Premier emploi : bien définir son objectif professionnel



Votre diplôme en poche ou votre formation achevée, vous entamez votre recherche de premier emploi. Mais avant d'envoyer CV et candidatures, donnez-vous le temps de bien redéfinir votre projet professionnel.




Premier emploi : bien définir son objectif professionnel
"Il n'y a pas de vent favorable pour le bateau qui ne connaît pas son port", disait Sénèque. De même le jeune diplômé qui n'aurait pas d'objectif pourra envoyer "au hasard" des centaines de candidatures à des entreprises dont il aura trouvé l'adresse dans des annuaires... sans grande chance de se voir contacté. Et s'il est reçu en entretien, il aura bien du mal à démontrer sa motivation.

Certes, votre formation vous destine sans doute à travailler dans un secteur, ou sur des fonctions particulières. Mais le diplôme n'est pas tout et à l'heure de se mettre sur le marché du travail, le champ des possibles est encore très vaste !

"Dans notre promo de BTS Management des unités commerciales, certains sont attirés par la banque, d'autres par la grande distribution", témoigne Clara qui, elle, a un projet de création de micro-entreprise. Et les parcours sont tout aussi divers à la sortie d'une école de commerce ou d'ingénieurs !

Avant de passer à la recherche d'emploi, donnez-vous donc le temps de l'analyse et de la réflexion. Il vous faut définir un projet professionnel cohérent avec votre parcours et votre personnalité, qui tienne compte du marché du travail, et qui vous motive !  Prêt ?

Ma personnalité, mon style

Premier emploi : bien définir son objectif professionnel
Partez de vous, non pour vous regarder le nombril, mais pour bâtir un projet qui tienne compte de votre personnalité. Quels sont vos traits de caractère dominants ? Comment vos amis, vos proches vous voient-ils, que disent-ils de vous ? Si vous ne le savez pas, profitez de cette occasion pour leur demander.

Et dans vos comportements, qu'est-ce qui prédomine ? Vous êtes méthodique, organisé, ou plutôt "cool", un peu rêveur, du style à être toujours en retard... A ce stade, soyez objectif, ne vous dites pas "non, c'est un défaut, c'est nul". Ne cherchez pas à vous juger, mais à vous connaître le plus réellement possible.

Accordez une attention particulière à la façon dont vous entrez en relation avec les autres. Comment vous comportez-vous en groupe ? Quelle est votre façon privilégiée de communiquer ? Avez-vous le goût du commandement ? Des capacités de dialogue ? Des talents artistiques ? le sens de l'écoute ? Plaisir à être en groupe ? Accro de Facebook et Twitter ?

Pour vous aider, vous pouvez lire l'article Comment me connaître ? ou vous situez avec les quatre questions du test MBTI l'un des plus fins et des plus connus au monde.
Notez les 3-4 points qui vous apparaissent de façon claire.

Mes études : quel élève et quel étudiant ai-je été ?

Premier emploi : bien définir son objectif professionnel
Maintenant, repensez à l'élève et à l'étudiant que vous avez été. Que disaient de vous vos profs ? Et vous, que diriez-vous de vos études ? Comment abordiez-vous votre travail scolaire ? Quels sont vos bons souvenirs ? Et les moins bons ? Là encore, ne vous censurez pas, soyez honnête avec vous-même, et faites l'effort de repenser aux moments désagréables (échecs, conflits, manque de motivation) en les analysant un peu.

Finissez par du positif. Quels sont les enseignants ou les personnes qui vous ont favorablement marqué? A quel moment avez-vous été le plus motivé ? Y a-t-il quelque chose (une option, une matière) qui vous a passionné et pourquoi ? Qu'avez-vous le mieux réussi au cours de vos études ? Qu'est-ce que votre formation vous a apporté de plus précieux comme acquis et compétences ?

