Reussir ma vie
Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS

Foyers et maisons d'accueil pour vivre sa grossesse



Quand une grossesse survient de façon imprévue, nombre de jeunes femmes ont besoin d'un toit et d'un soutien pour préparer la naissance. Les centres maternels départementaux mais aussi les logements gérés par des associations sont là pour accueillir les futures mamans. Et les aider à écrire cette page de leur vie.




Foyers et maisons d'accueil pour vivre sa grossesse
A Vannes, en Bretagne, une grande maison abrite cinq studios et un T2. C'est "La Tilma", du nom de l'association qui l'a ouverte, et qui évoque la protection offerte par le manteau traditionnel mexicain ou "tilma".

Ici des femmes enceintes peuvent en effet trouver un havre pour vivre leur grossesse. Quand on se trouve enceinte de façon inattendue, il est si important d'avoir un lieu de vie sécurisant ! A la Tilma, on accueille des femmes majeures dès leur premier mois de grossesse et jusqu'au sixième mois du bébé. Certaines sont en situation de précarité, d'autres vivent dans l'insécurité.

Avoir un logement permet alors d'être indépendante, de s'éloigner éventuellement du père de l'enfant, de sa famille ou de ceux qui ne voient pas d'un bon oeil cette grossesse. A la Tilma, les jeunes femmes ne sont pas seules pour autant mais sont accompagnées par l'association. Une maîtresse de maison, un travailleur social, une spécialiste de la naissance les guident dans leurs démarches et le suivi de leur grossesse.

Des bénévoles les aident à bâtir un projet d'avenir. "Pour moi, avoir un enfant, cela veut dire pouvoir m'assumer, avoir un travail et un logement.", disent la plupart des jeunes femmes. C'est bien là l'objectif de ce type d'association : offrir un abri et un tremplin.

Contacter la Tilma : contact@latilma.com - tél. : 07 77 26 28 23.

La maison Magnificat en Touraine

La maison Magnificat en Touraine
La maison Magnificat en Touraine
En Touraine, une autre maison d'accueil  située à la campagne est gérée par l'association "Magnificat Accueillir la Vie". Elle peut accueillir dès les premières semaines de grossesse jusqu'à huit femmes enceintes dans un esprit communautaire et chaleureux. L'esprit est empreint de valeurs chrétiennes, mais chacune des jeunes femmes accueillie est libre de ses convictions.

On peut y vivre sa grossesse et rester avec son enfant jusqu'à ce qu'il ait quatre mois environ, le temps d'avoir formé un projet de vie. "On pense souvent que nous sommes toujours au complet mais c'est faux car la maison s'emplit et se désemplit souvent, alors n'hésitez surtout pas à nous appeler, conseille Marine, l'une des responsables. Nous pouvons sûrement vous aider à trouver une solution !"

La maison accueille aussi des demandes d'accouchement anonyme en vue de l'adoption. Dans tous les cas, une éducatrice spécialisée accompagnée de quatre autres professionnels assurent l'accueil et l'accompagnement psychologique, matériel, humain des futures mamans. On aide ainsi chaque femme à prendre librement les décisions qui lui conviennent et à former un projet d'avenir.

Une personne s'occupe des tâches ménagères avec les résidentes et deux personnes sont secrétaires de l'association. De nombreux bénévoles apportent leur concours tandis que les relations sont assurées avec les services de maternité-gynéco, la CAF, la CPAM, Pole Emploi et la mission locale.

Contact : Tél. : 02 47 59 63 07 Adresse: 11 avenue des Martyrs 37240 LIGUEIL - E-mail: magnificat.am@gmail.com

La Maison de Marthe et Marie : des colocations solidaires en ville

Foyers et maisons d'accueil pour vivre sa grossesse
Il y a aussi des propositions dans les grandes villes. Fondée en 2010 par des jeunes couples, l'association La Maison de Marthe et Marie a lancé une nouvelle forme d'accueil. Les femmes enceintes en difficulté sont accueillies dans des appartements, en colocation avec des étudiantes ou de jeunes professionnelles qui souhaitent se rendre "solidaires".

Outre le logement, une aide sociale est apportée pour aider les colocataires qui attendent un bébé à trouver une solution d'avenir stable.

La première colocation a ouvert à Lyon en décembre 2011 : un grand appartement de 162 m2 avec 7 chambres (notre photo). Une autre a ouvert en 2014 sur Paris (11ème) dans un appartement comportant 4 chambres pour des femmes enceintes. Et une autre se prépare à ouvrir dans le centre de Metz, en partenariat avec l'association Foyer de Malberg. Une page Facebook permet de suivre la vie de l'association et celle des "colocs". Pas triste du tout apparemment.

Pour être accueillie, envoyez un mail à info@martheetmarie.fr

Les maisons Tom Pouce

Accueil d'une jeune femme à la maison Tom Pouce de Seine-et-Marne
Accueil d'une jeune femme à la maison Tom Pouce de Seine-et-Marne
Joli nom pour ces lieux où l'on prépare l'arrivée de tout petits. L'association "Maison de Tom Pouce" a ouvert en 1987 une première maison en Seine-et-Marne. En 2008, une deuxième maison s'y est ajoutée, à quelques kilomètres. Aujourd'hui les deux maisons peuvent accueillir jusqu'à 22 femmes, dont 4 avec leur enfant. Leur particularité est de pouvoir accueillir toute femme en difficulté, même mineure.

L'ambiance est familiale, chaleureuse, on mange ensemble autour d'une grande table. Des ateliers sont organisés. Une sage-femme et une puéricultrice viennent régulièrement pour aider les futures mamans à préparer l'arrivée de leur bébé. Il y a des chambres individuelles et d'autres de deux ou trois lits, plus trois lits "d'urgence".

Là encore, on cherche à trouver une solution d'avenir stable (logement, travail) pour la future maman et le bébé, d'autant que la maison n'a que 4 chambres pour maman et bébé. Après la  naissance, la plupart des occupantes doivent donc avoir une autre solution. "C'est pourquoi il est important d'arriver dès le début de la grossesse", disent les responsables.

Contacts :
Tel. : 06 19 82  71 10 ; on peut appeler 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 Site : www.lamaisondetompouce.com ; E-mail: contact@lamaisondetompouce.com

Les maison Tom Pouce de Seine-et-Marne ont fait des petits :

- Au Mans : une autre maison est gérée par l'association "la Maison Sarthoise de Tom Pouce" . Tel : 02 43 82 64 37.
- dans le Maine, à Fresnay-sur-Sarthe, elle est gérée par l'association "la Maison de Tom Pouce du Maine". tél. : 02 43 33 05 85
e-mail : tompoucedumaine925@orange.fr

Les Maisons Bethléem à Toulon

C'est au sein d'un immeuble qui sert aussi de permanence d'accueil et d'écoute que les futures mamans sont accueillies dans 13 studios indépendants. Il faut donc être majeure et autonome financièrement. On peut rester après la naissance avec son bébé mais l'accueil total ne peut durer plus de 12 mois. On peut aussi arriver avec son enfant s'il a moins de trois ans. Même si chaque locataire est indépendante, des ateliers et des activités en groupes sont proposés : loisirs ou méthodes pour trouver un emploi, un logement, gérer son budget, etc.

Des mères de famille bénévoles assurent l'accueil plus une conseillère en économie sociale et familiale qui guide dans les circuits complexes des aides sociales. Cette maison a été créée à la demande de l'évêque de Fréjus-Toulon mais elle est bien sûr ouverte à toutes les femmes quelle que soit leur religion ou leur situation.

Adresse : Maison Bethléem - 26 rue des riaux à Toulon - Tél : 04 94 27 97 10 (du lundi au vendredi de 9 h à 11 h) ou 06 76 73 41 47.

Les centres maternels, financés par les départements

Il existe aussi des structures publiques pour accueillir les femmes enceintes en difficulté. Ainsi chaque département finance normalement un "centre maternel", géré par les services d'aide sociale à l'enfance du département s'il est public, ou par une association, s'il est privé (la Croix Rouge, par exemple). En principe, il en existe un par département, mais ce n'est pas systématique. On en compte une centaine aujourd'hui sur l'ensemble du pays, qui offrent 4000 places.

Quels logements ? Ils vous proposent un hébergement de 10 à 50 lits en moyenne, en chambres individuelles ou en appartements, un accompagnement, une aide matérielle, éducative et psychologique. Une crèche est prévue pour votre enfant. Dans la mesure de vos possibilités, vous devez participer financièrement à vos frais de séjour.

Pour qui ? Les femmes enceintes d'au moins 7 mois ou des mères isolées, avec un enfant de moins de 3 ans. La plupart n'accueillent que des femmes déjà majeures, certains acceptent les mineures (par exemple La Villa Jeanne ). Le mieux est d'appeler le centre maternel le plus proche de chez vous pour vous renseigner sur ce point.

Où trouver leurs coordonnées ? au service social de votre mairie, ou sur le site du conseil général de votre département. Voir aussi la liste des centres d'accueil mère-enfant par département.

D'autres maisons et logements

- Deux appartements à Nancy sont loués par l'association "SOS la VIE" qui assure la permanence d'accueil. Tel: 03 83 56 22 22

- La Maison Cécile et Marianne à Poitiers accueille 4 à 5 femmes enceintes en difficulté par an parmi d'autres femmes en situation de détresse. tél. : 05 49 88 44 20, mail : res.cma@free.fr

- A Carpentras, l'association "AMADO" dispose d'un foyer d'accueil pour toute femme enceinte majeure, quelles que soient la nature de ses difficultés et l'ancienneté de sa grossesse. Des appartements meublés tout confort peuvent accueillir jusqu'à six jeunes femmes enceintes en difficulté. Un réseau éducatif, médical et social les soutient pendant leur grossesse.
Adresse : 75 rue des marins 84200 CARPENTRAS Tél. : O4 90 60 28 94 site : www.maison-amado.org


- A Neuilly-sur-Seine (92), le Foyer El Paso a ouvert en 2010 à l'initiative de religieuses : il accueille les femmes enceintes majeures de toute religion et toute croyance. Chaque femme dispose d'une chambre individuelle, les repas sont pris en commun. Un accompagnement humain et social est proposé. Une contribution financière est demandée.

Retour à l'article A l'aide, je suis enceinte

Des numéros où appeler et des lieux d'écoute

Avec la collaboration de Marie-Pierre Blache
Dimanche 11 Septembre 2016



Qu'en pensez-vous ?
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

39.Posté par Katia le 14/04/2011 00:12 (depuis mobile)
Bonjour,
Je vis un cauchemar depuis le début de ma grossesse, le père nous a abandonné alors qu'il désirait ce bébé, je suis sans logement et peu de ressources à peine de quoi me nourrir correctement, je vivais chez une cousine qui m a demandé de partir rapidement car elle ne supporte plus ma grossesse je me sens perdue et j ai besoin d' aide le temps de me retourner.

38.Posté par diidii le 09/04/2011 23:53
bonsoir a tous et a toutes!
alor voila j'ai 23 ans je viens d'apprendre que j'etais enceinte de deux mois mais le souci est que mes parents ne le savent pas et que je ne peux pas leur annoncer car il me tuerai comme dit la haut par une autre fille je suis musulmanes et sa serai le deshonneur pour eux je ne peux pas avorter car psychologiquement je n'y arriverai pas.
Je vous demande de l'aide svp pour savoir comment je peux faire pour trouver un appartement en sachant que je suis au assedics seulement je suis tjr avec mon copains mais lui n'as aucuns revenus et ne peux donc rien trouver de son coter alor svp si quelqu'un peux me dire comment faire svp car le jour ou mes parents l'apprendrons je vais me faire .... donc je prefere tout prevoir avant que sa ne se sache
svp repondez moi
merci d'avance

37.Posté par maya le 09/04/2011 14:46
Bonjour,

J'ai 21 ans et suis enceinte de 8 mois et en conflit avec ma famille et mon copain donc j'aimerai savoir si vous avez des adresses de centre d'hebergement car aprés mon accouchement je me retrouve a la rue et j'aimerai trouver une solution pour ne pas me retrouver a la rue avec mon enfant.

36.Posté par MARGUERITE le 29/03/2011 11:08
Bonjour Hors Norme,
j'espère que ta grossesse se passe bien.
Sache que si tu veux passer la fin de ta grossesse au calme, tu peux contacter la maison d'Accueil Magnificat, située près de Tours, qui pourrait peut-être t'accueillir, suivant les places disponibles: 02 47 59 63 07.
Ce n'est pas Paris mais ce n'est pas très loin et ça te permettrait d'avoir le temps de te retourner pour trouver un logement en région parisienne ou ailleurs.
Elles pourront peut-être te communiquer des contacts de lieux d'acceuil sur Paris si tu veux rester là-bas.

35.Posté par HorsNorme le 20/03/2011 15:47
Salut,

Alexandre, tu crois que c'est un jeux d'faire un gosse à une minette ou quoi?!!!
Et puis ta copine son gosse elle l'aurait vraiment voulu elle l'aurait gradé crois moi!!!

Bref.

J'ai 18 ans et enceinte de 5 mois(j'accouche début juillet), je compte passer mon DAEU (diplome d'accès aux études universitaires) dès la rentrée d'octobre 2011.
Je touche l'ARE (l'allocation d'aide au retour à l'empoi) et le RSA (ne travaillant plus depuis fin janvier), j'ai contacté les centres maternel sur PARIS mais apparament ils sont tous plus au moins "complets", sachant également que pour la plus part il faut OBLIGATOIREMENT résider sur Paris au moment de la demande, ce qui n'est pas mon cas vu que je suis en banlieue (pour certain un Luxe pour moi un Plaisir: la seule exigence que j'ai est de résidé SUR PARIS ville).

J'ai déposé en décembre une demande d'HLM (mais bon quand on connait le nombre minimum d'année d'attente on sait à quoi s'en tenir...) même en étant "prioritaire", et en ayant de quoi payer le loyer, je doute pouvoir obtenir Juste avant ou Juste après l'accouchement un appartement.

Ma question est: y'a t-il des associations qui louent des appartements a des mères seules avec des revenus modeste sur PARIS?
ou du moin quelque chose dans ce genre car avant l'accouchement l'association qui s'occupe de moi ne pourra plus me garder...

Merci

34.Posté par Alexandre le 17/03/2011 10:11 (depuis mobile)
Bonjour avec ma copine on a u des problème on a voulu un bébé mais kes parent de la copine l on fait avorte et depuis ce jour on a mal au cœur et on a l idée d' en faire in autre mais le problème c que je v avoir a penne 18 an g pas de formation je cherche un travail et la copine a 15 et 5 moi et elle voudrez plus vivre chez c est parent et moi je voudre qu el soi avec moi dans un appartement et je c est pas se qui faut faite comme démarche merci de bien vouloir nous aide

33.Posté par katya le 09/03/2011 10:32
bjr. fleurida je peu t aider si tu vue,contacte moi.tuchinhadu06@hotmail.fr ou 0614994898 envoi moi une msg et j tappel.

32.Posté par cilia le 08/03/2011 11:57
bonjour je suis enceinte de 2 mois et je suis pris dans l emprise de mes parents
je voudrai me reposer je suis tre isole je ne voit qu eux je narrive pa demenager car besoin de garant j ai besoin daide car je croi que je vais partir en depression merci

31.Posté par cyndie le 02/03/2011 13:57
bonjour,
je suis enceinte de 5mois, je vie tjrs chez ma mère mais partage ma chambre avec ma petite soeur qui ne respecte pas ma grossesse elle fume et invite des personne donc je ne peut me reposer ca devien difficil.
je cherche un appartement mais vue que je ne travail pas et beneficie que du rsa c impossible de trouvé...
je suis a bout !!!!
je vous laisse mon numero ainsi que mon mail si vous avez quelque conseil ou un endroit ou aller 06.06.90.22.82 bizoux94@hotmail.fr
merci beaucoup.

30.Posté par Aurore, Maison d'accueil Maternel Magnificat le 28/02/2011 10:52
Bonjour Laliah, Amandine, Tabah,
Je viens de lire vos SOS. Je susi animatrice dans une Maison qui accueille des jeunes femmes enceintes. J'ai laissé un témoignage plus haut. Nous pouvons vous aider.
Appellez nous au 02 47 59 63 07. Nous sommes situé près de Tours, à 1h de Paris en TGV.
Vous pouvez aussi m'écrire à cette adresse : magnificat.am@gmail.com
OU aller voir notre site internet.

29.Posté par Tabah le 22/02/2011 18:16
Bonjour , j'ai bientot 15ans et je suis enceinte de 3moi maintenan jen et parler a pesone g trop peur mes paren me tuerai ce srer le deshonneur tootal pour eux surtou que je sui musulmane et que je sui tres jeune de plus le pere de lenfan ce ney pa mon copain ct juste un cou dun soir jai honte mais je veu le garder mais je c pa quoi faire g pas vu de medecin et pourai jamais lavouer aider moi svp ce nest pas une blague je vou pase mon numero au cas ou vou pouriez maider jabite dan le 91 .
0626587753

28.Posté par amandine le 22/02/2011 15:57
bonjour
je suis amandine
j'ai 30 ans, je suis mariée à un français mais ses parents ne veulents pas de la grossesse alors cela crée des palabres entre lui et moi
nous vivons chez ses parents car nous sommes sans ressources financières.
j'ai déjà perdu un enfant et je ne veux pas perdre celui là.
je suis à 3 mois et il commence à voir des femmes ,comme s'il voulait le divorce
je me sens seule et j'ai pas de ressources.
je pense que que je serai contrainte à quitter la maison dans les jours qui viennent car mon ventre comence à être visible.
j'ai de fmile en france et je ne sai pa pa à quel saint me fier
merci bien

27.Posté par laliyah le 22/02/2011 02:56
bnjr ,, jvien daprendre ke jsui enceinte d'1mois mey parent mon mi deor ma gran mére ma accueilliie mey ne veu pu me garder a coze des conflit familiale mn copin vis encore chz sa famill et aprey etre heberger d'amis en amis je ne sai pu ou alley je ney vremen pa de ressource et je ne c pa koi fr ni kmt men sortir aider svp

26.Posté par Samantha Rossi le 10/02/2011 20:55
Facebook
Bonjour,
j'ai une amie qui doit faire un mémoire sur les jeunes mères ou mères adolescentes, c'est-à-dire des jeunes femmes qui seraient tombées enceintes avant 20ans.
Si vous pouviez en parler à des jeunes femmes dans ce cas là et voir si elles seraient d'accord pour témoigner pour son mémoire, ça serait vraiment gentil.
http://www.facebook.com/home.php#!/profile.php?id=1130935305
Ci-dessus, l'adresse facebook de mon amie, si vous voulez la contacter pour l'aider pour son mémoire.
Merci pour elle.
Bonne soirée

25.Posté par Aurore, Maison d'accueil Maternel Magnificat le 28/01/2011 11:43
Bonjour COLPIN,
Peux tu appeler la Maison d'accueil Maternel au 0247596307, nous avons peut être une solution d'hébergement pour toi.
Si tu veux plus de renseignements sur cette maison d'accueil, va voir le site.
C'est une maison qui accueille des jeunes femmes qui ne savent plus ou aller , ni comment faire pour continuer leur grossesse dans un endroit paisible, pour être rassurées, aidées pour l'avenir...

24.Posté par teixeira le 28/01/2011 10:23
bjr meryle si tu besoin toujours d'aide rentre en contacte avec moi, je peu t'aider si tu vue mon mail: tuchinhadu06@hotmail.fr ou 0614994898.bxs

23.Posté par COLPIN le 26/01/2011 17:42
bonjour,

Mon ami est violent. je suis enceinte de 2 semaines. Je veux partir mais je sais pas ou aller , j'ai pas de famille, personne qui peut m'heberger et je ne veux pas avorter.

22.Posté par Aurore Métivier le 07/01/2011 08:44
Bonjour Fleurida, Doumia, Maria,
Je suis Aurore, animatrice au sein de la Maison d'accueil Maternel Magnificat.
Fleurida, je t'ai laissé un message sur ton mail, mais je me permet de te répondre sur le site.
Monique Bourdais a déjà mis un commentaire un peu plus haut, elle dirige la Maison Maternelle.
Nous pouvons vous aider, Fleurida, Dounia, Maria... il faut que vous nous appeliez, 24h/24, nous répondrons à vos interrogations, vos inquiètudes...
Et trouver une solution avec vous, pour vous et votre bébé à venir.
La Maison Maternelle Magnificat heberge des jeunes femmes, dès le tout début de leur grossesse, jusqu'à l'obtention d'un appartement autonome. Les mamans accueillies commencent à monter leur projet, dès qu'elles se sentent bien, prêtes pour un nouveau départ !
Appellez nous au 02 47 59 63 07
ou Ecrivez nous à magnificat.am@gmail.com
Aurore

