Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie


Reussir ma vie

Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
Rss



Etudiants en géosciences à UniLaSalle : au coeur des grands enjeux pour la planète



Ils étudient en "Géosciences et Environnement" à l'Institut Polytechnique UniLaSalle, une école d'ingénieurs privée qui forme aussi des agronomes et des vétérinaires. Eux ont fait le choix peu courant de la géologie. Pour comprendre les paysages, explorer la planète et gérer ses ressources de façon durable.




La filière Géosciences et environnement est enseignée sur le campus de Beauvais de l'Institut Polytechnique UniLaSalle à travers un cursus ingénieur et un bachelor© DR
La filière Géosciences et environnement est enseignée sur le campus de Beauvais de l'Institut Polytechnique UniLaSalle à travers un cursus ingénieur et un bachelor© DR
Au départ, Rémi raconte avoir été motivé par la curiosité. "J'avais envie de trouver des réponses, de comprendre tout ce qui m’entourait. Je souhaitais pouvoir me promener, m’asseoir quelque part et être capable de comprendre le paysage, les roches, sa morphologie, le pourquoi du comment".

Après le bac, l'étudiant est donc entré dans la prépa intégrée d'UniLaSalle, dans le parcours "Sciences de la Terre, du Vivant et de l'Environnement". Puis il a poursuivi en cursus ingénieur "Géosciences et environnement". "Et ma curiosité, poursuit-il a été pleinement comblée".

De fait, dès la première année postbac, les étudiants ont 40% d'enseignements liés à l'environnement et aux géosciences. A côté des classiques maths, physique, chimie et informatique, ils étudient d'abord la géologie, mais aussi la géomatique (modélisation des données géographiques), l'hydrogéologie, la géotechnique, la cartographie et même la paléontologie... 

Louis : la géologie, c'est une expérience à vivre sur le terrain

Des étudiants sur un "terrain"  © vidéo Géolab
Des étudiants sur un "terrain" © vidéo Géolab
Mais l'expérience la plus marquante pour eux ne se vit pas en cours, mais les chaussures de randonnée aux pieds, lors de leurs "excursions" ou leurs "terrains". Des périodes où durant 1 à 3 semaines, en totale autonomie, un groupe d'étudiants doit apprendre à trouver toutes les informations pertinentes d'un paysage, les récolter et les interpréter.

En deuxième année de cycle ingénieur, Paloma garde de sa mission sur l'Etna avec 3 étudiantes et 5 professeurs le souvenir "d'une expérience enrichissante sur le point de vue scientifique mais également humain". Aujourd'hui elle a choisi de faire son cursus ingénieur en apprentissage, une option ouverte à tous les élèves ingénieurs en géosciences qui permet de passer 60% des trois ans en entreprise.

"Le terrain, c'est l'expérience phare et inoubliable de la formation"

Quant à Louis, étudiant en cursus bachelor (voir plus bas), il a pu dès la première année partir deux semaines en Auvergne-Rhône-Alpes pour étudier la géologie régionale et locale de différents terrains. "C’est l’expérience phare et inoubliable de la formation, étudier dans la nature, comprendre l’environnement, les paysages... la géologie c’est une expérience à vivre"... 
 

Rémi : Les nouvelles énergies sont une clé indispensable, de présent et d’avenir

Une centrale géothermique en Islande © Gretar Ívarsson / Wikimedia
Une centrale géothermique en Islande © Gretar Ívarsson / Wikimedia
C'est souvent sur l'un de ces "terrains", en France ou dans d'autres pays, ainsi que lors des stages en entreprise ou des visites de chantiers - comme celui du canal Seine-Nord Europe - que les étudiants cernent peu à peu leur projet professionnel

"Je me souviendrai toujours du stage lors duquel j'ai eu l’opportunité de visiter la centrale géothermique de Soultz-Sous-Forêts, raconte Rémi. C'était en fin de journée, avec la lumière du soir sur les collines alsaciennes et le silence : un  paysage magnifique qui restera longtemps dans ma mémoire.

Son intérêt pour la géothermie s'est ensuite confirmé puisque son projet est de travailler dans le développement de ces nouvelles énergies
 

Des débouchés en croissance et de plus en plus diversifiés

 "Les débouchés sont en croissance et nous n'avons pas assez d'étudiants pour répondre à la demande des entreprises, explique Elsa Ottavi-Pupier, responsable de la filière Géosciences et Environnement;

Aux classiques industries minières qui recrutent toujours s'ajoutent en effet aujourd'hui les nouveaux métiers de la transition environnementale.
 
"Nous manquons d'étudiants en géosciences pour répondre aux besoins des entreprises"
 

"Les étudiants sont très attirés par les nouvelles énergies, mais il y a aussi beaucoup de postes dans la dépollution des sols, l'aménagement du territoire en amont de la construction, les risques naturels et industriels, le stockage de CO2 ou la gestion des ressources en eau", détaille Elsa Ottavi-Pupier.

Sans oublier tous les services numériques basés sur les géosciences qui recrutent aussi des géologues sur des postes de Data engineers ou de gestion de projets.


- Pour découvrir tous les débouchés des géosciences, voir ce guide d'orientation animé

 

Vidéo : un  géolab pour mettre la tech au service de la Terre

Sur le campus de Beauvais où sont dispensées toutes les formations en géosciences, les étudiants ont accès à un géolab équipé d'outils de haute technologie : drones d'observation, logiciels de réalité virtuelle, imprimantes 3D, modélisation, etc. Ils peuvent ainsi participer à des projets de recherche autour des nombreuses applications de la géologie.


