Le 'Pacte junior' : entrer dans la Fonction publique par l'alternance


Tags : alternance

Accéder à certains métiers de fonctionnaires sans passer de concours ? C'est possible grâce au Pacte junior, une formation rémunérée en alternance réservée aux jeunes sans diplôme.




Pour quels métiers ?

Le 'Pacte junior' :  entrer dans la Fonction publique par l'alternance
Aide-soignant(e), adjoint administratif, auxiliaire de puéricultrice, agent d'exploitation, ouvrier professionnel, adjoint d'animation... Normalement tous ces métiers de la Fonction publique (de catégorie C) ne sont accessibles que sur concours au niveau CAP, BEP ou troisième. Oui mais, dans la réalité, les candidats qui se présentent ont souvent un niveau d'études bien plus élevé. Résultat : ceux qui pourraient accéder à ces métiers n'ont aucune chance de réussir les concours !

Pour quels profils ?

Le Pacte Junior a donc été créé en 2005 pour permettre aux jeunes en difficulté d'accéder à ces métiers de la Fonction publique. Il s'adresse aux 16 à 26 ans sans diplôme ni qualification mais très motivés par l'un de ses métiers. Le Pacte pourrait toucher 20 000 jeunes par an.

Comment postuler ?

Si l'on est intéressé, il faut s'adresser à sa mission locale et préparer un dossier. Ce dossier doit être accepté par un employeur public : une collectivité territoriale, un hôpital, une administration de l'Etat (service des impôts, de l'Education,...). Durant 1 à 2 ans maximum, vous pourrez suivre une formation en alternance rémunérée : vous alternerez les temps de travail professionnel dans l'administration, avec des temps de formation plus théorique (en université, centre de formation d'apprentis, ou lycée professionnel). Pendant tout ce temps, vous serez encadré par un tuteur public.
A la fin de la formation, vous passez un examen professionnel qui vous donne un diplôme lié directement au métier préparé. Et (sous réserve de réussir l'examen professionnel), vous accédez à un emploi vacant.
Le système, tout nouveau, est le même que pour les formations en apprentissage du secteur privé. Avec l'avantage de conduire de façon directe à un recrutement presque certain à la fin de la formation : l'entrée en formation équivaut en effet à un pré-recrutement. Il faut donc bien se renseigner sur les métiers et, si l'on est intéressé par l'un d'eux, remplir le dossier avec beaucoup de soin.
Mardi 27 Novembre 2007


Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?









S'abonner à la newsletter gratuite





















Des cours d'anglais par e-mail, à tester gratuitement