Réussir ma Vie ...
 
Retrouvez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS


Licences PASS ou L.AS : quelle voie choisir pour faire médecine ?



Avec la disparition de la PACES, les bacheliers ont désormais le choix entre deux types de L1 pour accéder aux études de médecine : le Parcours Accès Spécifique Santé (PASS) ou la licence option "Accès santé" (L.AS). Deux voies pour des étudiants différents.




Licences PASS ou L.AS : quelle voie choisir pour faire médecine ?
Durant des années, les bacheliers souhaitant faire médecine n'avaient quasiment pas le choix. Ils devaient passer par la PACES, "première année commune aux études de santé" pour préparer le très sélectif concours d'entrée dans les diverses filières médicales...

Et malgré quelques passerelles mises en place par les universités, beaucoup devaient redémarrer des études "à zéro" après deux années soldées par un échec. 

La réforme entrée en vigueur en 2020 a donc voulu stopper ce gâchis tout en diversifiant les profils des étudiants : pourquoi réserver les carrières médicales aux seuls élèves forts en maths-physique ? Pourquoi, dans ces métiers où l'humain est si important, ne pas faire une place à d'autres talents ? et mieux prendre en compte leur projet professionnel ?

Un choix entre deux voies très différentes

Après le bac, vous avez donc maintenant le choix  entre deux voies pouvant conduire à des études médicales - médecine, maïeutique, odontologie ou pharmacie (MMOP). Toutes deux sont dispensées par l'université et nécessitent une inscription en licence sur Parcoursup :

- le Parcours Accès Spécifique Santé ou PASS est une 1ère année qui comporte une majeure en sciences de la santé, et une mineure dans une option non forcément scientifique (psychologie, Staps, droit, éco-gestion, lettres, chimie, MIASS, etc.).

Si l'étudiant.e n'est pas admis en médecine (ou la filière médicale de son choix), il/elle ne peut pas redoubler son année de PASS. Mais il/elle peut poursuivre en L2 dans sa mineure qui constitue son "plan B" d'orientation. 

- Les licences option Accès Santé ou L.AS proposent, elles, une majeure dans une discipline non médicale (droit, philosophie, biologie, sciences de la terre...) et une mineure dans des matières liées à la santé

En fin de L1, si l'étudiant valide son année, il peut poser sa candidature pour entrer en deuxième année de médecine. Mais il/elle peut aussi ne le faire qu'en fin de L2 ou de L3.
Licences PASS ou L.AS : quelle voie choisir pour faire médecine ?

Pass-L.AS : 50-50 pour l'accès en médecine

Quelle que soit la voie, les étudiants ont droit à deux tentatives d'entrée en médecine : une fois à la fin du Pass et une autre en L.AS, ou deux fois au cours des trois années de leur L.AS.
A partir de 2023, les étudiants admis en deuxième année de médecine viendront à 50% de PASS, et à 45-50% de L.AS (L1, L2 ou L3). Environ 5% des places sont toujours réservées aux diplômés de master ou de titre d'ingénieur qui bénéficient d'une passerelle depuis quelques années.

D'ici cette date, les étudiants venant de Pass pourront représenter jusqu'à 70% des admis, des places étant notamment réservées aux redoublants de PACES en 2021.

PASS : comment ça marche ?

Le Pass n'est proposé que dans les universités ayant une faculté de médecine. L'accès sur Parcoursup n'est pas sélectif mais s'il y a plus de candidats que de places, ceux de l'académie sont prioritaires.

C'est le parcours qui se rapproche le plus de l'ex PACES, car les sciences de la santé (biochimie, biophysique, anatomie, physiologie, embryologie, biostatistiques...) en composent le plat de résistance : jusqu'à 50 crédits universitaires (ECTS) sur les 60 ECTS à valider dans l'année.

A la fin de l'année, les étudiants ayant validé leurs 60 ECTS (avec au moins 10/20) sont classés à partir de leurs résultats à tous les examens partiels et leurs notes de contrôle continu. Les meilleurs étudiants sont admis d'emblée en deuxième année de médecine. D'autres étudiants admissibles doivent passer des oraux et éventuellement des écrits.

Les étudiants recalés peuvent poursuivre en deuxième année de L.AS dans la mention correspondant à leur mineure. Ceux qui n'ont pas validé leurs année doivent se réinscrire sur Parcoursup en 1ère année de L.AS ou d'un autre cursus.

Pass : pour quels profils d'élèves ?

"La Pass reste clairement sélective et on peut la conseiller aux élèves ayant de très bons résultats dans les matières scientifiques en terminale", indique le Professeur Denis Mariano-Goulart, aux JPO de l'université de médecine de Montpellier.

Quelles spécialités choisir en terminale ? "En Pass, on fait beaucoup de physique-chimie, de biologie, et de probabilités et statistiques", précise le même enseignant. Les spécialités scientifiques sont donc très indiquées, par exemple physique-chimie et SVT avec l'option maths complémentaires.

Faire une préparation PASS en terminale  comme celle d'Antémed peut aussi permettre de booster ses notes dès le début de l'année car si le concours de fin de semestre a été supprimé, toutes les notes sont classantes dès la rentrée... 

Dans les compétences requises, l'université Paris Descartes indique "la puissance de travail et la capacité à s’organiser pour optimiser son temps ; la résistance à la pression ; des capacités de mémorisation, de raisonnement et de résolution de problèmes ; et des capacités rédactionnelles (car certains QCM ont été remplacés par des épreuves rédactionnelles).
Vous vous y retrouvez ?

Pass : pour quel projet d'avenir ?

La licence Pass convient à ceux qui ont coché toutes les cases précédentes et qui sont sûr.e.s de vouloir être médecin, pharmacien, sage-femme ou chirurgien-dentiste... C'est en effet la voie la plus directe pour accéder à la deuxième année d'une filière médicale. Et celle qui prépare le mieux à réussir la suite du long cursus de formation.

Il reste important cependant de bien choisir sa "mineure" en formant dès le départ un vrai projet de réorientation. Il serait ballot en effet de s'inscrire dans un Pass dont l'option ne vous intéresse pas.

Or toutes les université ayant un Pass ne proposant pas toutes les options. A Paris, l'université Descartes et Diderot ne propose ainsi que 4 mineures en Pass : Eco-gestion, Droit, Biologie-physique-chimie, et Santé des populations. A Nantes, 11 options sont proposées dont la Psycho, l'Informatique ou Staps. Examinez donc en détail l'offre de Pass sur Parcoursup avant de postuler.

L.AS : pour quels profils d'élèves ?

La licence avec option Santé offre un contenu inversé par rapport à une licence Pass : jusqu'à 50 des 60 ECTS sont consacrés aux enseignements de la majeure, par exemple une licence de droit option santé va comporter tous les cours d'une L1 droit, et quelques unités d'enseignement sur la santé ou la biologie. (Un modèle expérimenté par certaines universités avant la réforme dans les alter PACES)

Il faut donc choisir une discipline correspondant à vos goûts et vos points forts dans laquelle vous avez toute chance de bien réussir. A la fin de l'année, si vous présentez votre candidature dans une filière Santé, votre dossier sera en effet examiné et classé à partir de tous vos résultats, en droit et en santé, chaque université fixant ses coefficients et ses critères d'admission.

Si vos résultats en option Santé ne sont pas encore assez solides, vous pouvez attendre la fin de L2 pour présenter votre candidature, avec une deuxième chance en L3. C'est donc un cursus qui peut convenir aux étudiants qui ont besoin de plus de temps pour se préparer en sciences de la santé, et qui ont un très bon niveau dans une autre matière : économie, lettres, informatique...

L.AS : pour quels projets d'avenir ?

Si vous optez pour une licence L.AS, vous devez bien sûr avoir un plan A d'orientation solide et motivant : vous voulez faire carrière dans la gestion, l'informatique, devenir ingénieur, avocat, prof d'EPS, psychologue... Mais vous êtes aussi tenté par la médecine ou la pharmacie...

Un enseignement sur les métiers de la santé (commun aux licences Pass et L.AS) est d'ailleurs au programme pour vous aider à mûrir votre projet. Et si vous présentez votre candidature dans une filière médicale, attendez-vous à être interrogé à l'oral sur vos motivations et votre projet professionnel.

Si vous êtes admis en deuxième année de médecine, il vous faudra en effet travailler dur pour suivre et réussir un cursus long et difficile : neuf ans de labeur pour devenir médecin par exemple.

L.AS : quelle licence pour quelle filière médicale ?

Toutes les universités - avec faculté de médecine ou non - pouvant proposer des licences à option santé (L.AS), l'offre est très vaste mais aussi très diverse.

En effet, selon la mention ou l'orientation de chaque licence, l'option santé n'ouvre pas forcément l'accès aux 4 filières médicales. Des L.AS de chimie vont par exemple offrir l'option santé pour la pharmacie. Certaines L.AS permettent aussi d'entrer en école de kiné...

Le facteur géographique est aussi à prendre en compte : dans les sites universitaires sans faculté de médecine, faire une L.AS peut permettre de tenter médecine en restant près de chez soi. Sur certains sites cependant, les enseignements de l'option santé ne sont proposés qu'en distanciel.

Il convient donc d'examiner à la loupe tous ces points dans l'offre de L.AS de votre académie : localisation, spécialités proposées, charge de travail, cours en présentiel ou en distanciel, nombre de places dans chaque licence, débouchés... La participation aux journées portes ouvertes est plus que jamais conseillée !

Vidéo : l'exemple de l'université de Nice


Choisissez le parcours qui vous convient le mieux

Au final, c'est en prenant en compte tous ces éléments que vous pourrez faire votre choix entre une licence PASS ou L.AS. La réforme ayant multiplié les portes d'entrée et diversifié les profils potentiels, n'ayez pas peur de vous saisir de toutes ces possibilités.

Il n'y a plus une "voie royale" pour entrer en médecine, mais plusieurs voies parmi lesquelles vous pouvez trouver la vôtre. Pour cela, partez de vos envies, vos points forts, vos spécialités de bac, vos réussites, vos méthodes de travail, vos motivations profondes.

Cela devrait permettre dans quelques années d'avoir des équipes de soignants au profil moins homogène et aux compétences à 360°.  

Vendredi 10 Juillet 2020

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger | Spécial Bac







Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.















Guides à télécharger