pologne en ce mois de décembre 2018.

Car à côté des représentants des 190 Etats chargés de négocier pour actualiser l'Accord de Paris afin de ralentir le réchauffement climatique, la COP accueille une foule d'ONG, d'entreprises ou d'institutions scientifiques soucieux de proposer des solutions techniques ou de croiser les expertises.

Les dix étudiants de Grenoble INP sont donc les heureux élus d'un appel à participation lancé par leur école et qui a recueilli plus de 50 candidatures.

Ambassadeur de l'environnement et reporters pour les autres étudiants

Tous ont fait valoir leur motivation et leur engagement pour l'environnement. Ainsi Aurore, étudiante en 2ème année à Grenoble INP – Ense3 est déjà active dans une association qui mène un projet autour des énergies renouvelables au Maroc. "Je m'intéresse particulièrement à la neutralité en termes d’émissions de gaz à effet de serre, c’est-à-dire à la façon dont un équilibre entre les émissions de CO2 et leur séquestration par les sols et les forêts, peut être atteinte", explique-t-elle.

Ambassadeurs de leur école, ils se sont engagés à partager largement leurs découvertes avec les autres étudiants, notamment via la page Facebook qu'ils alimentent de reportage depuis le 4 décembre.

Leur reportage au soir du premier jour de la Cop 24

Les reportages des étudiants permettent de découvrir la richesse des échanges proposés et des rencontres organisées en parallèle des négociations politiques. 

Leur statut d'observateur leur donne en effet accès à tous ces événements : expositions, conférences, salons… La COY (conférence de la jeunesse pour le climat) est un de ces lieux où des jeunes du monde entier peuvent se rencontrer.

Jour 2 : le tour du monde du réchauffement climatique

Conférence sur la déforestation en Amazonie, la submersion d'îles du Pacifique ou la gestion des grands fleuves africains. Au deuxième jour de la conférence. les reportages des étudiants grenoblois font faire un tour du monde des enjeux climatiques.


Jour 6 : de la complexité d'un accord international

En ce jour 6, Jean-Philippe choisit de suivre toutes les conférences sur les transports, secteur émetteur de CO2.

Quant à Aurore, très intéressée par les questions africaines, elle prend peu à peu conscience de la difficulté de concilier les priorités de pays pauvres, préoccupés par leur décollage économique, et ceux de grands pays industriels. 

Baptiste : les ingénieurs doivent prendre leur part

Alors que la conférence approche de son terme, les étudiants ingénieurs font le plein de découvertes, tout en s'initiant aussi à la complexité des questions économiques et politiques.

Baptiste, lui, est étudiant à Grenoble INP-PHELMA, école spécialisée en physique, matériaux et procédés. Il a déjà participé en 2016 à la précédente conférence climat car il est membre de l'association Ingénieurs Citoyens.

"il est urgent que les ingénieurs prennent leur part de responsabilité en plaçant l'environnement au cœur des projets auxquels ils participent, explique-t-il dans une interview sur le site de son école.(...) À Ingénieurs Citoyens, nous essayons donc de sensibiliser les étudiants à ces thèmes et apportons des pistes d'action. Dans les conférences sur le climat, mon rôle est de comprendre la place de la science dans ce processus. Je m'intéresse en particulier aux techniques que les pays signataires des Accords de Paris pensent utiliser pour respecter leurs engagements". 

Pour suivre la fin de la COP24

Pour suivre la fin de la COP24 à travers le regard de ces étudiants, ne manquez pas leurs derniers lives et leurs reportages vidéo sur leur page Facebook COP24 Ense3

De retour à Grenoble, les neuf étudiants d'Ense3 organiseront un événement nommé "COP in my city". Quand à Baptiste, "l'ingénieur citoyen" de Grenoble INP-PHELMA, il ira donner des conférences sur le réchauffement climatique dans les lycées grenoblois et des écoles d'ingénieurs.



Rédigé par le Mardi 11 Décembre 2018 modifié le Mardi 18 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger