Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie




Reussir ma vie

Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
Rss



Julie, 22 ans, en BTS stylisme de mode


Après son bac ES, elle n'a pas eu peur de foncer vers les rivages incertains d'une carrière artistique pour enchaîner deux BTS à l'école Duperré, une référence en matière de mode et de textile. Libre conversation.




Comment décide-t-on de faire des études de mode ?

Julie, 22 ans, en BTS stylisme de mode
En fait, j'ai un parcours atypique car contrairement à d'autres étudiants dans ce milieu, je n'ai pas suivi de filière artistique au lycée : je n'ai pas fait le bac STI arts appliqués, ni même l'option arts plastiques au bac. C'est pas évident de s'orienter si jeune, moi je n'avais pas du tout pensé à mon avenir, et même en terminale, j'étais dépassée. Du coup, j'ai cherché au dernier moment, à fond, et j'ai trouvé : depuis que je suis toute petite et que je sais marcher, je bricole, j'avais ça en moi. Il fallait que je fasse un BTS d'arts appliqués, mais le problème, c'est que comme je n'avais pas le bac STI, il fallait faire une année de mise à niveau. Et pour entrer en mise à niveau, il y avait un concours...
Et là, j'ai eu une chance folle parce que je l'ai eu, direct après le bac, alors qu'on était des milliers et que je n'avais aucune préparation technique concrète. Chaque école a sa mise à niveau artistique (MANA) et son concours, et moi j'ai réussi celui de Duperré.

C'était dur ?

C'était dur sans être dur. Je me souviens qu'en trois heures on devait faire une création sur un format précis, avec un petit texte de 10 lignes et un photos-montage. Le thème, c'était : "Beau comme la rencontre fortuite entre un parapluie et une machine à coudre sur une table à dissection". Dans ce style de concours, c'est la personnalité qui compte. Mais c'est hyper aléatoire.

Et après, tu as commencé ton BTS ?

A la fin de la mise à niveau, il faut passer à nouveau des concours pour entrer en BTS d'arts appliqués. Cette fois, je ne les ai pas réussis. Alors, j'ai fait une prépa privée pendant un an, Françoise Conte à Paris, et c'est là que je me suis rendu compte que je voulais faire du textile. A la fin de l'année, j'ai donc présenté les trois écoles qui faisaient du textile : Mulhouse, Roubaix et Duperret. Et j'ai encore eu l'école Duperré, j'y ai donc passé mon BTS de textile et cette année, j'ai décidé d'y rester pour préparer un autre BTS de stylisme de mode. C'est un parcours inhabituel je sais, mais dans ce milieu, les diplômes n'ont pas tant d'importance que ça, ce qui compte, c'est le parcours créatif, il faut trouver sa voie...

Quelle est l'ambiance à l'école Duperré ?

C'est l'ambiance arts appliqués. On y trouve des personnalités très fortes, on a le droit de marcher au plafond si on veut, mais il y a beaucoup de travail, surtout en deuxième année, la pression est forte. En même temps, ce ne sont pas des bouquins à apprendre, mais uniquement des oeuvres à réaliser, des projets à mener. Il y a beaucoup de travail perso à fournir, et puis il faut être curieux, aller à des expos, être très autonome, avoir sa démarche créatrice.
Moi ça me plaît bien, mais je suis assez indépendante, je suis toujours en bataille permanente parce que je trouve quand même qu'on cherche à nous formater. Heureusement j'ai des bons feelings avec certains profs qui sont prêts à me consacrer des heures entières. C'est ça aussi Duperré, il faut donner de soi, mais il y a des profs qui donnent beaucoup aussi. Il faut trouver des profs qui croient en vous.

Le BTS de stylisme de mode, comment ça se passe ?

Julie, 22 ans, en BTS stylisme de mode
Comme j'ai déjà fait un premier BTS de textile, je ne suis pas trop perdue, et puis je ne fais plus les matières générales, cela me permet de bosser à côté, de développer mes propres projets. En ce moment, je monte ma collection de bijoux.
Autrement dans le cadre du stylisme de mode, on a plein de projets parallèles. En ce moment on travaille sur les cols, on choisit un univers de création. Moi j'ai pris un univers boudoir très rococo avec un rendu très graphique... On travaille à la fois sur les gammes de couleurs, les matières, les échantillons textiles, mais aussi sur la communication de mode. Mon univers me permet de développer le médaillon, le camée. Sur 30 élèves, avec le même sujet, il n'y aura pas deux sujets identiques.

Et à la sortie, ton avenir tu le vois comment ?

Moi j'aimerais faire des bijoux, si possible à mon compte. J'ai plutôt un profil de free-lance, d'indépendant. Maintenant créer les bijoux d'une marque, pourquoi pas...
C'est vrai que le secteur est bouché et qu'il y a une concurrence énorme, alors l'avenir ça sera sûrement un an de stages rémunérés à 300 euros par mois et manger des patates pendant quelque temps. En même temps, on se différencie par nos stages. Moi j'ai pu faire des stages supers chez "Les bijoux de Sophie", chez Christian Lacroix, et puis l'an dernier dans un bureau de style. Et puis mes profs m'aideront, ils ont des carnets d'adresses gros comme ça, Duperret c'est une référence aussi sur mon CV. Alors, j'ai confiance, j'ai confiance dans le hasard et les rencontres. Le secteur de la mode est bouché oui, mais on n'a jamais fait autant de fringues, autant de bijoux. Pour s'installer en free lance, il faut connaître des gens, repérer des filières, avoir un réseau. Est-ce que ça va marcher ? C'est pas évident mais j'ai mon idéal.


Vendredi 7 Juillet 2017


Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par eLodie le 16/01/2008 17:55
Je trouve ton parcours incroyable ! Tu as beaucoup de chance.
Le thème que tu as eu au concours est très original.
Je me demande ce que tu as bien pu faire.

Je souhaite rentrer à l'école Duperré moi aussi pour d'abord faire une mise à niveau car je suis en Terminale L ( sans option ) pour ensuite faire un bts design d'espace ou de mode.

Ce qui a été dit m'a fait beaucoup réfléchir et je me demandais si tu avais des conseils à donner quant à l'épreuve ou même sur la lettre de motivation à envoyer à l'établissement.

J'ai un crayon en main depuis toute petite, je n'ai pas pu accéder à la voie STI parce que le seul lycée concerné n'était pas mon lycée de secteur. ( Bref )
Je produis assez, chaque jour je fais de nouvelles choses.
Je dirige divers projets de productions tel que dans mon lycée, sur un site de jeu de rôle où je fais des illustrations, j'ai fais un concours...
On me dit que j'ai du talent mais est ce que ce sera suffisant pour entrer à Duperré ?

De plus j'ai été " victime " de l'arbitrage aléatoire des épreuves anticipés au bac ( ce n'est donc pas formidable ) alors que j'ai relativement un bon niveau au lycée. J'ai peur que ce soit éliminatoire pour moi.

Merci d'avance. Elodie :)

2.Posté par fathi le 21/01/2008 22:02
je veux juste vous souhaiter boncourage et bonne continuation

3.Posté par Julie, la fille de l'article ki brode avec son chat le 26/01/2008 19:57
Réponse a Elodie
tinkièt, moi non plu g pa u de super notes au bac français, ce ki compte le plus, c ce ke tu ve, ton énergie, tes envie, ton envie dapprendre. Si tu nes pas prise la premiere foi, rien ne tempeche de réessayer, et puis il fo tenter pleins de concours en mm tps!!!

4.Posté par Théo bts texile le 28/01/2008 08:31
c'est pas très inhabituel comme parcours, non plus...tout le monde est un peu dans le même cas dans ces écoles...

5.Posté par sloane le 03/02/2008 18:07
Bonjour. Moi je suis en 4° année à la fac mais j'ai envie de changer d'orientation et de faire un BTS design de mode, mais comme j'ai dejà 22 ans, j'ai peur d'être un peu "vieille" et je ne sais pas où me lancer... Et financièrement, la formation est chère? Merci si quelqu'un peut me renseigner un peu...

6.Posté par Adhoum Moufadhel le 21/03/2008 19:05
Je suis artiste, je suis Luthiste, je donne des concerts depuis trés longtemp déja et je cherche une styliste pour confectionner un habit pour mettre lors de mes concerts, j'ai le tissu , et une idée sur la cconception de l'habit, ça peut être une étudiante, ça ne me dérange pas, c'est encore mieux, parcequ'il y aura plus d'enthousiasme pour faire quelque chose de bien.
Veuillez m'envoyer un mail si vous pensez être la bonne personne pour le faire, ou passer mon adresse e-mail à une connaissance qui serait bien qualifiée pour ce genre de travail.
Merci
Moufadhel

7.Posté par pauline le 09/05/2008 18:33
ton parcours est très intéressant,je souhaite également entrer en BTS design de mode,cette année je passe mon bac d'art appliqués,j'ai fait des demandes dans beaucoup d'écoles dont l'école dupérré en premier choix!!j'atten les réponses,j'espère etre retenu sur dossier pour passer l'entretien a Paris!!aurai-tu des conseils a me donner pour l'entretien?ce que les professeurs aiment voir?merci d'avance et bonne continuation,pauline

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger | Spécial Bac










Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.






Guides à télécharger