21.Posté par meryle le 01/01/2011 23:53
bonjour
je m'appele fleurida et je vien d'aprendre que je suis enceinte de 5 mois je ne vis plus ave mes parents je suis a l'interna la semaine et le week end soit chez des amis ou chez mon copain .je n'est pas de ressource particuliere et mon copain trouve qu'on nest pas assez stable pour guarder cet enfant et veut donc u je l'enleve mais c au dessu de mes force je cherche un foyer d'hebergement parceque je compte le guarder meme si apres je me retrouverais seule je ne veut pas éliminer cette vie qui se construi en moi je suis sur paris silvouplait aidez moi

20.Posté par sandra le 15/12/2010 00:46
bonjour dounia si tu recherche un appart pour te loger en bretagne tu risque davoir plus de chance car les logemment sont plus accesible moi je suis dans une petite ville a vitré entre rennes et laval jai demander un logemment la bas en 3semmaine j'ai eu un logemment il ya des commision tout les mois et il yen a une en janvier

19.Posté par fatiha le 14/12/2010 20:19
bonsoir dounia je suis desolée de ceux qui tarrive apel le 115 i pourront heberger 1 mois a lhotel qui sera un peut miteux mais par ce froid c'est deja ça , comme ils ont fait pour moi et il faut contacter l'assistante sociale de ta ville elle pourra taider elle pourrai taider a trouver une residence sociale dans les prochains mois mais de toutr facons il ne te laisseront pas dans la rue ne tinkete passe une grossesse tranquil jt te dit bon courage et les meilleurs mois reste a venir !

18.Posté par dounia le 12/12/2010 19:04
bonjour.
je suis enceinte de 5mois . j'ai cacher la grossesse a ma famille vu que nous sommes musulmans. maintenant ma mere a tout decouvert et la dit a mon pere et mes freres je me suis pris une bonne raclée et ensuite mon mise a la porte aujourdhui le pere de mon enfant ne veut rien entendre.
j'ai un peu d'argent de coter mais pas de toit ou dormir.
je suis vraiment perdu et si quelqun a des numéros de telephone a me donner pour les foyers et autres solutions je suis preneuse..
merci de votre aide

17.Posté par Auteur de l'article le 09/12/2010 22:57
Maria,

Je te conseille d'appeler les associations dont je parle dans l'article, en particulier Monique Bourdais de la maison Magnificat, qui a mis le commentaire juste au-dessus du tien...

va voir leur site, envoie-leur un email depuis le Mali pour leur demander conseil...
Quand ta maman verra que tu te trouves des solutions pour être autonome avec ton enfant, elle sera rassurée et vos relations s'arrangeront mais il faut en effet que te ne pèses pas entièrement sur elle avec ton bébé.
Et que voudrais-tu faire comme études ? Il faut vite apprendre un métier, as-tu une idée ?

16.Posté par Maria le 05/12/2010 19:29
Bonjour, je m'apelle Maria, je viens d'avoir 18 ans et je suis enceinte de 3 mois.
Je vis avec ma mère et en juillet je suis allée en vacances au Mali et je suis tombée enceinte. Je suis encore au Mali actuellement et je dois revenir en France mais ma mère n'accepte pas ma grossesse et me dit que si je rentre elle ne me prendra pas en charge, j'ai toute ma vie en France, je veux rentrer accoucher et continuer mes études, jai vraiment besoin de votre aide svp

15.Posté par Maison d'accueil maternel "Magnificat" le 11/11/2010 14:14
Je viens tout juste de m'apercevoir de cet espace.
Directrice de la Maison d'accueil Magnificat, je me permets de vous solliciter : n'hésitez pas à m'envoyer directement les appels, et les demandes d'aides des jeunes femmes enceintes : j'ai assez souvent la possibilité de les accueillir si besoin pour qu'elles puissent faire leur projet personnel, ou de les conseiller dans leurs interrogations face à leur avenir qu'elles ont besoin de consolider. A très bientôt. Monique Bourdais

1 ... « 2 3 4 5 6
Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions









Vos articles préférés !



Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.






Découvrir le cycle féminin : un guide pratique de 20 pages pour apprendre à observer chaque jour vos signes de fertilité (glaire, température). Un complément à nos articles (cliquez sur l'image pour accéder au fichier).