Orientation postbac : choisir des études courtes ou longues ?






Les dangers des études longues

Orientation postbac : choisir des études courtes ou longues ?
- En fac, les étudiants sont peu encadrés. L'assistance au cours n'est pas obligatoire (seuls les travaux dirigés sont contrôlés). Les promotions peuvent être nombreuses (jusqu'à 1000 étudiants dans certaines facs en première année). Et les cours peuvent être d'un haut niveau théorique. Le risque majeur est donc l'échec surtout en première ou deuxième année : par manque de travail personnel, difficulté à travailler ses cours régulièrement, à atteindre le niveau théorique exigé, à réussir des examens difficiles auxquels on a du mal à bien se préparer seul, etc. Un autre risque est de se décourager faute de voir sur quoi peuvent déboucher les études.

- En cursus "grande école" (classe prépa, et écoles), le danger est là encore l'échec. Cependant le risque est surtout de se décourager au début dans la première ou deuxième année préparatoire lorsque l'on n'arrive pas à suivre le niveau soutenu des études (risque d'abandon). Des équivalences sont cependant en train de se mettre en place pour permettre un passage en université ou en IUT après un ou deux ans de classes prépa.
Après réussite dans une école d'ingénieur ou de commerce, le risque d'échouer est moins grand, les étudiants sont bien encadrés et bénéficient d'une ambiance d'école motivante avec la possibilité de faire des stages en France et à l'étranger, de monter des projets, d'être aidés par des tuteurs, des anciens élèves, etc.

- En école spécialisée, le risque est sans doute de ne pas aimer le métier choisi : en cas d'abandon, on n'a pas forcément les équivalences pour basculer au même niveau sur une autre formation. Attention à ne pas se retrouver finalement sans rien sur le marché du travail.

Les questions à se poser pour choisir

- Quel est mon "profil d'étudiant " ? Est-ce que j'aime faire des études, apprendre des cours, réviser des examens ? Est-c e que je suis capable de produire beaucoup de travail personnel sans y être forcé ou sans être encadré de près ?

- Est-c e que je suis d'un naturel consciencieux, autonome, soucieux de satisfaire mes professeurs, d'approfondir mes connaissances ?

- Est-ce que je suis passionné ou intéressé par une discipline au point de souhaiter l'étudier durant trois, quatre ou cinq ans, et éventuellement de l'enseigner ou de poursuivre à haut niveau dans la recherche ?

Si vous répondez oui à toutes ces questions, vous avez sans doute un bon profil pour envisager des études longues, notamment en fac, avec de bonnes chances de réussite. Essayez toutefois de réfléchir à un projet professionnel : des études oui, mais pour quel métier ? Sinon, envisagez autre chose que la fac : un BTS, une école spécialisée...

- Quelle est ma situation personnelle ? Ai-je une famille qui peut me payer mes études ou dois-je envisager d'être rapidement autonome ? Ai-je déjà pris du retard dans mes études ou suis-je à l'heure ou même en avance ? Ai-je connu des échecs ou plutôt des réussites ? Est-ce que je souhaite être rapidement autonome pour pouvoir quitter mes parents, gagner ma vie ?

Des études courtes vous permettront d'entrer plus vite sur le marché du travail et d'arriver plus vite à l'autonomie, de même si vous avez déjà du retard et devez vous "dépêcher" de finir vos études. Si vous êtes plus jeune au contraire et avez besoin de temps pour mûrir au plan personnel et professionnel, vous pouvez envisager des études plus longues.

- Qu'est-ce qui me motive ? Ai-je envie d'apprendre rapidement un métier, de découvrir la vie professionnelle et de quitter le cadre scolaire ? Ai-je plutôt envie de continuer à étudier pendant plusieurs années pour étancher ma soif d'apprendre ? Ai-je le projet d'entrer sur le marché du travail avec un poste de cadre et un salaire élevé ou est-ce que j'aimerais mieux entrer plus vite à niveau inférieur ?

Ces questions sont fondamentales : prenez la peine de vous les poser toutes. Sachez aussi qu'il n'y pas pas de réponse unique ! Si vous souhaitez rentrer vite dans la vie professionnelle, vous pouvez bien sûr faire un BTS, mais vous pouvez aussi faire un DUT ou une école en alternance. Certaines études longues offrent également de très nombreux stages (par exemple en médecine, où l'on étudie durant 8 ans, les étudiants passent la moitié de leur temps à l'hôpital dès la 3e année).

1 2 3


Lundi 19 Décembre 2016

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger | Spécial Bac







Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.













Guides à télécharger