Alcool, tabac, cannabis : le CIDJ alerte sur les risques des addictions



Le Centre d'information et documentation jeunesse (CIDJ) alerte les jeunes sur les risques des addictions : un nouveau site web, santeaddictions.fr, et des événements en ligne permettent de s'informer et de se faire aider.





Alcool, tabac, cannabis : le CIDJ alerte sur les risques des addictions
Le confinement qui prive les jeunes de sorties et de nombreuses activités sportives devrait certes faire chuter leur consommation d'alcool en soirée. Mais en sera-t-il de même du cannabis, du tabac et des addictions aux réseaux sociaux et aux jeux d'argent ?

Rien n'est moins sûr au vu de la grande enquête européenne ESPAD  publiée le 12 novembre et portant sur 100 000 jeunes européens de 15-16 ans (interrogés en 2019).

Si la consommation de tabac a tendance à baisser par exemple au fil des ans, le vapotage et le cannabis sont en hausse. sans parler des réseaux sociaux qui occupent 2 à 3 heures par jour en plus du temps scolaire !

Le CIDJ contre-attaque

Le CIDJ veut donc contre-attaquer avec son programme "Non aux addiction oui à ma santé". Il a lancé à l'été 2020 www.santeaddictions.fr, un portail d'information et de prévention dédié aux 12-25 ans, ainsi qu'aux professionnels de l'Info Jeunesse.

Le site veut d'abord donner la parole aux jeunes eux-mêmes, sans les stigmatiser inutilement. On y trouve de nombreux témoignages, comme cette vidéo sur des jeunes qui racontent pourquoi et comment ils ont commencé à fumer.

"Le tabac est la substance pour laquelle les campagnes de prévention ont été les plus efficaces, analysent les experts de la prévention interrogés par le CIDJ. Pour autant, il est toujours vécu par les jeunes, comme un rite initiatique indispensable, visant à éprouver sa résistance. Et une fois l’addiction mise en place, la cigarette revêt une fonction rituelle de réconfort ou de récompense".

"Une fois l'addiction mise en place"... Le tabac crée donc une véritable dépendance qui pousse à consommer au quotidien et de plus en plus.

Au fait, saviez-vous que ce mois de novembre est le mois "sans tabac" : une opération nationale à l'image du mois "sans alcool" en janvier et qui permet d'être soutenu gratuitement pas des addictologues si l'on souhaite arrêter. Pour y participer, il suffit de s'inscrire sur https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/

Cannabis : pas évident d'arrêter

Le site donne aussi de nombreux témoignages sur le cannabis, comme celui de Laure, qui raconte qu'elle a commencé au lycée, puis qu'elle a fumé un peu, beaucoup, a voulu s'arrêter puis a repris.

"Lorsque j’ai démarré mon premier job, j’ai rapidement vu les effets négatifs du cannabis. Je n’arrivais pas à me concentrer sur ce que les gens me disaient. La mémoire à court terme me jouait des tours. Je leur faisais répéter ce qu’ils me disaient. Je me suis dit qu’il était temps d’arrêter. "

Si la consommation de cannabis diminue depuis 2014 en Europe, elle demeure en France plus élevée (31% des 16-17 ans) que dans le reste de l’Europe (18% pour la moyenne européenne) et cela alors que ses effets délétères sur le cerveau et la mémoire sont maintenant bien connus.


Des explications scientifiques sous des formats variés

Le site santeaddictions.fr donne aussi de nombreuses explications sur les effets des substances diverses sur le cerveau et nos comportements. Pourquoi a-t-on envie de fumer ou de boire ? Quand devient-on dépendant ? Pourquoi le cannabis endommage-t-il la mémoire ?

Exemple ci-dessous avec une vidéo sur l'influence du stress sur la naissance de l'addiction.


Et surtout les solutions pour s'en sortir

Le site du CIDJ consacre aussi une grande rubrique à toutes les solutions pour s'en sortir : là aussi, on peut lire et voir de nombreux témoignages qui montre que l'arrêt est toujours possible.

Il donne aussi tous les contacts utiles par région, les lieux où l'on peut se faire aider comme les consultations jeunes consommateurs, le site tabac-info- service ou les numéros où appeler.

Sous chaque article, un bouton propose de prendre contact avec un conseiller information jeunesse ou un spécialiste des addictions.

Et durant la semaine nationale de prévention du 14 au 20 novembre, un tchat permet de poser directement une question à un conseiller sur le site. Profitez-en sans modération !



le Jeudi 19 Novembre 2020 modifié le Jeudi 19 Novembre 2020

Vie perso | Réussir ses études | Projet professionnel | Quel sens pour ma vie ? | Bons plans | Jobs et premier emploi | Actu | Nos sites partenaires | Les formations se présentent | Nos guides | Parents | Tests | Le site reussirmavie







Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "La checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.



Guides à télécharger