Mes expériences pré-professionnelles, mes engagements

Premier emploi : bien définir son objectif professionnel
Vous avez sans doute fait des stages, ou eu des missions en entreprise. C'est le dernier point du passé à analyser, l'un des plus importants. Prenez donc un feuillet entier pour noter :

- le nom de l'entreprise ou de la mission, les tâches que vous avez accomplies, les qualités ou compétences que cela vous a permis de déployer, ce que cela vous a appris sur le monde du travail... et ce que cela vous a appris sur vous ! Faites 5 colonnes, et essayez de les remplir.
Ainsi Sophie, étudiante en école de commerce a fait un stage de chef de produit chez Loréal à Londres. Celui lui a permis d'élever son niveau d'anglais (acquis), mais les tâches qui lui ont été confiées se sont limitées à la mise à jour de fichiers clients. Cela lui a montré que dans une grande entreprise, les missions sont réparties entre de très nombreux services et qu'elle se verrait mieux  toucher à tout dans une PME.

-Appliquez cette analyse aux jobs que vous avez pu occuper parallèlement à vos études (CDD, travail saisonnier, jobs d'été), et aussi aux engagements que vous pourriez avoir (associatifs, sportifs, artistiques).  Si l'une de ces expériences a été très positive pour vous, demandez-vous pourquoi. Cela vous a-t-il permis de révéler un talent ? Vous a-t-il fait découvrir un secteur économique, une activité qui vous motive ? Chaque année, des étudiants choisissent en effet d'orienter leur projet professionnel vers un métier découvert via un job étudiant, comme Raphaël, qui a choisi de monter une entreprise d'aide aux personnes âgées isolées parce qu'il avait longtemps été garde-malade d'une mamie.

Je suis, je sais, je veux

Et maintenant, en relisant les quelques points notés, tâchez de constituer trois espaces (dans de grosses patates) :

-l'Espace "Je suis" : indiquez là les points qui définissent le mieux votre caractère, ou ce qui ressort de l'analyse de votre parcours d'étudiant et de stagiaire. Cette fois-ci, tâchez de gardez tout ce qui est positif !
Ainsi Farid a indiqué qu'il avait un bon relationnel, qu'il était motivé par le terrain (Elève médiocre, il s'est révélé durant son apprentissage en entreprise), et avait du talent pour convaincre et entraîner une équipe (il est responsable de la branche cadet de son club de foot).

-l'Espace "Je sais" :  Vous y notez tous vos acquis en terme de formation, de compétences, en bref tout ce que vous avez pu apprendre dans votre vie à la fois grâce à vos études, à vos stages, à vos réalisations concrètes de toute sorte. Marine connaît toutes les bases de la relation clientèle et les outils de vente grâce à son BTS Négociation relations clients, mais elle a aussi une parfaite maîtrise de logiciels graphiques comme Photoshop grâce à sa passion pour la photo.

-l'Espace "Je veux" : là vous pouvez mettre vos rêves (faire le tour du monde, créer ma boîte), vos idéaux (sauver la planète, contribuer à une société plus juste), ce qui vous motive dans la vie professionnelle (gagner de l'argent,  avoir du temps pour la vie familiale, pouvoir rendre service, avoir un métier très technique, etc.). Mettez aussi les métiers qui vous tenteraient dans l'absolu, les secteurs d'activité qui vous attirent (aéronautique, publicité, agriculture, etc.), et le type d'entreprise dans lequel vous aimeriez vous épanouir (PME, multinationale, administration, start up, etc.). Ne vous limitez pas au métier auquel conduit directement votre diplôme, mais donnez-vous le droit de rêver...

Un projet réaliste qui vous ressemble

Premier emploi : bien définir son objectif professionnel
Et maintenant, vous allez essayer de rapprocher les trois patates. Partez de l'espace "Je veux", qui définit plusieurs projets professionnels possibles. Examinez-les les uns après les autres et demandez-vous si chacun est en phase avec l'espace "Je suis" (vos qualité, vos points forts), et l'espace "Je sais" (vos compétences).

-Il se peut que tout colle parfaitement comme pour Flavie qui a toujours voulu travailler dans l'aéronautique parce que son père l'emmenait avec lui à l'aéro-club. Elle a fait des études scientifiques  et a pu décrocher un diplôme d'ingénieur aéronautique. Elle hésite toutefois entre un poste d'ingénieur logiciel en bureau d'études, ou un poste d'ingénieur de production sur des lignes d'assemblage. Son espace "Je suis" met en valeur ses qualités techniques et scientifiques, elle aime aller au fond des choses et résoudre des problèmes pointus comme elle l'a prouvé durant son stage de fin d'études. Elle décide donc finalement de centrer son objectif de recherche de premier emploi sur un poste d'ingénieur d'études, et décide de recontacter l'entreprise où elle était en stage.

-Mais il se peut aussi que le poste dont vous avez envie ne colle pas au diplôme que vous avez préparé. Essayez de voir si vous avez les qualités humaines qui conviendraient ("Je suis") et si vous avez déjà acquis quelques compétences par une autre voie que les études ("Je sais"). Nordine a un BTS de comptabilité mais se sent davantage attiré par un poste de manager de rayon en grande surface découvert lors de ses jobs d'été. Une activité qui colle parfaitement avec son caractère comme le prouve  son expérience réussie en ce domaine. Il n'aura aucune peine à convaincre un recruteur.

Si au contraire vous manquez de compétences et de réalisations concrètes pour être crédible, demandez-vous si une formation spécialisée complémentaire ne serait pas utile. Il ne s'agit pas d'empiler les diplômes, mais de poursuivre ses études (notamment en alternance) pour atteindre un objectif professionnel précis. Attiré par le secteur bancaire, Romero a décidé de faire une licence pro banque en alternance après un BTS de services immobiliers qui ne l'avait pas emballé. Une démarche volontaire qui montre que vous construisez vous-même votre projet professionnel en faisant des choix.

Derniers conseils

-Ne faites pas toute l'analyse indiquée dans cet article en une seule fois. Donnez-vous jusqu'à 2-3 jours pour faire votre "portrait", analyser vos stages et pour cerner vos objectifs. Si vous allez trop vite, vous pouvez en effet oublier des points importants.

-N'ayez pas peur de demander conseil autour de vous, d'interroger des profs, des amis, des parents. Tenez compte aussi de l'état du marché du travail pour fixer un objectif réaliste qui a des chances d'aboutir.

- Tout ce travail vous aide énormément à rédiger votre CV : l'objectif professionnel doit figurer en tête, éventuellement avec vos qualités parmi les plus adaptées. Il faut aussi mettre en avant les expériences et activités qui prouvent la cohérence de votre projet. De même, il sera beaucoup plus facile de faire une lettre pour expliquer votre motivation (si vous l'êtes vraiment !) et de préparer vos entretiens d'embauche. "Qu'est-ce qui me prouve que vous êtes fait pour ce poste ?", pourra-t-on vous demander. Vous n'aurez qu'à vous appuyer sur ce que "vous êtes", "vous savez" et "vous voulez".

Pour aller plus loin :
- Vous pouvez faire l'un des tests en ligne de Central test, le spécialiste des tests psychologiques appliqués aux ressources humaines. Nous vous conseillons l'un de ces tests payants (à tarif très raisonnable), qui vous donnera une analyse très fine de votre personnalité professionnelle :
Test Motivation : qu'attendez-vous de votre travail ?
Etudiants et jeunes pros : pour quels métiers êtes-vous faits ?
Cernez votre profil professionnel pour réussir vos entretiens d'embauche

- Notre rubrique Techniques de recherche d'emploi
- notre rubrique Réussir son CV
- notre rubrique Réussir son entretien d'embauche



Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?







S'abonner à la newsletter gratuite











Guides à télécharger