Réussir ma Vie ...

 

"Pour choisir sa vie, il faut bien se connaître"



Réussir son orientation ne peut se limiter à choisir une école. "Il faut bâtir un projet qui vous ressemble", explique Antoine Le conte, responsable d'Action Jeunes et consultant RH. Ou comment choisir sa vie pour ne pas la subir.




"Pour choisir sa vie, il faut bien se connaître"
Antoine Le Conte est d'abord un pro des ressources humaines. Consultant, il effectue des missions de recrutement, des bilans de compétences et d’évaluation en entreprise.

Mais depuis 2004, il est aussi le responsable d'Action Jeunes, association qui aide les 16-25 ans à bâtir un projet d'orientation solide et motivant. Comment ? Il a répondu à nos questions.

Comment trouver sa voie aujourd'hui quand on a entre 16 et 25 ans ?

Antoine Le Conte : "La France a beaucoup cultivé le diplôme, en oubliant qu'au-delà, nous n'avons pas tous les mêmes motivations, les mêmes personnalités.

Or il ne suffit pas d'avoir un diplôme, aussi bon soit-il, encore faut-il trouver le métier ou l'activité dans lesquels je vais pouvoir m'épanouir. Il faut pouvoir donner du sens à son projet professionnel. Donc la question primordiale à se poser, c'est : "qu'est-ce que j'ai envie de faire de ma vie ?"

Et concrètement, comment faire pour le découvrir ?

"Pour choisir sa vie, il faut bien se connaître"
"Concrètement, avant de vous lancer dans des démarches pour chercher une école, il faut commencer par vous demander comment vous fonctionnez, quelles sont vos motivations dans la vie, vos réalisations concrètes et ce qui vous donne envie d'avancer ou de vous investir dans un travail ou un projet... Cela va vous permettre de chercher un projet en cohérence avec votre façon de fonctionner et de fixer des directions réalistes.

Et ensuite seulement, vous allez pouvoir chercher de l'information en posant des questions précises. Sinon, vous allez vous noyer dans une documentation trop abondante. Un jeune qui veut simplement "faire une école de commerce" par exemple, est devant un choix de propositions trop vaste."

Il faut donc envisager un métier avant de choisir des études ?

"En tout cas, c'est dommage de se limiter aux études. Car les études, ça ne dure que 3, 4, 5 ans. Après il y a la réalité du travail. Si on n'a pas réfléchi à la question, on peut se retrouver dans un métier qui déçoit.
Au contraire, le fait de réfléchir à l'avance permet d'affiner son choix d'études : si on sait qu'on est attiré par les carrières financières ou plutôt par les ressources humaines, on va choisir les écoles de commerce qui ont ces options.

Un autre intérêt, c'est que l'on va pouvoir mieux défendre son projet lors d'un entretien d'entrée dans une école ou devant des recruteurs.

Cette dimension de la motivation et du sens que l'on veut donner à sa vie est de plus en plus pris en compte à l'entrée dans l'enseignement supérieur et pour le premier emploi. A la question "Pourquoi avez-vous choisi cette école ?", celui qui répond de façon banale ("parce que c'est une bonne école"..) ne sera pas mis en avant."

Parfois aussi, on peut se sentir perdu, bloqué, avoir l'impression de faire du surplace. Que faire alors ?

"Pour choisir sa vie, il faut bien se connaître"
"Sans doute prendre le temps de poser ses valises pour discerner ce que l'on souhaite en profondeur. Ce n'est pas toujours simple car on est quelquefois enfermé dans le court terme. Or en général, le court terme n'est pas bon conseiller. Prendre le temps de savoir ce que l'on veut n'est pas perdre son temps ; c'est un (petit) risque à prendre.

Si vous vous sentez coincé dans un tunnel, vous pouvez vous demander : "Qu'est-ce qui pourrait me donner envie de me lever tous les matins ?" ; "Comment est-ce que je fonctionne le plus naturellement et efficacement dans mon quotidien ?" Et quand vous avez des réponses, alors vous pouvez vous projeter dans un projet qui soit en harmonie avec ces aspirations".

Au fond, il faut se projeter pour ne pas subir sa vie ?

"Complètement ! Il faut choisir son projet pour ne pas le subir. A partir du moment où les jeunes que nous accompagnons voient la lumière au bout de leur tunnel, à partir du moment où ils trouvent du sens, alors leur motivation est décuplée.
Passer des tests n'est intéressant que si les résultats 
rejoignent mon expérience

Mais pour qu'un projet s'incarne, il faut s'appuyer sur une réalité déjà vécue. Passer une batterie de tests de personnalité n'est intéressant que si les résultats rejoignent  mon expérience et mes aspirations."

Justement : que pensez-vous des tests d'aide à l'orientation ?

"Les tests ne sont qu'un moyen d'engager une réflexion. Dans les journées que nous organisons à Action Jeunes, on s'appuie au départ sur quelques tests, mais c'est juste une façon de poser une hypothèse qu'il faut vérifier ensuite en la confrontant au réel.

Le jeune doit s'interroger lui-même (par exemple : "est-ce que j'ai réellement le goût d'aider les autres au point de choisir un métier social ?") et ne pas attendre que le test lui dicte ce qu'il doit faire. C'est lui qui doit prendre en main son orientation. 

Parfois d'ailleurs, il arrive que les résultats donnés par les tests ne confirment pas parfaitement la réalité déjà vécue."

Mais à l'adolescence on n'a pas toujours de réalisations concrètes à son actif. Comment trouver sa voie alors ?

Toute expérience peut aider à mieux se connaître.
Toute expérience peut aider à mieux se connaître.
"Dans toute vie il y a toujours des choses à déceler. Quand des jeunes de 15-16 ans viennent me voir, deux sur trois me disent qu'ils n'ont encore rien fait, en tout cas rien d'intéressant à leurs yeux.

Eh bien même le jeune qui organise une soirée, ou celui qui a battu pour la première fois son père au tennis, celui qui repeint la maison de sa grand-mère, celui qui joue dans une pièce de théâtre... tout cela est aussi riche d'enseignements que celui qui a animé le séminaire des cadres de L'Oréal pendant quatre jours en quatre langues différentes..

Par exemple celui qui bat son père au tennis, cela peut montrer qu'il aime le challenge, il a besoin d'avoir des défis à relever pour se motiver. C'est un paramètre qu'il pourra intégrer dans son projet. Il faudra peut-être qu'il choisisse des études qui proposent du défi, de l'émulation. Après il y aura d'autres paramètres à découvrir..."

Finalement pour choisir sa vie, il faut bien se connaitre ?

Oui, Il faut bien se connaître, même si c'est une des choses les plus difficiles au monde, car l'être humain est complexe. Mais si on ne se donne pas les moyens de se connaître, on tâtonne. C'est ce qu'on fait souvent en France hélas en restant trop axé sur les résultats scolaires. 

Alors qu'il faudrait aider les jeunes à découvrir leurs désirs profonds. Beaucoup de jeunes que j'ai reçus me disent que le travail qu'ils ont fait avec moi leur a permis de mettre des mots sur ce qu'ils pressentaient au fond d'eux-mêmes sans arriver à le formaliser.

Quand un jeune découvre cela, il devient acteur de sa propre vie : il est en phase avec sa personnalité, il va pouvoir mettre en oeuvre ses talents. Le carburant est dans le moteur, il n'y a plus qu'à avancer !

Pour aller plus loin

Atelier lors d'une journée organisée par Action Jeunes.
Atelier lors d'une journée organisée par Action Jeunes.
- Action Jeunes est une association qui oeuvre pour l'orientation scolaire et professionnelle des jeunes.
Elle propose des ateliers collectifs d'une journée ou des entretiens individuels d'une demi-journée animés par des consultants RH comme Antoine le Conte.
L'association peut aussi intervenir à la demande de groupes ou d'établissements scolaires.
 

"Pour choisir sa vie, il faut bien se connaître"
- Pour les jeunes qui ne peuvent pas se déplacer, reussirmavie a créé un parcours en ligne intitulé "Bien se connaître pour bien s'orienter" : des quiz, des questionnaires et des vidéos aident à faire le point sur ses qualités, ses talents, ses réussites, son profil scolaire, et à poser les bases d'un premier projet professionnel.

Découvrir le parcours Bien se connaître pour bien s'orienter
 



Joseph Vallançon

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?










Inscrivez-vous à la newsletter pour découvrir les nouveaux articles de Réussirmavie
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.











Guides à télécharger