Orientation postbac : choisir des études courtes ou longues ?






BTS ou DUT : quelles différences ?

Un amphi d'IUT à Paris
Un amphi d'IUT à Paris
Les BTS se préparent dans des lycées, publics ou privés, éventuellement dans des écoles privées (attention aux frais de scolarité). Les étudiants retrouvent donc des lieux qu'ils connaissent bien. Pas de risque d'être perdu ! En BTS, on est en général une trentaine par classe.

Au contraire, les DUT, "diplômes universitaires de technologie" sont dispensés par des IUT, Instituts universitaires de technologie qui dépendent d'une université. Cela dit les IUT ne sont pas perdus sur de grands campus mais ont leurs locaux à part : salle de classe, mais aussi petits amphithéatres, labos, resto u... Il peut y avoir jusqu'à 200 étudiants dans une promo, même si les étudiants sont répartis en groupes pour les TP. A vous de voir donc ce qui est mieux pour vous : garder la structure sécurisante du lycée, ou découvrir l'IUT (bien moins impersonnel que la fac cependant).

Côté évaluation, les BTS ont un examen final au bout des deux ans qui exige de grosses révisions et un passage d'épreuves, alors que les DUT s'obtiennent uniquement par un système de contrôle continu : il faut obtenir 10/20 de moyenne à chaque semestre pour pouvoir passer dans l'année supérieure.

Mais la différence la plus importante tient au contenu des études : les DUT sont des diplômes qui laissent une plus grande place aux approches théoriques que les BTS. On accepte d'ailleurs beaucoup plus de bacheliers généraux en DUT qu'en BTS. Si vous venez d'un bac techno (à plus forte raison un bac pro), vous aurez peut-être plus de difficultés en DUT, mais ceci est à nuancer selon les spécialités. D'autre part les BTS sont plus pointus, plus proches d'un métier ou d'une famille de métier, alors que les DUT couvrent davantage un secteur professionnel. Il y a d'ailleurs beaucoup plus de BTS que de DUT.

Le bachelor : une formation intermédiaire en trois ans

De plus en plus d'écoles privées proposent actuellement un diplôme intermédiaire appelé bachelor, que l'on obtient en trois ans après le bac : des écoles de commerce, de communication, d'informatique...

Ces formations comportent des stages, des rencontres avec des professionnels, souvent un séjour à l'étranger, elles sont professionnalisantes et préparent bien à une entrée en entreprise sur des postes de cadres moyens.

Le bachelor peut donc être une bonne solution si l'on n'obtient pas de place en BTS ou DUT, ou qu'on veut bénéficier du réseau et de l'encadrement d'une école. Certains bacheliers tentent aussi sans succès une entrée en école de commerce postbac en cinq ans, et apprécient d'avoir une autre option dans le même type d'école.
Seuls points faibles du bachelor : le coût des écoles, et la non reconnaissance du diplôme par l'Etat. Le bachelor n'est pas l'équivalent d'une "licence" universitaire et ne vous permet pas systématiquement de poursuivre vos études en master. Privilégiez un bachelor "visé par l'Etat" plus ouvert à des poursuites d'études.

Etudes longues (bac + 5) : ce qu'il faut savoir

On parle d'études longues pour :
- des études en fac (sciences, histoires, lettres, sciences humaines...) : le premier niveau de diplôme est la licence générale (L) qu'on obtient en trois ans après le bac, puis le master (bac + 5), et éventuellement pour certains, le doctorat (bac +8).

La licence générale ne permet pas l'entrée directe sur le marché du travail car elle est peu professionnalisante (contrairement à la licence professionnelle). Elle permet de passer un concours (par exemple pour être professeur des écoles, avocat, magistrat, fonctionnaire.), ou de poursuivre en master pour se spécialiser, ou de tenter une entrée en grande école par admission parallèle... Les études sont donc finalement très longues.

- des études en écoles d'ingénieurs ou de commerce (grandes écoles) : il faut en général faire deux ans de classes préparatoires puis trois ans d'école, ou bien cinq ans après le bac (les deux ans de prépa sont alors intégrés). Là aussi comptez cinq ans voire six après le bac, mais l'avantage est que l'on a en général un diplôme bien coté qui permet normalement de décrocher un premier emploi de cadre.

- Certaines écoles spécialisées (infirmières, kiné, éducateur spécialisé...) peuvent être intégrées après le bac, souvent après une année de préparation à un concours. Comptez en moyenne 4 ans d'études qui vous donnent en général une formation professionnelle pointue et un ticket d'entrée sur le marché du travail à condition d'avoir choisi la bonne filière : pas de problème dans le secteur santé, et social, mais attention aux filière artistiques, et aux écoles de journalisme et de communication (peu de débouchés).

Lundi 19 Décembre 2016

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger | Spécial Bac







Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.













Guides à télécharger