Camille : avec les géosciences, je veux jouer mon rôle d'ingénieure et de citoyenne

Etudiants en géosciences à UniLaSalle : au coeur des grands enjeux pour la planète
Camille, en 3ème et dernière année du parcours ingénieur, fait partie des étudiants engagés qui veulent, à travers la géologie, trouver des solutions concrètes aux grands problèmes environnementaux 

"Aujourd'hui, explique-t-elle, on cherche comment mieux produire, mieux consommer, mieux agir pour préserver notre écosystème. La géologie a un rôle important à jouer dans les industries de l'énergie, du bâtiment et des ressources minérales qui sont les piliers de notre économie.  

Elle, veut jouer son rôle d'ingénieure et de citoyenne en développant des innovations vertueuses pour la planète. A la sortie de l'école elle va rejoindre une startup qui se prépare à exploiter l'hélium et l'hydrogène sur le sol européen. Objectif : remplacer les importations coûteuses sur tous les plans par une production locale éco-responsable.
 

Paloma : j'aimerais travailler dans la géopolitique des énergies en Europe

Etudiants en géosciences à UniLaSalle : au coeur des grands enjeux pour la planète
Paloma explique aussi son choix d'orientation par son envie d'apporter des solutions concrètes et durables. Et son projet professionnel témoigne de l'étendue des débouchés des géosciences : "après UniLaSalle, j'aimerais travailler dans la géopolitique des énergies à l'échelle de l'Europe" !
En 2ème année du cursus ingénieur, elle a donc choisi le parcours Métiers "Géo-ressources, risques climatique et territoires", l'un des trois proposés.
"Tout le monde se plaint que l'on exploite n'importe comment la planète, mais sans vraiment savoir comment faire autrement"

Après avoir beaucoup hésité, Jules, lui, a choisi le parcours métiers "Ressources minérales durables", pour faire de l'exploration :  "Tout le monde se plaint que l'on exploite n'importe comment la planète, sans vraiment savoir comment faire autrement"... "Je vais partir en double diplôme au Canada, ce qui est très courant dans ce domaine. Mon but étant de pouvoir partir souvent en mission à l'étranger."
 


Comment postuler pour ce cursus d'ingénieur en Géosciences ?

Quel profil de lycéen faut-il avoir pour intégrer ce cursus "Géosciences et environnement" après le bac ? "La spécialité mathématiques est fortement recommandée, indique Elsa Ottavi-Pupier. Et ensuite une autre spécialité scientifique est conseillée : physique-chimie ou SVT ou sciences de l'ingénieur".
 
  • Des candidatures sur Parcoursup
    L'admission, sélective, se fait sur Parcoursup, sur dossier et entretien de motivation (Dans le moteur de recherche, indiquer "Ingénieur UniLaSalle").
     
  • Des rentrées décalées en février mars sont aussi proposées aux bacheliers qui souhaitent se réorienter.
    La candidature est à faire en ligne jusqu'au 31 janvier et la sélection se fait sur dossier.
     
  • Des admissions parallèles à bac+2 ou bac+3
    Mais la prépa intégrée n'est pas l'unique porte d'entrée vers le cursus ingénieur. 
    On peut aussi rejoindre ce cursus en 3ème ou 4ème année  via des admissions parallèle, après un BTS de géologie appliquée, une prépa ATS, un BUT, une licence universitaire de géosciences ou une classe préparatoire aux grandes écoles BCPST, PM, PC, PSI, MPI, PT, TB (via le concours Ingéni'up)
    En 2ème année de cycle ingénieur, 40% des étudiant sont issus des admissions parallèles.
     

Egalement un cursus bachelor de Géologie et environnement

Une promotion de bachelor en sortie "terrain"
Une promotion de bachelor en sortie "terrain"
A côté du cursus ingénieur qui délivre aux étudiants un diplôme d'ingénieur de niveau bac+5 et confère le grade de master, la filière Géosciences de l'Institut Polytechnique UniLaSalle propose aussi un cursus postbac en trois ans qui débouche sur un bachelor Géosciences et Environnement visé qui confère le grade de licence.

"Les débouchés sont les mêmes que pour les ingénieurs, mais sur des postes de techniciens, indique Elsa Ottavi. Les étudiants font beaucoup de terrain pour apprendre le recueil de données, les techniques de forage, l'analyse des sols, l'exploration. Et le taux d'insertion dans l'emploi à la sortie est de 100%".

C'est ce côté pratique qui a séduit Louis : "J’ai choisi ce bachelor sur 3 ans, car la formation permet directement la manipulation des différentes machines (en géophysique, géotechnique, etc.), des expériences de terrain (avec la cartographie, la géologie, la géomorphologie, etc.) et les excursions en entreprises. Elle est très concrète dès la première année." 
 

La présentation vidéo du cursus bachelor


L'institut Polytechnique UniLaSalle

Fruit de la fusion de cinq écoles d'ingénieurs, l'Institut polytchnique UniLaSalle propose sur ses quatre campus d'Amiens, Rennes, Rouen et Beauvais plusieurs cursus d'ingénieur (en 2 + 3 ans) : en Agronomie et agro-industries, en Alimentation et Santé, en Génie de l'environnement, Géosciences et Environnement, Génie énergétique et Systèmes numériques.

Etablissement d'enseignement supérieur privé, UniLasalle a aussi innové en ouvrant en 2022 une école vétérinaire délivrant le diplôme de Docteur vétérinaire.

- Pour en savoir plus : www.unilasalle.fr/

 


Mardi 31 Janvier 2023

la rédaction

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger | Spécial Bac











Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement la checklist pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.






Guides à télécharger