Réussir ma Vie ...

Faire les vendanges : où et quand ?




C'est le job idéal pour les étudiants qui veulent renflouer leur budget. Pour faire les vendanges, les régions viticoles recrutent des vendangeurs durant 8 à 30 jours et les débutants sont acceptés ! Il faut cependant postuler assez tôt car dans certaines régions, les vendanges débutent dès le mois d'août.



Faire les vendanges : où et quand ?
L'année 2020 sera décidément particulière. Alors que l'économie a été frappée par une crise sanitaire hors du commun, les vignobles français, eux, ont bénéficié d'un printemps exceptionnellement chaud et sec.

Résultat : la production 2020 devrait être supérieure de 6 à 8% à celle de 2019... Et grâce à cet ensoleillement, beaucoup de vignes sont arrivées à maturation avec un bon mois d'avance.

Si vous cherchez un job étudiant pour renflouer votre compte en banque avant la rentrée, les vendanges restent donc un bon plan. Surtout si vous aimez travailler au grand air et faire de belles rencontres...

Quand ? Un job à prendre dès le mois d'août

Mais il ne faut tarder pas à vous mettre sur les rangs, notamment dans le Midi (Languedoc, Provence) où les vendanges démarrent souvent dès la fin août.

Dans ces régions, en 2020, le coup d'envoi a même été donné dans plusieurs domaines dès le début août. L'Alsace aussi a lancé ses vendanges en août. Dans le Bordelais, elles ont toujours lieu en septembre et parfois jusqu'en octobre.

Les recrutements eux, débutent en juin pour se poursuivre tout l'été en fonction du volume des vendanges et des dates de la récolte qui dépendent bien sûr de la météo et du mûrissement du raisin : les viticulteurs ne décident souvent du début des vendanges que dix jours avant ! 

Mieux vaut donc chercher son job vendanges au début de l'été pour avoir plus de choix. En septembre, il ne vous reste normalement plus que quelques places de dernière minute pour compléter des équipes en Bourgogne ou Bordelais, où les vignobles sont très vastes...

En tout cas, même si la récolte du raisin se fait mécaniquement dans de nombreux vignobles,  les grands crus pratiquent toujours la récolte manuelle, que ce soit dans le Bordelais, la Bourgogne, mais aussi le Languedoc, la Savoie, l'Alsace, la Provence ou le Sud-Ouest. Et pour ces travaux, ils recrutent donc des saisonniers.

Comment se faire embaucher comme vendangeur ?

Le plus simple est d'aller sur le site pole-emploi.fr qui centralise toutes les offres :

Si la région vous est indifférente, vous pouvez aller sur le portail national et indiquer le mot-clé "vendangeur" ou "coupeur" ou "vendanges" dans le moteur de recherche. Vous voyez alors toutes les annonces publiées sur la France entière.

Vous pouvez aussi chercher les offres d'emploi pour les travaux agricoles qui correspondent au code de métier (code ROME) n° 1401.

- Mais vous pouvez aussi consulter le site Pôle Emploi de chaque région viticole : Aquitaine (ou Bordelais), Bourgogne, Languedoc-Roussillon, Champagne-Ardenne, Alsace... 
par exemple Pôle-Emploi Auvergne Rhône-Alpes : www.pole-emploi.fr/region/auvergne-rhone-alpes  ou Pôle-Emploi Grand-Est : www.pole-emploi.fr/region/grand-est

Cela vous permet de viser directement la région qui vous intéresse. Plusieurs sites régionaux de Pôle Emploi mettent à votre disposition un "Guide du Vendangeur" qui vous donne toutes les consignes pratiques, les formalités à remplir, et des conseils pour l'hébergement, le covoiturage ou l'équipement à prévoir. Des régions viticoles ouvrent aussi chaque année un numéro de téléphone pour renseigner les candidats

- Enfin, vous pouvez aussi rechercher des offres sur le site "Maintenant" de Pôle-Emploi : maintenant.pole-emploi.fr, une nouvelle plateforme de recrutement sans CV basée uniquement sur les capacités. Il suffit d'indiquer "vendangeur" dans le métier cherché, puis d'indiquer vos qualités pour ce poste... Pour les vendanges, mieux vaut avoir une bonne résistance physique bien sûr.

Les conditions à remplir pour être vendangeur

Il vaut mieux être majeur (on peut travailler à partir de 16 ans mais rares sont les régions qui acceptent les moins de 18 ans), avoir une bonne forme physique, et bien souvent, être véhiculé.

En effet les exploitations ne sont pas desservies par le tram ou le bus (!), et peu de viticulteurs proposent de vous loger comme cela se faisait systématiquement autrefois. C'est le gros problème si vous n'êtes pas de la région mais le covoiturage peut être une bonne solution. Les sites Pôle Emploi de certaines régions vous donnent aussi la liste des campings.

