Réussir ma Vie ...

Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
Rss



Au Congrès mondial de la nature, des jeunes invitent à l'action



Au Congrès mondial de la nature qui se tient du 4 au 11 septembre à Marseille, 350 ateliers sont proposés pour sensibiliser le grand public à la protection de la biodiversité. Plusieurs sont animés par des jeunes déjà engagés sur ces questions comme les volontaires d'Unis-Cité.





Source : Communiqué UICP
Source : Communiqué UICP
Au parc Chanot où se tient le Congrès mondial de la nature, du 4 au 11 septembre, ils animent des ateliers de sensibilisation pour la biodiversité, apprenant les visiteurs à construire des nichoirs à oiseaux ou des hôtels à insectes.
 
Ces jeunes de 16 à 25 ans en service civique avec l'association Unis-cité sont en effet "Ecovolonterres" : durant  8 mois ils mènent  des actions de protection de la biodiversité et de sensibilisation du public, à travers notamment l’organisation de chantiers nature ou des opérations de comptage d’espèces.

Le programme Ecovolonterre : un service civique orienté vers l'environnement

Le stand d'Unis-cité sur le grand événement marseillais est en effet l'occasion de faire connaître ce programme Ecovolonterre créé en 2018 avec d'autres associations comme la Fondation Nicolas Hulot. 

Non seulement les actions réalisées par les jeunes sont très utiles aux associations ou aux collectivités. Mais elles leur permettent aussi souvent de forger un projet professionnel tourné vers l'environnement.

Ainsi, Timothée, 23 ans, a fait un service civique à Ambérieu-en-Bugey alors qu'il n'avait aucune idée de son orientation : "Avec le programme Ecovolonterre, nous avons agi avec le service d'espaces verts de la ville, pour du plantage de haies ou encore limiter des espèces invasives", raconte-t-il. Résultat : il commence en septembre 2021 un BTS Aménagements Paysagers en alternance à Annecy'.

Voir le reportage vidéo sur un chantier Ecovolonterre :

Qu'est-ce que le service civique ? 
Créé en 2010 pour développer l’engagement chez les jeunes en France, le service civique propose aux16 à 25 ans de consacrer 6 à 12 mois à des missions d’intérêt général au sein d’associations ou de services publics. Ils perçoivent une indemnité mensuelle et bénéficient d’une couverture sociale, d’une formation citoyenne et d’un accompagnement pour préparer l’après service.

Les missions peuvent être tournées vers la solidarité, la lutte contre l’exclusion, l'éducation, le sport, la culture ou, de plus en plus, la protection de l'environnement par exemple avec le "programme Ecovolonterre".

Pour en savoir plus : Faire un service civique, un volontariat gagnant
 

Des plateformes pour trouver des missions concrètes

Au Congrès mondial de la nature, des jeunes invitent à l'action
Mais un grand nombre d'autres actions pour réduire son empreinte sur le vivant sont présentées au public au parc Chanot, notamment au sein des Espaces Générations Nature.

Ainsi, le 4 septembre, Yoann Kassi-vivier, chargé par le gouvernement de développer l'engagement civique, présente la grande plateforme jeveuxaider.gouv.fr. Développée en urgence durant la crise Covid, on y trouve toutes les offres de bénévolat postées par des associations et notamment pour la protection de la nature.

De même la plateforme jagispourlanature.org de la Fondation Nicolas Hulot. Plus de 100 activités sont par exemple proposées sur cette plateforme dans la catégorie "je protège la faune et la flore". Il suffit de cliquer pour en découvrir une à proximité de son domicile.

Des actions pour collecter des déchets et les limiter

Si certaines de ces actions exigent un engagement durable dans une association, d'autres proposent une intervention ponctuelle, ce qu'apprécient nombre de jeunes et d'étudiants.

Ainsi, le 5 septembre, une grande collecte de déchets était proposée sur les plages de Marseille avec les associations "Wings of the Ocean" (qui protège les milieux marins) et "1 déchet par jour", initiative citoyenne qui propose à chaque Marseillais de ramasser dans sa ville au moins 1 déchet par jour.

L'après-midi, un atelier expliquait comment organiser sa propre collecte.

Vous n'habitez pas en bord de mer mais en montagne ? Alors, vous auriez pu visiter le stand de l'association Mountain Riders (mountain-riders.org) qui organise, elle, des campagne de ramassage de déchets en montagne.

Une conférence pour ceux qui veulent mettre l'écologie dans leur job

Au sein des dizaines d'ateliers, de pitchs, de films et de grandes conférences de ce congrès, mentionnons la conférence proposée le  8 septembre par le collectif étudiant "Pour un réveil écologique" sur le thème : "Trouver un premier emploi qui tienne compte de l'urgence écologique".

En 2018, des étudiants français en grandes écoles publiait un "Manifeste pour un réveil écologique", dans lequel ils avertissaient les entreprises de leur désir de faire avancer concrètement les choses. Fini le "green washing", place à l'impact véritable ! Car si la transition écologique est à faire dans sa vie quotidienne, elle ne peut exclure l'économie, le travail et l'entreprise.

Depuis, plus de 30 000 étudiants ont signé le manifeste, et surtout, le collectif a élaboré des outils pour aider les jeunes diplômés à faire des choix de premier emploi conformes à leurs attentes : ainsi, un guide des questions à poser à son futur employeur dans un processus de recrutement

Le clip du collectif "Pour un réveil écologique" :


Pour en savoir plus sur le Congrès mondial de la nature

Le Congrès mondial de la nature est organisée par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) qui est une ONG reconnue depuis 1948.

Elle établit par exemple une liste rouge d'espèces menacées et des cartes de toutes les aires protégées dans le monde. Ses recommandations commencent à impacter les décisions publiques et privées.

Elle a ainsi annoncé le 4 septembre 2021 que quatre espèces de thons pêchés commercialement sont sur la voie du rétablissement grâce à l'application de quotas de pêche régionaux au cours de la dernière décennie. 

Ses congrès, organisés tous les 4 ans, rassemblent plusieurs milliers de chercheurs, de représentants de gouvernements, d'entreprises, d'organisations non-gouvernementales et de citoyens engagés.




Rédigé par la rédaction le Mardi 7 Septembre 2021 modifié le Mardi 7 Septembre 2021

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "La checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger