Réussir ma Vie ...
 
Retrouvez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS



Parcoursup : comment inscrire ses voeux d'orientation sur la nouvelle plateforme ?



En 2018, les lycéens de terminale et ceux en réorientation doivent rentrer leurs voeux d'orientation postbac sur une nouvelle plateforme numérique : parcoursup remplace APB et le dispositif évolue. Mode d'emploi et calendrier.




Parcoursup : comment inscrire ses voeux d'orientation sur la nouvelle plateforme ?
C'est le 15 janvier 2018 que Parcoursup.fr a levé le rideau : après avoir annoncé la réforme de l'orientation postbac en novembre 2017, le ministère de l'Enseignement supérieur a mis en ligne la plateforme qui remplace admission-postbac ou APB.

Mais ce n'est pas seulement le nom de la plateforme qui change. En 2017-2018, le dispositif innove sur plusieurs points importants :

- l'accompagnement des enseignants de lycée : désormais, vos profs de terminale doivent discuter avec vous de vos choix, mieux vous guider et émettre un avis sur les voeux que vous allez faire sur Parcoursup ;
- le choix des voeux : désormais, vous n'avez plus à classer vos voeux ! Vous pouvez en faire jusqu'à dix avant le 13 mars et si vous avez deux (ou trois) réponses positives, il faudra simplement en choisir une au moment où vous les recevrez, c'est-à-dire à partir du 22 mai ce qui vous laisse plus de temps de réflexion.
- les réponses aux voeux : elles ne seront plus faites en même temps à tous par vagues, mais au fil de l'eau à partir du 22 mai. 
- l'entrée à l'université : désormais, pour entrer en licence, le dossier du candidat sera examiné et si les places manquent, il n'y aura plus de tirage au sort mais priorité sera donné à ceux dont les dossiers sont le plus adaptés aux "attendus" de l'établissement.
On pourra aussi vous admettre à condition que vous suiviez un parcours particulier pour combler des lacunes.

Ce qui ne change pas

Plusieurs points restent similaires aux années précédentes : les dossiers à transmettre aux établissements sont entièrement dématérialisés et à constituer sur la plateforme Parcoursup. Vous pourrez vous informer de façon détaillée sur les 13 000 formations proposées grâce à un moteur de recherche.

Autre invariant : il y a toujours des dates butoirs à respecter. Alors, n'attendez surtout pas le dernier moment (par exemple le 13 mars !) pour rentrer vos voeux... Prêts pour le compte à rebours ?

22 janvier : allez découvrir les formations

Avant de commencer à inscrire vos voeux, du 22 janvier au 13 mars, il est fortement conseillé de bien se renseigner sur les formations qui pourraient vous convenir.

Le portail Parcoursup dispose d'un moteur de recherche qui permet de sélectionner une formation par type (licence, BTS, CPGE...), par lieu, par type d'établissement et par domaine. On peut aussi rechercher les formations en apprentissage et distinguer un établissement avec internat.

Parcoursup vous indique pour chaque formation :
- les contenus des enseignements
- les débouchés et les taux d'insertion professionelle
- les taux de réussite
- les capacités d'accueil en 2018
- la date des journées portes ouvertes
- les coordonnées d'un responsable pédagogique de la formation que vous pouvez contacter
- pour les licences : les attendus de la formation, c'est-à-dire les pré-requis, compétences et qualités à avoir pour bien réussir dans la formation.

Des points stratégiques à regarder

Pourquoi est-ce important de bien analyser ces  infos ? Pour éviter de s'engager dans une filière avec des idées fausses : chaque année par exemple, des étudiants s'inscrivent en licence de psycho sans savoir qu'il y aura des enseignements scientifiques. D'autres choisissent des études sans se demander si les métiers à la sortie les intéressent.

Il faut aussi vérifier que l'on a de bonnes chances de réussir dans le cursus choisi. Ainsi les bacheliers professionnels et technologiques ont des taux de réussite faibles à l'université alors qu'ils réussissent mieux en BTS ou en IUT.

Les "attendus" qui sont indiqués par les universités sont donc très intéressants : si vous n'avez pas vraiment toutes les compétences indiquées, ne faites pas l'autruche ! Choisissez une voie plus adaptée, ou bien demandez conseil à vos enseignants. Le but n'est pas seulement d'entrer à l'université, mais d'avoir de bonnes chances d'y réussir.

Lire aussi :
Parcoursup : 7 MOOC pour préparer son orientation postbac
L'Onisep lance un site pour les lycéens de terminale
Les "attendus" pour l'entrée en licence dévoilés

Créez votre espace candidat

Avant de saisir vos voeux, du 22 janvier au 13 mars 2018, vous devez d'abord créer votre espace candidat sur le portail. Pour cela, cliquez sur "Saisir mes voeux" :
 
  • On vous demande d'indique votre numéro BEA / INE (10 chiffres et une lettre) qui figure sur votre relevé de notes d'épreuves anticipée du bac. 
  • Si vous voulez demander une bourse pour critères sociaux, il faut aussi avoir la dernière déclaration de revenus de vos parents
  • Il vous est attribué un numéro de dossier et il vous est demandé de définir votre mot de passe.
  • Conservez soigneusement ces 2 identifiants qui vous seront demandés à chaque nouvelle connexion. Ne les communiquez à personne car ils sont confidentiels.
  • Vous devez aussi donner votre adresse électronique : elle est importante car c'est à cette adresse que vous recevrez les informations et rappels de Parcoursup
  • Vous pouvez aussi télécharger l'application mobile Parcoursup qui vous permettra de consulter votre dossier et de recevoir les notifications.
N'hésitez pas à créer votre espace même si vous n'êtes pas encore prêt à saisir des voeux : vous vous familiarisez ainsi avec la plateforme et vous êtes plus dispo pour examiner les formations.

Faites vos voeux !

Une fois votre espace créé, vous pouvez saisir vos voeux d'orientation postbac entre le 22 janvier et le 13 mars à 18h. La grande nouveauté de Parcoursup est que vous ne pouvez formuler que 10 voeux au maximum, alors que vous pouviez aller jusqu'à 24 voeux sur APB.

Le but est de vous centrer sur les études que vous avez vraiment envie de faire et sur les filières qui vous conviendront le mieux. 

Par contre, il n'y a pas de nombre minimum de voeux à faire : vous pouvez ne mettre qu'un seul voeu si vous voulez, ou ne mettre que des formations sélectives. Parcoursup ne vous impose plus - comme l'ancien dispositif APB - d'indiquer au moins une formation non sélective à l'université si vous ne voulez pas y aller. Vous pouvez émettre des voeux dans des établissements en dehors de votre académie, même si les étudiants de l'académie sont prioritaires. 

Mais n'oubliez pas tout de même que si une formation est sélective, vous n'êtes jamais sûr(e) d'être admis, alors faites des choix réalistes et raisonnables. Si vous souhaitez aller en BTS ou en IUT, mieux vaut par exemple en indiquer plusieurs pour assurer vos chances. Profitez par exemple de la possibilité de faire des "sous-voeux" ou choix multiple.

Des voeux multiples pour augmenter ses chances d'admission

Parcoursup a repris la possibilité déjà offerte sur APB de faire des "sous-voeux" à l'intérieur d'un voeu général, ce qui permet d'augmenter vos candidatures sur une orientation qui vous intéresse vraiment. Par exemple vous voulez faire un BTS de comptabilité : vous pouvez postuler sur ce BTS dans plusieurs établissements en faisant des sous-voeux. 

Au final, cela ne comptera qu'un voeu sur les dix que vous pouvez faire, mais votre dossier sera examiné par plusieurs lycées proposant le BTS comptabilité. Au total, on ne peut cependant faire plus de 20 sous-voeux sur l'ensemble de ses candidatures (excepté pour les écoles d'ingénieurs et les licences en Ile-de-France)


Complétez votre dossier pour chaque voeu avec soin

Vous avez saisi vos voeux, mais le travail n'est pas fini : vous devez fournir à chaque établissement tous les éléments qu'il demande pour examiner votre dossier et cela avant le 31 mars.

La plupart des bulletins scolaires de 1ère et du premier trimestre de terminale sont en général demandés. Beaucoup de lycées entrent eux-mêmes les notes dans l'espace bulletins de Parcoursup. Si c'est le cas, vous devez cependant vérifier qu'il n'y a pas eu d'erreur de saisie dans les notes et les appréciations. En cas d'erreur, vous devez demander à votre lycée de rectifier et cela avant le 31 mars.

Si votre établissement ne rentre pas les notes, c'est à vous de le faire. Là encore, ne vous y prenez pas à la dernière minute, procédez par étape afin d'avoir complété votre dossier pour chaque voeu toujours avant la date butoir du 31 mars.

Quand vous avez complété votre dossier, on vous demande alors de remplir le champ "Ma préférence". Indiquez là si ce voeu a votre préférence ou pas. Cette "préférence" est une information confidentielle, non transmise aux établissements. Parcoursup explique qu'elle vise à "éclairer la commission d’accès à l’enseignement supérieur, qui pourrait être amenée à vous faire des propositions si vous ne recevez aucune proposition sur l’un de vos vœux confirmés". Cette commission examinera aussi votre "projet de formation motivé".

Nouveau et important : écrire votre "projet de formation motivé"

C'est une des nouveautés de Parcoursup : pour chacun de vos voeux, vous devez écrire un petit texte appelé "projet de formation motivé" expliquant pourquoi vous désirez faire cette formation. C'est une sorte de lettre de motivation très importante.

Il peut être intéressant par exemple d'indiquer à quel métier ou famille de métiers vous vous destinez, et pourquoi vous choisissez cette voie pour vous y préparer. 
Vous pouvez aussi indiquer des réalisations démontrant vos aptitudes pour cette formation : un engagement sportif par exemple pour une candidature en Staps. Si vous avez déjà fait des stages ou eu des expériences dans le domaine, il faut aussi l'indiquer.

De façon générale, évitez les propos creux et trop généraux (du style "je m'intéresse beaucoup à l'histoire, donc je veux faire de l'histoire) : donnez des faits précis, citez des métiers, des expériences, des rencontres, des lectures, des propos qui vous ont marqué. Evoquez des réussites, des stages, des projets démontrant vos qualités pour vous engagez dans ces études.

Pour aller plus loin, lire : Comment rédiger son projet de formation motivé ?

Confirmez vos voeux avant fin mars

Parcoursup : comment inscrire ses voeux d'orientation sur la nouvelle plateforme ?
Une fois votre dossier pour un voeu complété, vous devez voir apparaître un bouton "A confirmer". Pour que votre voeu soit pris en compte et votre candidature examinée, il faut absolument cliquez dessus pour le confirmer.

Votre candidature pour ce voeu a alors le statut "confirmé". Tous vos voeux doivent être confirmés avant le 31 mars

Une fois votre vœu confirmé, vous pouvez imprimer la fiche de vœu correspondante. Il vous est toujours possible de modifier des éléments de votre dossier (par exemple le projet de formation motivé) jusqu'au 31 mars inclus, même une fois que vous avez confirmé vos vœux. Après le 31 Mars, en revanche, vous ne pouvez plus apporter de modification.

Dans cette période du mois de mars, surveillez donc bien vos mails et vos notifications Parcoursup : vérifez que tous vos dossiers sont complets et que vos voeux ont bien le statut "confirmé".

Accédez à la fiche Avenir remplie par vos enseignants

Une des nouveautés de Parcoursup est que les enseignants de terminale transmettent un avis sur chacun de vos voeux. Ils les examinent au cours du conseil de classe du deuxième trimestre qui a lieu en général dans la deuxième quinzaine de mars.

Ils remplissent alors une "fiche Avenir" qu'ils transmettent au plus tard le 4 avril à Parcoursup. Qu'y a-t-il sur cette fiche Avenir ? Pour chaque matière, votre rang de positionnement, votre moyenne des 2 premiers trimestres ou du 1er semestre de terminale ainsi qu’une appréciation portant sur vos résultats, vos progrès et vos aptitudes à suivre la formation que vous demandez.

Votre professeur principal donne une appréciation et votre chef d’établissement finalise un avis. Notez qu'ils peuvent aussi consulter votre projet de formation motivé pour formuler cet avis, d'où l'intérêt de dialoguer avec eux, de demander conseil et d'être en bons termes.

A partir du 14 mars, vous avez accès aux éléments chiffrés de votre fiche Avenir à mesure qu’ils sont renseignés. Si vous constatez des erreurs, signalez-les immédiatement à votre établissement afin qu’elles soient corrigées. A partir du 22 Mai, pour chacun de vos vœux, vous pourrez prendre connaissance de l’intégralité de votre fiche Avenir.

Cette fiche Avenir est uniquement "consultative" : les établissements auxquels vous postulez ne sont pas tenus d'en tenir compte, mais il est évident qu'ils le feront, notamment dans les filières "en tension". C'est d'ailleurs l'une des critiques adressées au nouveau dispositif Parcoursup : les élèves en difficulté ne verront-ils pas toutes leurs chances d'admission ruinées par de mauvaises appréciations ?

Comment reçoit-on les réponses à ses voeux ?

Vous pouvez recevoir les réponses à vos voeux à partir du 22 mai et jusqu'au 21 septembre.

La grande différence avec le précédent dispositif APB est que vous les recevez "au fil de l'eau" et plus à date fixe. Dès qu'un établissement a statué sur votre candidature, il vous envoie la réponse. A partir du 22 mai, il faut donc surveiller vos mails et votre espace Parcoursup.

Les réponses vous sont envoyées via les trois canaux :
- une alerte sur l'application mobile Parcoursup 
- un mail à l'adresse électronique que vous avez donnée
- un message dans la messagerie de votre espace candidat Parcoursup

Quelles réponses peut-on recevoir ?

Cela dépend s'il s'agit de formations sélectives ou non sélectives.

Pour les formations sélectives (type CPGE, IUT, BTS, écoles d'ingénieurs ou de commerce), vous pouvez recevoir trois type de réponses :
- oui : vous êtes admis
- en attente d'une place : vous êtes sur liste d'attente
- non : vous êtes refusé

Si vous êtes sur liste d'attente, surveillez bien chaque jour vos messages, car une proposition d'admission peut vous être faite au fur et à mesure que des candidats admis libèrent des places.

Si vous avez des réponses négatives à tous vos voeux et n'aviez choisi que des formations sélectives, une commission d'accès à l'enseignement supérieur va vous faire des propositions sur d'autres formations correspondant à votre projet. Vous pourrez aussi émettre d'autres voeux via la procédure complémentaire à partir du 26 juin.

Pour les formations en apprentissage, vous ne recevez une réponse que si vous avez signé un contrat avec une entreprise et que vous l'avez transmis à l'établissement. Pour être admis, il faut donc que votre dossier soit accepté et que vous ayez signé un contrat. 

Pour les formations non sélectives (en licence à l'université), on distingue deux situations:
1/ La filière a moins de candidatures que de places, elle n'est pas en tension. Elle peut vous faire deux réponses :
- oui : vous êtes admis
- oui si : vous êtes admis uniquement si vous acceptez de suivre un parcours spécifique (par exemple une licence en 4 ans afin d'avoir de bonnes chances de réussite).

2/ La filière a plus de candidatures que de places, elle est en tension. C'est ce qui est arrivé les années précédentes dans de nombreuses filières psycho, droit, Staps, Paces, ou de nombreuses licences en Ile-de-France. On peut vous répondre :
- oui : vous êtes admis au vu de votre dossier qui répond bien aux "attendus"
- oui si : vous êtes admis dans un parcours spécifique proposant un renforcement, cela au vu de votre dossier qui ne répond pas tout à fait aux attendus 
- en attente : vous ne pouvez être admis vu le manque de places et au vu de votre dossier qui ne répond pas assez bien aux attendus

Dans le cas où vous n'auriez que des propositions "en attente", la commission d'accès à l'enseignement supérieur vous fait d'autres propositions d'orientation en fonction de votre projet, et vous pouvez aussi postuler à d'autres voeux via la procédure complémentaire à partir de fin juin.

Quelles réponses doit-on donner ?

Les réponses à donner sont plus simples que lors du précédent dispositif. Mais on vous demande de vous prononcer au fur et à mesure afin de ne pas bloquer des places qui pourront être données à d'autres.

- si vous n'avez que des réponses négatives ou "en attente", vous n'avez pas de réponses à donner.

- si vous avez une réponse positive (oui ou oui si), on vous demande de l'accepter ou de la refuser. Si c'est la seule réponse positive que vous recevez, mieux vaut l'accepter, puis éventuellement l'abandonner si vous recevez ultérieurement une autre réponse positive.

- si vous avez plusieurs réponses positives, vous ne pouvez en garder qu'une : c'est le moment d'effectuer votre choix décisif, celui que faisaient les étudiants les années précédentes en classant leurs voeux. Cependant même si vous faites une réponse positive, vous recevrez la réponse à vos autres voeux et si vous avez une nouvelle réponse positive que vous préférez, vous pourrez abandonner la première pour choisir la seconde.

- Vous pouvez aussi accepter une admission et conserver des voeux sur lesquels vous êtes en liste d'attente : il faut alors le mentionner spécifiquement au moment où vous répondez "oui", sinon vos places en liste d'attente sont annulées par défaut.

- Il faudra cependant respecter des délais stricts pour répondre : il faut répondre dans les 7 jours pour les propositions reçues jusqu'au 25 juin inclus. Et le délai passe à 3 jours pour les propositions reçues à compter du 26 juin puis à un jour à partir du 21 août.

Et si je n'ai aucune admission ?

C'est la situation dans laquelle se sont retrouvés des milliers de lycéens en 2017 et qui a provoqué en partie le naufrage du dispositif APB.

En 2018, des milliers de places doivent être créées dans les filières en tension et en BTS et cependant, il est en effet possible que vous n'ayez que des réponses "en attente" ou des "non".

Dans ce cas, vous avez deux recours :
- une commission d'accès à l'enseignement supérieur est tenue de vous faire de nouvelles propositions correspondant à votre profil et projet.
- à partir du 26 juin, vous pouvez émettre de nouveaux voeux via la procédure complémentaire qui liste toutes les formations ayant encore des places. Cette procédure continue à fonctionner tout l'été et a déjà fait ses preuves les années précédentes.

Enfin, bien sûr, vous pouvez vous tourner vers une formation ne passant pas par le portail Parcoursup.

Des formations en dehors de Parcousup

Peut-on accéder à des lieux d'études sans passer par le dispositif Parcoursup ? Oui, quelques formations gardent leur propre procédure d'admission :

- De nombreuses écoles de commerce accessibles directement après le bac sur concours (par exemple via Accès, Sésame, Team, Link....), excepté les ECG et Atout3+ et de nombreux bachelors (Ecricome bachelor)
- Les IEP ou Instituts d'études politiques (sciences po) de province ainsi que Science Po Paris ne sont pas encore dans la procédure Parcoursup, même s'ils ont avancé les dates de leur concours d'entrée (se renseigner sur leur site).
- Quelques parcours universitaires d'élite, comme Paris Dauphine, le collège de droit d'Assas, des doubles cursus de l'Université Pierre et Marie-Curie.
- Quelques écoles d'ingénieurs postbac, peu nombreuses : l'ESITC Metz, et les écoles du réseau ICAM et de la FESIA, les seules qui restent sur le portail grandesecoles-postbac.fr
- Des écoles privées d'art, de communication, d'informatique
- Les Instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI)
- Certaines prépa privées aux carrières paramédicales ou sociales (mais il y en a aussi dans Prcoursup).
- De nouvelles formations postbac en trois ans, lancés en 2016 par divers établissements privés : le bachelor Objets connectés de l'ESEO (école d'ingénieurs), le bachelor de l'école W (créations et contenus numériques), le bachelor Tech Sales Management lancé par une école d'ingénieurs (EPF) et l'ICD Business School...

Si vous postulez à l'une de ces formations, prenez la précaution de formuler aussi des voeux sur Parcoursup de façon à ne pas vous retrouver "sans rien" si vous ne réussissez pas votre concours.

Vous pouvez aussi répondre "oui" à une formation proposée sur Parcoursup et présenter finalement votre démission si vous réussissez un concours : soyez sympa de ne pas oublier de le faire pour libérer votre place pour quelqu'un d'autre.

Conseils pour bien s'orienter sans stress

Parcoursup : comment inscrire ses voeux d'orientation sur la nouvelle plateforme ?
Plus vous aurez anticipé et bien réfléchi à temps à vos choix, plus votre choix d'orientation sera paisible. Sinon, vous risquez toujours d'avoir l'impression de jouer votre avenir en un clic !

- Prenez donc beaucoup de temps en première et l'année de terminale pour explorer en détail les formations qui vous intéressent. Profitez des "semaines de l'orientation" qui sont proposées dorénavant deux fois par an.

- Allez aux journées portes ouvertes des 2-3 écoles, facs ou lycées que vous voulez placer dans vos voeux. Cela vous permet de sentir ce qui vous convient le mieux. Certaines universités proposent aussi des cours d'essai. A chaque fois, posez des questions, engagez le dialogue, rencontrez des étudiants et des enseignants.

- Sur la plateforme Parcoursup, vous pouvez aussi trouver l'adresse mail du responsable pédagogique de chaque formation : n'hésitez pas à lui envoyer un mail pour poser vos questions ou demander une précision.

-Suivez bien les diverses étapes proposées sans faire les choses au dernier moment : par exemple, ouvrez votre espace dès fin janvier, puis commencez à rentrer les voeux dont vous êtes sûr.

- Plus que jamais, il peut être utile de demander conseil à ses enseignants, de prendre rendez-vous avec son professeur principal. Cela vous permet de leur faire connaitre vos centres d'intérêt et d'avoir une relation moins scolaire. Vos enseignants seront mieux disposés pour remplir votre fiche Avenir. 

- Au bout du compte, veillez tout de même à faire des choix personnels, non dictés par vos enseignants ou vos parents, même s'il est bon d'en discuter avec eux.

- Si vous n'obtenez pas le voeu d'orientation de vos rêves, ne vous désespérez pas : il y a de plus en plus de possibilités de réorientation, dans les études et ensuite dans la vie professionnelle. Non, vous ne jouez pas votre avenir en un clic !

Lire aussi :
Comment s'inscrire en classes préparatoires aux grandes écoles ?
Orientation postbac : faire le bon choix et bien s'organiser

Mardi 27 Mars 2018

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger





S'abonner à la newsletter gratuite















Guides à télécharger



















Un blog sur l'actu des débouchés

Automobile : des offres de CDI et d'alternance dans la réparation

L'automobile continue à recruter sec dans les métiers de l'après-vente et notamment la réparation...