Il reste cependant quelques exploitations familiales où les vendangeurs sont logés et nourris dans une bonne ambiance familiale. Dans ce cas, vous aurez un contrat "nourris logés" et une somme d'environ 18 euros sera déduite de votre salaire journalier.
Si vous tombez sur ce genre d'offres, sautez dessus, d'autant que les mesures de distanciation imposées en 2020 à cause du COVID compliquent encore l'accueil des saisonniers pour les viticulteurs.

Pour en savoir plus sur les vendanges et les jobs de récolte

- Vous trouverez de nombreux renseignements sur le site de l'Association nationale pour l'emploi et la formation en agriculture (l'ANEFA) : des précisions sur les contrats de travailleur saisonnier, mais aussi des informations sur les métiers et les formations en agriculture, sur des bourses à l'emploi et sur les opportunités de recrutement par région.
Rens. : http://anefa.org/

- Le site emploi Vitijob (www.vitijob.com) propose des stages et des emplois autour des métiers de la vigne et du vin. On peut y trouver des offres saisonnières de postes de vendangeur, mais aussi d'autres emplois dans la vinification, la commercialisation, la maintenance ou la logistique des exploitations.

huit heures par jour, le sécateur en main

Faire les vendanges : où et quand ?
Le contrat vendanges
Les viticulteurs embauchent les vendangeurs pour une durée qui varie en général de 8 à 15 jours. Vous signez un "contrat vendanges", contrat saisonnier particulier qui ne peut dépasser un mois. Les étudiants, mais aussi les salariés en congés payés (avec l'accord de leur employeur), y ont droit. Vous pouvez enchaîner plusieurs contrats vendanges, mais leur durée totale ne peut excéder deux mois.

La durée de travail varie selon les exploitations de 35 heures à 40 heures par semaine. Si c'est 40 heures, cela veut dire que vous devrez travailler presque huit heures par jour, en général de 7H30 à 17h30 à couper du raisin. Vous pouvez aussi être amené à travailler le dimanche car les grains murs n'attendent pas. Les heures supplémentaires - autorisées durant les vendanges - vous seront payées davantage, mais attention aux coups de fatigue !

Le contrat d'intérim
C'est un autre type de contrat proposé pour les vendanges. Il permet aux viticulteurs d'embaucher éventuellement pour une durée supérieure à un mois. Les rémunérations sont équivalentes. A la fin du contrat, vous bénéficiez des avantages présentés sur fastt.org

Les postes proposés
- Les plus courants (et les plus nombreux) sont des postes de "coupeurs" : le travail consiste à couper les grappes avec un sécateur et à les déverser dans une grande hotte. Cela veut dire rester souvent plié en deux toute la journée. Sur les côteaux de Collioure dans le Languedoc, vous devez en plus travailler sur des vignobles en forte pente. Avantage : les débutants sont acceptés.

- Il y a aussi quelques postes de "porteurs". Ils sont encore plus physiques car vous portez sur votre dos la hotte où sont déversées les grappes et son poids peut aller jusqu'à 50 kilos ! Là aussi, les débutants sont acceptés. Dans l'ensemble, ceux qui sont passés par là parlent d'un travail sympa mais épuisant !

- Quelques postes de taille de vigne ou de relevage peuvent aussi être proposés, mais ils sont réservés aux ouvriers agricoles ayant une petite expérience. Egalement, selon les régions, peuvent être recrutés des conducteurs de tracteur, des aide-cuisiniers ou aide-cavistes.

Une rentrée financière et une belle vendange de rencontres

La rigolade dans le camion après le travail dans les vignes
La rigolade dans le camion après le travail dans les vignes
Et pour tout ça combien gagnerez-vous ? Comptez la base du Smic, soit 10,15 euros de l'heure en rémunération brute (en 2020) pour un poste de coupeur (8,03 euros nets) ce qui vous fait un peu plus de 60 euros nets à la journée.

Les porteurs peuvent avoir une rémunération légèrement supérieure. Un bon pactole quand même avant de reprendre la fac. Certains viticulteurs rémunèrent "à la tâche", c'est-à-dire en fonction du nombre de kilos récoltés. Intéressant si vous êtes rapide et résistant.

Une belle expérience de travail d'équipe en pleine nature

Et puis, au-delà du gain, faire les vendanges peut être une belle expérience : c'est un travail physique, en pleine nature, que l'on réalise en équipe avec d'autres vendangeurs, jeunes, moins jeunes, ouvriers agricoles, travailleurs étrangers...

L'ambiance est souvent conviviale même si l'on ne chôme pas. L'occasion de faire de belles rencontres et de bons souvenirs.

- Pour se donner une idée de l'ambiance, un reportage tourné lors des vendanges 2019 en Bourgogne Franche-Conté


Lundi 10 Août 2020

Jobs et stages | Réussir son CV | Chercher un emploi | Réussir son entretien d'embauche










Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.
















Liens utiles




Découvrez la première plateforme d'emploi aide soignante et recrutement infirmier