Changement climatique : il gagne le concours de la Banque mondiale



Antoine Horellou, 26 ans, a remporté le 16 novembre à Washington le prix "Innovation pour l’adaptation au changement climatique" de la Banque Mondiale. Son ONG développe en Afrique une technique de construction en terre qui économise le bois et l'énergie !





Changement climatique : il gagne le concours de la Banque mondiale
Antoine se partageait déjà entre Brest, il est breton, et l'Afrique sahélienne où trois mois par an, il part  former des maçons aux techniques ancestrales de la construction en terre.
Drôle de vie pour cet entrepreneur social qui à la sortie de son école de commerce n'a pas choisi d'entrer chez L'oréal ou Coca Cola mais à  "La Voûte nubienne" (AVN), l'ONG qui diffuse ces méthodes de construction. 200 maçons sahéliens  ont déjà été formés et ils ont bâti près de 1000 de ces "voûtes nubiennes" au Burkina Faso, au Mali, et au Sénégal.

Changement climatique : il gagne le concours de la Banque mondiale
Avantage : dans ces pays pauvres menacés par la désertification, les toits en terre prennent la place du bois (ce qui ralentit la désertification) et des tôles ondulées importées (d'où une économie sur le transport et les  émissions de gaz à effet de serre).
Au bout du compte, les villageois d'Afrique bénéficient d'un habitat durable et beau, et la technique de la "voûte nubienne" donne du travail aux maçons africains spécialement formés par l'ONG.

La seule ONG française à avoir remporté le prix

Changement climatique : il gagne le concours de la Banque mondiale
Le projet a plu à la Banque mondiale qui organise chaque année une compétition pour valoriser et financer des projets d’innovation sociale, économique ou environnementale. En cette fin 2009, à la veille de la conférence de Copenhague, le concours portait sur  "l’adaptation des populations au changement climatique". La Voûte Nubienne est la seule ONG française à avoir remporté le prix.

Le 16 novembre, en tant que directeur du développement d'AVN, Antoine a donc pris la direction de Washington pour recevoir le prix de 100 000 dollars (photo) qui va permettre à l'association de diffuser la technique des toits de terre à travers tout le Sahel. Bravo à Antoine Horellou et à Seri Youlou, son collègue africain.

Lire le portrait déjà consacré à Antoine par Réussir ma Vie :
Antoine Horellou, 25 ans, entrepreneur social : des toits pour les plus pauvres 



Dimanche 6 Décembre 2009

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Métiers | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests de connaissance de soi | Pub vidéo | liens | Club Réussir ma Vie







Vos articles préférés !

S'abonner à la newsletter gratuite



Guides à télécharger