Reussir ma vie

 
Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS






Comment prendre les commandes de sa vie ?



Avancer vers les objectifs qui nous tiennent à coeur, c'est possible, et cela malgré les échecs et les erreurs. Comment ? C'est ce qu'explique le coach Paul Pyronnet dans son livre "Sortez de vos zones de turbulence ! Devenez le meilleur pilote de votre vie".




Comment prendre les commandes de sa vie ?
Etonnant ce Paul Pyronnet... Coach et conférencier célèbre, star du "développement personnel", il a aidé des centaines de personnes et de pros à se réaliser, à mieux communiquer, à atteindre leurs objectifs. Et pourtant il n'a pas fait de longues études universitaires ou mené carrière dans un grand groupe international.

Non. A 10 ans, il était déjà délinquant et chef de bande dans une cité de Grenoble. A 12 ans, il perdait sa mère et allait être confié à une autre famille. A 16 ans, il allait s'inscrire seul dans un lycée expérimental. A 18 ans, il se lançait dans les sports de combats et le secourisme en mer.

Cela commence à vous intéresser ? C'est tout l'intérêt du livre "Sortez de vos zones de turbulences ! Devenez le meilleur pilote de votre vie " (éd. Métanoïa) dans lequel il raconte - sous forme d'entretien avec une journaliste - l'histoire étonnante et inspirante de sa vie... avant de présenter les outils d'évolution personnelle qui lui ont permis de se réaliser. 

A 16 ans, il décide de prendre sa vie en main

Chez lui, donc, les zones de turbulence ont bien secoué la carlingue. Son enfance et son adolescence suivent les hauts et les bas d'un avion de haute voltige. Il passe ses 7 premières années de vie dans une communauté pacifiste, style "Peace and Love", où ses parents ont choisi de vivre avec leurs enfants. "Un véritable sentiment de bienveillance et d'harmonie imprégnait l'atmosphère, raconte-t-il. Autour de moi, il y avait toujours de l’animation, du passage, des éclats de joie, de l'amour à profusion". 

Mais pour des raisons professionnelles, la famille doit aller s'installer à Grenoble, dans une cité de banlieue. Fini la bienveillance. A 8 ans, Paul est agressé, et pour survivre dans ce milieu, il forge sa carapace, devient "un dur", un délinquant. Puis il perd sa mère, douleur atroce, et son père décidant de devenir prêtre, il est élevé jusqu'à 16 ans par une autre famille de la communauté. 
"Soit je fais face, soit je me dérobe."
 "C'est l'époque où je réalise que l'enfance est terminée, raconte-t-il. Je dois prendre ma vie en main : soit je fais face, soit je me dérobe. Je décide de prendre les rênes de ma vie. Avec l'accord de mon père, je quitte la communauté, lâche mes tuteurs, prends un appartement avec mon frère jumeau près de Grenoble et intègre un lycée expérimental situé au pied de l’immeuble". 

C'est aussi l'heure des choix, il le sent. Il arrête les "bêtises", lâche le "côté obscur de la force" : Il devient secouriste, et même sauveteur en mer, puis se lance dans les sports de combat. "J’avais une énergie de dingue, j'étais un affamé de vie qui défiait chaque journée. Aller vers l’exceptionnel était devenu ma raison d'être."

A 22 ans, il découvre sa vocation : devenir formateur en relations humaines

Cliquez sur l'image pour aller à la librairie.
Cliquez sur l'image pour aller à la librairie.
Cette énergie folle, cette rage de vivre, que va-t-il en faire ? A 21 ans, il tombe sur un livre qui présente une technique de psychothérapie venue des Etats-Unis qui porte un nom barbare : la Programmation neuro-linguistique ou PNL. Il le dévore en une nuit puis enchaîne alors les formations sur le sujet.

Peu à peu, il comprend mieux tout ce qui bouillonne en lui : émotions, soif d'aider les autres, souci de performance... C'est une telle révélation qu'à 22 ans, il décide de devenir formateur en relations humaines pour intervenir dans les entreprises. Et grâce à ces outils de d'évolution, il avance pas à pas vers son projet... jusqu'à devenir un formateur que l'on s'arrache !

Paul Pyronnet nous présente alors dans son livre ces outils de "pilotage", notamment la programmation neuro-linguistiuqe (PNL). En réalité, explique-t-il, nous pouvons tout à fait "reprogrammer" notre vie, c'est-à-dire en reprendre les rênes pour avancer pas à pas vers nos projets et faire de nos rêves une réalité. 

Pour prendre les commandes, partez de vos valeurs essentielles

Comment prendre les commandes de sa vie ?
Prêts au décollage ? Une des premières étapes est de bien repérer quelles sont nos valeurs essentielles. Qu'est-ce qui est central dans votre vie et conditionne de nombreux choix ? La fidélité ? l’amour ? la liberté ? l’argent ? l’altruisme ? la santé ? la famille ?

"Si cette valeur n'est pas nourrie, explique le coach, elle nous rendra malheureux. Il se crée alors «un vide» dans notre vie, de la frustration, de la peur, de la colère, de la tristesse, du rejet. Ces vides nous entrainent vers des comportements de fuite ou d’attaque : critiques, victimisation, rejets divers. Si en revanche, l'on éprouve «des pleins», du plaisir, de la joie, de la paix, c'est que l'on est probablement en train de satisfaire des valeurs importantes."

Trouvez des objectifs positifs

Puis il faut ensuite fixer son objectif, la direction dans laquelle je veux aller, la cible que je veux atteindre. Cela vous procure un peu d'angoisse ? Vous avez peur de ne pas y arriver ?

Stoppez tout. A nouveau, on se reprogramme. "Ce qui est merveilleux avec la définition de l'objectif, explique Paul Pyronnet, c'est de pouvoir reprendre les rênes de notre cerveau et de jouer avec le futur. La question essentielle à se poser est : Comment cela se passerait-il si j'étais au meilleur de moi même pour réaliser cet objectif ?" 
 
Plus nous nous focalisons sur nos difficultés, plus elles tendent à s’amplifier. 
  "Nous sommes trop souvent figés dans nos problèmes. Plus nous nous focalisons sur nos difficultés, plus elles tendent à s’amplifier. C'est une loi universelle", assure le formateur.

Une loi qui fait des ravages chez les étudiants souvent entraînés dans une spirale de découragement : la peur de l'avenir, de rater ses examens, de ne pas obtenir l'orientation souhaitée entraîne un découragement, une démotivation, qui provoque l'arrêt du travail, ce qui amplifie les mauvais résultats et entretient la vision pessimiste. Et si vous imaginiez que vous réussissez votre année ? Et si vous relanciez la spirale dans l'autre sens. Mais oui, c'est possible !

"Un jour, je me suis demandé :
– Si l'obstacle était résolu, qu'est-ce que cela changerait pour moi ? Qu’est-ce que je ressentirais et ferais de différent ? Qu'est ce que tout cela révèlerait d’important pour moi et pour l'autre, ici et maintenant ?
L’analyse des problèmes n’est plus mon moteur. C'est la quête des solutions qui me conduit à me dépasser aujourd’hui. Je crois au fait que nos difficultés sont là pour être transformées et nous transformer."

Extrait de "Sortez de vos zones de turbulences ! Devenez le meilleur pilote de votre vie", Paul Pyronnet.

Agissez, prenez vos responsabilités !

Et maintenant, action ! La seule solution pour atteindre nos objectifs est de changer nos comportements. "Tout comportement entraine une conséquence et tout résultat découle d'un comportement. Personne n’échappe à cette loi fondamentale de cause à effet."

Notez que si vous avez bien identifié vos valeurs et vos objectifs, il sera plus facile de choisir les bonnes actions, de fixer vos priorités. Veillez alors à vous fixer des objectifs réalistes, concrets, et à votre portée pour pouvoir engranger vite des réussites : bosser vos cours une heure tous les jours dès que vous rentrez, prendre un vrai petit-déjeûner chaque matin, vous lever une demi-heure plus tôt... 

"Si le potentiel de chacun est illimité, c’est la discipline qui vous conduit vers la réalisation de vos objectifs", rappelle Paul Pyronnet. Des petits pas bien choisis et posés chaque jour vous mèneront bien plus loin que de grandes envolées sans cesse oubliées.

Apprivoisez vos émotions pour améliorer vos relations

Comment prendre les commandes de sa vie ?
Vous êtes maintenant en plein vol mais voilà : les turbulences commencent. Vos efforts ne portent pas les fruits escomptés car les relations que vous entretenez avec les autres sont difficiles. Vous aviez décidé de vous mettre à travailler mais votre prof, elle, garde un ton méprisant à votre égard. Vous vouliez être gentil avec votre copine mais elle reste fermée comme une huitre. Vous ressentez tristesse et colère. "Je n'y arriverai jamais !"

C'est le moment où la PNL, là encore, aide à sortir des turbulences. Comment ? D'abord grâce à la compréhension des émotions.
Paul Pyronnet raconte dans son livre comment à 22 ans, il est bouleversé en découvrant la force cachée de ses émotions :  "Je n'avais pas versé de larmes depuis mes treize ans. Je réalisais alors que, non seulement je poursuivais une stratégie inconsciente qui consistait à me couper de plus en plus de mes émotions pour faire face à des situations de plus en plus dangereuses, mais qu’en plus, je ne me sentais exister que pour ou au travers de cette quête de performance".

Découvrir ses émotions aide aussi comprendre ce que ressentent les autres et la façon dont ils communiquent. C'est la clé pour améliorer ses relations, or  "la qualité d’une relation conditionne aussi votre bien-être, votre confiance et l’estime de vous-même" dit Paul Pyronnet.

Piloter sa vie avec les symboles

Son livre présente alors d'autres "instruments de pilotage" que la PNL. Il évoque ainsi l'ennéagramme, un outil de connaissance des caractères, et la force des symboles.

Les symboles ? Rien de compliqué. Imaginez 5 formes courantes, le rond, le carré, le triangle, la croix et la spirale. Découvrez dans la vidéo comment vous pouvez laisser ces formes vous inspirer ce qu'il faut changer dans votre vie en ce moment. C'est Paul Pyronnet lui-même qui présente l'exercice.


D'autres exercices pour prendre les commandes de sa vie

Vous aimez les exercices ? Alors, voilà d'autres petits exercices d'introspection fournis par l'institut de formation de Paul Pyronnet aux personnes souhaitant évoluer. Ils portent sur les 4 aspects de la PNL : l'identité (les valeurs), la vision (l'objectif), l'action et les relations.

L'IDENTITÉ 
Cette première partie va permettre d’établir un diagnostic. 
– Prendre un domaine de votre vie qui fonctionne bien (par exemple la famille, le travail, le sport…)
Notez 5 valeurs clés qui vous animent le plus et vous portent dans ce domaine
– Prendre un domaine de votre vie dans lequel vous rencontrez des difficultés.
 Notez 5 points importants qui vous manquent.

LA VISION 
Notez au minimum 5 choses que vous voulez atteindre dans votre vie.
Notez au minimum 5 choses que vous ne voulez plus.  
Notez au minimum 5 choses que vous gardez dans votre vie. 

L'ACTION 
Identifiez au minimum 5 comportements positifs dans votre vie.
Identifiez au minimum 5 comportements négatifs dans votre vie.

LES RELATIONS 
Identifiez au minimum 5 émotions que vous éprouvez régulièrement et qui vous tirent vers le haut. 
Identifiez au minimum 5 émotions que vous éprouvez régulièrement et qui vous tirent vers le bas. 

Source : Paul Pyronnet Institut

Sur le même sujet, lire aussi :

Comment se libérer des pensées négatives ?

Vendredi 10 Novembre 2017

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions















S'abonner à la newsletter gratuite