Réussir ma Vie ...
 


Parcoursup : rédiger son projet de formation motivé



La plateforme Parcoursup demande aux lycéens de rédiger pour chaque voeu d'orientation une lettre de motivation appelée "projet de formation motivé". Comment la rédiger pour être à la fois honnête, précis et convaincant(e) ?




Parcoursup : rédiger son projet de formation motivé
C'est une des nouveautés introduites par le nouveau dispositif d'orientation postbac Parcoursup : pour chaque voeu d'orientation dans une formation, vous devez obligatoirement transmettre un "projet de formation motivé", autrement dit une lettre de motivation, un peu comme celles que l'on écrit pour postuler à un emploi.

L'exercice embarrasse bien des candidats, peu ayant encore rédigé une lettre de motivation. Que dire dans cette lettre ? Comment se démarquer ? Quelles erreurs éviter ? 

Des modèles vous ont aussitôt été communiqués : on vous indique le plan à suivre, les mots ou formules à utiliser. Cela peut être utile, mais auparavant, mettez-vous plutôt à la place de ceux qui vont vous lire. Imaginez que vous êtes le responsable des admissions dans cette prépa, ce DUT, cette licence, ce BTS... Quels types d'étudiants aimeriez-vous accueillir ?

Dites ce qui vous motive...

Les responsables de formation souhaitent bien sûr accueillir des étudiants passionnés, motivés par leur domaine ou attirés par le style d'enseignement qu'ils proposent. Bref, des étudiants qui savent pourquoi ils sont là.

C'est donc le moment de creuser ce qui vous attire exactement dans cette formation, sachant que vos raisons peuvent être assez variées :
- Vous pouvez être passionné par une matière ou ses applications, et vous souhaitez continuer à la creuser et à l'étudier dans le supérieur. C'est une motivation assez scolaire - nécessaire pour des études générales - qu'il faudra donc justifier par de bons résultats en montrant que vous connaissez parfaitement le contenu de la formation proposée, ses attendus, ses méthodes... sans oublier tout de même ses débouchés.

- Vous pouvez avoir un projet professionnel déjà bien bâti et la formation que vous choisissez est la première étape pour le réaliser. Vous savez déjà dans quel secteur professionnel vous aimeriez travailler, ou quel métier vous visez. Vous avez un objectif clair, c'est un atout à mettre en avant : vous savez où vous allez et pourquoi vous souhaitez obtenir ce diplôme. Mais il faudra montrer un peu plus bas que votre projet n'est pas un rêve, que vous avez les qualités pour réussir ces études et évoluer dans ce secteur...

- Vous pouvez rechercher une formation offrant un cadre particulier qui soit adapté à votre profil et qui vous motive : par exemple une formation professionnalisante, ou en apprentissage, ou bien une formation offrant une ouverture internationale, etc.
C'est une motivation tout à fait recevable qu'il faudra justifier en soulignant certaines de vos qualités et traits de caractère, et si possible des expériences réussies qui montreront aux responsables que ce cadre de formation est parfaitement pour vous.

Prouvez et justifiez ce que vous affirmez

S'il y a une erreur à éviter, c'est sans doute d'affirmer sans apporter d'éléments concrets. "Je suis passionné par l'histoire", "J'ai toujours rêvé d'être ingénieur", "J'ai très envie de faire ce BTS de design d'espace"... 

Ces déclarations d'intention ne suffisent pas. Il faut les étayer avec des faits concrets qui démontrent la solidité de votre goût ou de votre projet d'avenir. Vous pouvez par exemple indiquer :
- des lectures, des vidéos ou des Mooc qui vous ont fait découvrir et aimé ce domaine
- des rencontres avec des personnes ou des professionnels qui ont éveillé votre intérêt
- des stages ou des visites d'entreprises qui vous ont fait apprécier un métier, un secteur
- des expériences extra-scolaires où vous avez apprécié une activité que vous aimeriez exercer
- des situations où vous vous êtes épanoui, où vous avez obtenu de bons résultats et extériorisé des talents particuliers...

Mentionnez cela avec précision et un peu de chaleur. C'est le passage de la lettre où vous pouvez apporter la touche la plus personnelle car aucun autre élève n'aura vécu exactement la même chose... Un voyage, un stage, un film, une personnalité peuvent vous avoir marqué. Indiquez tout ce qui a joué pour vous le rôle de déclic et n'éliminez pas les anecdotes sans toutefois être long. 

Exemples
"En 3ème, raconte un jeune pro, mon stage d'observation dans une entreprise de BTP auprès de conducteurs de travaux m'a fait découvrir le métier que j'ai eu envie d'exercer". "La sortie de la Google Car a été pour moi une révélation : j'ai eu envie de travailler sur le véhicule autonome", raconte Virginie, ingénieure automobile.

Voilà des points que vous pouvez indiquer dans votre lettre. Emilie, elle, a découvert  le métier de costumière de théâtre en regardant un reportage à la télévision et Victor a pensé à faire des études en Staps après avoir animé avec bonheur un séjour sportif pour des enfants...

Enfin, c'est en faisant un stage dans un atelier d'ébénisterie que Léa s'est aperçue qu'elle apprenait mieux en voyant faire qu'en apprenant des cours : c'est la raison qui la pousse à choisir une formation en apprentissage plutôt qu'en formule classique.

Revenez aux études

Replacez-vous à la place du responsable de formation : vous l'avez peut-être convaincu de votre intérêt, il faut maintenant prouver que vous avez les compétences pour bien réussir.

C'est le moment de consulter à nouveau les "attendus" qui sont indiqués sur la fiche de la formation. Pour la première fois en 2018, toutes les formations ont indiqué à la fois les niveaux scolaires, les savoir-faire et les savoir-être qui sont nécessaires pour bien réussir.

Relisez tous ces points attentivement et notez au brouillon ceux qui correspondent à vos points forts. Votre lettre doit évidemment les mentionner, mais là encore, il vaut mieux justifier chaque point par un élément factuel.
Les compétences scolaires, par exemple un bon niveau requis en matières scientifiques, peuvent évidemment être étayées par une note ou une bonne moyenne que vous pouvez rappeler dans une phrase courte.

Mais on attend souvent de vous des compétences plus générales, par exemple un bon niveau en langues ou une expression écrite correcte. Si vous avez effectivement cette qualité, réfléchissez à ce qui peut en témoigner : un test de langues, des voyages, la tenue d'un blog, la participation à un concours d'écriture, la réalisation d'exposés, etc.

De même, vous pouvez "prouver" que vous avez certaines qualités en mentionnant une activité extra-scolaires : un engagement dans une association peut témoigner de votre capacité à travailler en équipe ou de votre sens de l'organisation. La pratique du jeu d'échecs peut montrer votre goût pour la logique, etc.

Faut-il cacher les mauvaises notes ?

C'est impossible bien sûr, mais par contre, vous pouvez évoquer rapidement dans votre lettre la raison pour laquelle vous n'avez pas toujours pu vous épanouir au lycée : manque de motivation pour des matières trop générales par exemple.
Surtout, ne vous étendez pas : il faut surtout expliquer rapidement ce qui vous motive dans la formation choisie et pourquoi vous allez y réussir.

Là, il faut mentionner les réussites extra-scolaires et les points forts qui font oublier vos mauvaises notes.
Exemple : en parallèle de votre bac ES, vous avez surtout creusé votre passion pour l'informatique et les métiers du développement. Vous avez commencé à programmer des sites, à participer à des hackathons et vous aimeriez maintenant pouvoir faire de cette passion votre métier. Vous avez cherché une formation professionnalisante et vous avez rencontré des étudiants vous ont parlé de l'école XX. Sa pédagogie par projet correspond à tout ce que vous cherchez et vous êtes prêt à suivre assidûment son cursus.

Pourquoi cette formation-là et pas une autre ?

Pour finir, expliquez ce qui vous attire plus précisément dans l'établissement choisi. Si vous avez pu aller aux journées portes ouvertes, mentionnez-le et dites ce qui vous a particulièrement plu.

A nouveau, n'ayez pas peur d'être concret et de mentionner par exemple le rythme des études, la taille des promos, l'ambiance et les relations enseignants-élèves, les méthodes pédagogiques, le cadre de l'école et aussi, éventuellement, sa localisation. 

Tout cela montre que vous savez exactement où vous pourriez mettre les pieds et cela rassure bien sûr les responsables de formation. Vous n'êtes pas un touriste mais un étudiant qui s'est bien renseigné et s' est projeté dans son futur établissement.


la rédaction
Jeudi 12 Avril 2018


Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?








S'abonner à la newsletter gratuite