Réussir ma Vie ...

 

Quelles études pour quel profil d'élève ?


Toutes les filières d'études postbac n'ont pas le même cadre ni la même pédagogie. Facs, écoles, BTS, IUT, écoles en alternance... Découvrez ce qui les différencie pour choisir le style d'études qu'il vous faut.




Quelles études pour quel profil d'élève ?
  • En BTS, vous serez bien encadré de façon assez scolaire durant 2 ans : vous ferez partie d'une classe dans un lycée. On vous donnera du travail régulier mais pour réussir le diplôme vous aurez un examen à passer à la fin. Les matières professionnelles et pratiques seront assez développées. Vous aurez au moins deux stages (un chaque année) qui vous prépareront directement à la vie professionnelle.
 
  • Dans un IUT (Institut universitaire de technologie), vous serez également bien encadré : les présences sont contrôlées, et des évaluations régulières vous aideront à travailler. Pour avoir le diplôme final, il n'y a pas d'examen mais il faut avoir 10/20 au moins en contrôle continu. Enfin, il y a deux stages, un par an, qui préparent bien à la vie professionnelle. Par contre vous n'étudiez pas dans un lycée mais dans des locaux qui dépendent d'une université. L'enseignement sera un peu plus abstrait et plus large qu'en BTS : vous avez donc un peu plus de possibilités de poursuite d'études.
 
  • En classes prépas (CPGE), vous devrez fournir un travail intense et régulier et ne pas vous décourager... Vous étudiez dans une classe à l'intérieur d'un lycée. Vous avez à la fois des cours toutes la journée et un gros travail personnel à fournir. Au bout des deux ans, vous passez les concours d'entrée dans les grandes écoles, et intégrez une école en fonction de votre classement. Si vos notes sont insuffisantes au bout d'un an, on peut vous refuser la poursuite de la prépa en deuxième année. Pour aller plus loin, lire Suis-je fait pour la prépa ?
 
  • En fac, vous risquez d'être peu encadré (malgré l'institution de tuteurs par la réforme de l'université) : vous avez des cours magistraux assez théoriques en amphithéâtres avec plusieurs centaines d'étudiants et des groupes de travaux dirigés (TD) ou de travaux pratiques (TP) en groupe plus restreint. L'anonymat règne. Il y a assez peu d'heures de cours mais il faut fournir un gros travail personnel pour réussir les examens qui ont lieu à la fin de chaque semestre. Il faut donc être motivé et apte à travailler de façon autonome, régulière et approfondie sans y être contraint.
    Des stages doivent être introduits à partir de 2009 mais jusque là les cursus étaient peu professionnalisants (excepté les licences professionnelles souvent en alternance).

Tenez compte de votre série de bac

Les chances de réussite dans telle ou telle filière ne sont pas les mêmes en fonction de votre bac.
 
  • Les bacs pro et techno échouent davantage en fac que les bacs généraux. Avec un bac STG par exemple, vos risques d'échec en fac de droit sont très élevés, mais vous pouvez envisagez un DUT Carrières juridiques. Depuis 2008, les bacs pro et techno qui ont une mention bien et très bien peuvent être pris d'office en BTS et IUT.
 
  • Si vous envisagez les études en fac, soumettez donc votre dossier à la procédure d'orientation active en février : on vous donnera un avis sur vos chances de réussite. Tenez-en compte absolument car la fac est l'endroit où il y a le plus d'échecs. On y entre facilement car sans sélection, mais c'est là qu'on échoue le plus.
 
  • Avec un bac technologique, vous pouvez cependant accéder à certaines classes préparatoires aux grandes écoles dans des filières qui vous sont réservées. Il faut un bon dossier et le bon profil d'élève (studieu(se), travailleur(se), persévérant).
 
  • Avec un bac professionnel, vous pouvez viser un BTS qui vous intéresse et correspond à vos points forts, des mentions complémentaires (diplômes en un an après bac) ou des écoles spécialisées sous les mêmes conditions.
Avec un bac général, vous pouvez accéder à tout type de filière en fonction de votre profil :
 
  • Si votre objectif professionnel est encore flou, choisissez un parcours par étapes qui permet de préciser ses choix progressivement : exemple un DUT qui permet de poursuivre ses études soit en licence professionnelle (dans de nombreux domaines), soit en école d'ingénieurs ou de commerce ; ou une école qui vous octroie un BTS au bout de deux ans et vous permet de poursuivre en master si vous le voulez, etc.
 
  • Si vous avez hâte de côtoyer le monde professionnel, choisissez des études qui proposent des stages nombreux ou de l'alternance : BTS, DUT ou écoles d'ingénieur en apprentissage, plutôt que la fac ou une classe prépa où les études sont moins professionnalisantes.
Retour à l'article sur l'orientation postbac



Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?










Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.











Guides à télécharger