Réussir ma Vie ...
Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
Rss

Les risques et les effets de la consommation de cannabis


L'ouvrage "Cannabis, Données essentielles" publié par l'OFDT le 10 juillet 2007 consacre un chapitre aux "effets, risques et conséquences de l'usage du cannabis". Extraits.




"L’utilisation de cannabis fumé, de manière ponctuelle ou au long cours, peut avoir un impact sur la santé physique et psychologique des individus sans que les études explicitent toujours à quels niveaux de consommation ces risques sont susceptibles d’apparaître. Les effets peuvent être liés soit au principe actif du cannabis (Δ9-THC) soit aux substances résultant de sa combustion comme les goudrons. Les produits ajoutés au cannabis de façon intentionnelle (produits de coupe) ou involontaire (contaminants) pourraient également être des cofacteurs d’occurrences pathologiques. Une consommation ponctuelle de cannabis n’entraîne pas de surdoses. Des risques de mort violente existent toutefois, notamment avec les accidents de la route. Une étude menée enFrance entre 2001 et 2003 a en effet montré que les conducteurs sous influence de cannabis ont 1,8 fois plus de risques d’être responsables d’un accident mortel que les conducteurs négatifs et que le nombre annuel de victimes directement lié à une conduite sous l’emprise de cannabis serait, en France, d’environ 230 sur une base de 6 000 accidents mortels. Plus rarement, d’autres décès brutaux peuvent survenir du fait d’une défaillance cardiovasculaire, comme lors d’infarctus du myocarde où le cannabis interviendrait en tant que facteur déclenchant (et parfois associé à d’autres facteurs). Des symptômes psychiatriques (troubles anxieux, intoxication aiguë à forme psychotique aussi appelée« psychose cannabinique ») peuvent également survenir de façon aiguë. Régressifs le plus souvent en quelques heures ou semaines, il arrive qu’ils correspondent à des symptômes inauguraux de pathologies chroniques. Des troubles anxieux et dépressifs peuvent ainsi être retrouvés lors d’une consommation chronique de cannabis comme des troubles psychotiques de type schizophrénique, même si cette pathologie est rare dans la population générale et souvent d’origine multifactorielle. Au niveau somatique, les conséquences d’une consommation chronique de cannabis fumé se rapprochent des tableaux cliniques observés avec le tabac puisque sont retrouvés des risques de cancers (poumon, voies aérodigestives supérieures, plus rarement vessie et prostate voire cancer du col utérin), de pathologies vasculaires et de maladies respiratoires chroniques (bronchopathies). La survenue de maladies infectieuses comme des infections sexuellement transmissibles pourraient être en partie sous-tendues par une prise de risques sexuels en cas de consommation de cannabis. Des perturbations du système immunitaire ont également été évoquées dans l’apparition d’autres pathologies infectieuses (tuberculose pulmonaire) ou encore d’autres risques en ce qui concerne la reproduction (troubles de la fertilité pour les deux sexes, troubles de développement intra-utérin), les malformations congénitales et certaines tumeurs de l’enfant."

Mercredi 6 Janvier 2010

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions





Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.