Compagnons du Devoir : encore plus de 1000 places d'apprentissage pour des bacheliers



Les Compagnons du devoir et du Tour de France lancent un appel aux bacheliers qui chercheraient encore une formation : ils ont encore plus de 1000 offres de contrats d'apprentissage à saisir sur l'un de leurs 29 métiers manuels. Autre opportunité : l'aide de l'Adie pour les jeunes qui veulent créer leur entreprise.





Compagnons du Devoir : encore plus de 1000 places d'apprentissage pour des bacheliers
En cet automne 2017, des centaines de bacheliers cherchent encore une place dans une école ou une formation. Certains n'ont pas obtenu sur APB l'orientation souhaitée, d'autres ont débuté sans conviction des études, d'autres encore cherchent un projet motivant...

Les Compagnons du Devoir et du Tour de France en profitent pour rappeler qu'ils recrutent encore. Ils ont encore plus de 1000 offres de contrats d’apprentissage postbac à saisir jusqu'à la fin de l’année à travers toute la France !

Les Compagnons proposent aux jeunes d'apprendre un métier (en général manuel) sur le terrain, en apprentissage, en alternant le travail en entreprise et la formation pratique et théorique dans les centre des compagnons. L'encadrement, souvent en internat, est excellent. Et 90% des jeunes trouvent un emploi à la sortie de leur formation.

Pour découvrir les Compagnons du devoir, lire :

Se former à un métier chez les Compagnons du devoir 

Des métiers nobles dont on redécouvre l'attrait

Si les Compagnons du Devoir lancent cet appel aux bacheliers, c'est que les métiers auxquels ils préparent ont l'avantage de recruter. En 2017, 15 métiers en particulier offrent encore de nombreuses possibilités de formation et d’emploi :  boulanger, carrossier, charpentier, chaudronnier, couvreur, électrotechnicien, maçon, mécanicien, mécanicien outils, menuisier, métallier, peintre, plâtrier, plombier et tailleur de pierre...

Chez les compagnons, on apprend non seulement les gestes traditionnels de ces métiers, mais on s'ouvre aussi de plus en plus aux dernières technologies et à l'innovation. C'est d'ailleurs ce qui a poussé les Compagnons à développer de plus en plus de formations postbac, et cela jusqu'à la licence professionnelle !

Enfin, autre atout des Compagnons : les apprentis peuvent compléter leur apprentissage par un "Tour de France" et même un "Tour d'Europe" en allant d'entreprise en entreprise, selon la tradition remontant au Moyen-Age. Ainsi formés à l'excellence, beaucoup se lancent dans l'entrepreneuriat et montent leur propre affaire...

Exemple avec le métier de couvreur :


Comment se renseigner ?

Pour s’inscrire, il y a deux solutions :

-On peut se rendre dans la Maison de Compagnons du Devoir la plus proche de son secteur : www.compagnons-du-devoir.com/maisons 

- Ou ’inscrire en ligne via le site Internet : www.compagnons-du-devoir.com/

La semaine de l'Adie : pour les jeunes qui veulent créer leur petite entreprise

Autre opportunité, du 9 au 13 octobre 2017, les jeunes souhaitant créer leur activité peuvent obtenir de nombreuses informations auprès de l'Adie (Association pour le développement de l'initiative économique).

En effet, durant cette semaine, l'Adie lance une campagne pour encourager l’entrepreneuriat individuel, notamment dans les quartiers populaires où l'on a du mal à trouver un emploi. Du 9 au 13 octobre, on peut donc :
- participer à des ateliers dans toute la France,
- suivre des web conférences (sur le thème de la création d'entreprise)
- découvrir des portraits d'entrepreneurs 

Programme de la semaine de l'Adie : www.rdv-adie.org/evenements/

L'exemple de MIckaël, créateur du Baron Bleu

L'Adie organise des programmes de formation pour les jeunes qui veulent se lancer comme entrepreneurs (Créajeunes), mais surtout, elle leur prête de l'argent sous forme de micro-crédit. 

Elle a ainsi aidé des centaines de jeunes entrepreneurs à se lancer. Un exemple ? Sur son site, l'Adie fait le portrait de Mickaël : à 29 ans, un CAP de poissonnier en poche, il vient de lancer en Seine-Saint-Denis le Baron Bleu, une entreprise de livraison de fruits de mer à domicile. Le prêt de l'Adie lui a permis d'acquérir un camion frigorifique et de montrer le site internet où les clients commandent en ligne leurs fruits de mer!

Autre exemple dans la vidéo ci-dessous, le portrait de Coralie, qui s'est mise à son compte comme community manager à Marseille.

 

On trouve bien d'autres portraits de jeunes entrepreneurs inspirants sur le site de l'Adie : www.rdv-adie.org/createurs/

la rédaction


Lundi 9 Octobre 2017

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger