Dans ma tête : une série sur les troubles psychiques des jeunes



FranceTV/Slash lance "Dans ma tête", une série de reportages sur les troubles psychiques des jeunes. Anorexie, mal-être, bipolarité, TOC... derrière ces termes qui effraient, on découvre l'histoire presque banale de dix jeunes adultes.





Dans ma tête : une série sur les troubles psychiques des jeunes
Un trouble psychique, cela peut arriver à tout le monde... C'est un peu ce qui ressort des dix épisodes de "Dans ma tête", remarquable série documentaire mise en ligne par FranceTV/slash. Dix épisodes de 7 minutes qui nous offrent, tout simplement, dix rencontres de jeunes adultes, et dix histoires toutes simples.

'J'ai eu envie de contribuer à apporter une nouvelle lumière sur la santé mentale, explique la jeune réalisatrice Océane Lerouge, de montrer qu’elle est plus commune que ce qu’on le pense, qu’elle peut toucher n’importe qui et qu’elle ne représente pas une fatalité ni un tabou."

Le teaser de la série "Dans ma tête"


Dix jeunes mettent des mots sur les "maux"

Dans chaque épisode, Océane, journaliste et réalisatrice, part donc à la rencontre d’un.e jeune qui raconte son histoire, et définit son trouble avec ses propres mots.

Ainsi Naama raconte comment elle a commencé à entendre des "voix" dans sa tête. Au départ, elle sursaute en découvrant le diagnostic de "schizophrénie dysthymique" posé par les soignants. "Mais ce n'est pas moi, ça !", se dit-elle. Mais au final, elle apprivoise sa maladie, accepte le traitement et en parle avec maturité. Les mots que l'on met sur les maux dégonflent les peurs et les clichés.

Benjamin, lui, a commencé à avoir des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) à travers des pensées angoissantes quand il était enfant. Lolita est tombé dans l'addiction à la cocaïne. Guizmo, l’une des plus belles plumes du rap français, évoque sans filtre son mal-être.
 
"Ces jeunes ne sont en fait pas différents des autres, assure la réalisatrice, ils sont comme vous et moi et c’est aussi pour cela que j’ai voulu une parole directe et sincère".

Tout en finesse et en respect, chaque épisode fait ressentir la fragilité du psychisme humain. Il suffit, parfois, d'un événement pour le faire vaciller. Ainsi Nahomy, rescapée de l'attentat du Bataclan, a souffert d'un stress post-traumatique.

Vidéo : L'histoire de Nahomy, victime de stress post-traumatique


Des maladies qui se soignent

L'autre mérite de la série est de montrer que l'on peut sortir de ces troubles. Les traitements existent et comme pour d'autres maladies, on peut guérir ou diminuer l'impact des symptômes sur sa vie.

Parfois même, les voies de guérison sont simples et non médicales. Ainsi Elia qui a commencé à souffrir de phobie scolaire à 15 ans est parvenue à s'apaiser grâce à l'équitation et au contact avec les animaux. Benjamin, lui, parvient à vaincre ses troubles obsessionnels compulsifs grâce au tennis. Nahomy a guéri son stress post-traumatique en déménageant et en partant en Erasmus.

Les traitements médicaux aussi ont leur utilité. Naama, elle, évoque ses séjours en hôpital psychiatrique de façon positive et naturelle.

Alors même si tous les jeunes de la série ne sont pas sortis d'affaire, on comprend que ces troubles ne sont pas une fatalité : des solutions existent et des améliorations sont possibles, une bonne nouvelle pour tous ceux qui se croient "tarés" ou "maudits" !

Une occasion d'échanger sur les réseaux sociaux

A travers ces portraits, la série veut permettre aux internautes d’échanger sur les réseaux sociaux de France.tv Slash, de TV5MONDE et des Haut-Parleurs (société productrice de la série).

Car beaucoup de jeunes se posent souvent des questions sur leur santé mentale et sur ce qui peut se passer "dans leur tête".

Alors que vous souffriez d'anorexie, de phobie scolaire, de bipolarité ou encore de mal être, de dépression, le plus important est bien sûr de commencer à parler... pour bien situer le problème et commencer à le résoudre. 
 

ON A TOUS UNE SANTÉ MENTALE

Le saviez-vous? Un quart de la population souffre de troubles mentaux et neurologiques. En majorité, les plus touchés sont les jeunes. Dans 75% des cas, ces troubles se déclarent entre 15 et 30 ans. Famille, amis, voisins, on connait tous quelqu’un de concerné. Une personne qui nous inquiète, qui va mal depuis quelques temps...

Vous aussi, vous avez peut-être déjà ressenti cela, sans vraiment comprendre ce qu’il se passait, sans pouvoir contrôler ce qui vous arrivait. Vous avez sûrement pensé à un coup blues, un acte de rébellion, caché cette souffrance ou mis ça sur le dos de la jeunesse. Et s’il s’agissait d’autre chose ? Et si l’on pouvait vraiment mettre des mots sur ces maux pour commencer à aller mieux ?.
 

Pour aller plus loin :

– Réalisée par Océane Lerouge (Les Haut-Parleurs), la série "Dans ma tête" est une coproduction Fablabchannel, TV5Monde et France Télévisions avec la participation du CNC
- Visionner les vidéos sur www.france.tv/slash/dans-ma-tete/

 




Rédigé par la rédaction le Lundi 11 Novembre 2019 modifié le Lundi 11 Novembre 2019

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "La checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger