Reussir ma vie

 
Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS





Savez-vous écouter votre intuition ?



Etes-vous intuitif(ve) ou pensez-vous que l'intuition n'est rien à côté de la raison ? Pourtant des scientifiques eux-mêmes témoignent de la réalité de cette faculté étonnante. Un livre fait le point et interroge : "L'intuition, et si on l'écoutait vraiment ?"




Savez-vous écouter votre intuition ?
Ne vous arrive-t-il pas, parfois, d'être distrait par une idée soudaine et fugitive ? Ou d'être poussé, sans raison apparente, à changer vos plans pour la journée ou à prendre un autre itinéraire ? 

Cette "petite voix", ces idées, ce ressenti, ce mouvement intérieur, c'est l'intuition, que Lydie et Bernard Castells ont tenté de cerner dans leur livre publié aux éditions Eyrolles, "L'intuition, et si on l'écoutait vraiment ?"

Un mystérieux voyageur dissimulé dans un carrosse

Savez-vous écouter votre intuition ?
Cette belle enquête auprès de scientifiques, de grands penseurs et de témoins contemporains s'ouvre par une image mythique souvent utilisée dans les contes.

C'est l'image d'un carrosse, tiré par des chevaux fringants. A l'avant, un cocher tient les rênes pour conduire l'attelage à bon port. Cet équipage, expliquent les auteurs, c'est nous-même, avec notre corps (le carrosse), notre énergie vitale (les chevaux) et notre mental rationnel (le cocher). 

Attentif à l'état de la route et aux écarts des chevaux, le cocher se croit le maître à bord. Or dans ce carrosse, il y a un voyageur, dissimulé par les rideaux de la voiture. Selon les cultures et les croyances, on peut y voir notre "âme", la "source", l'"ange gardien", le "guide"... Lydie et Bernard Castells, eux, l'appellent le "voyageur-universel".

Or, "le voyageur-universel sait exactement où il veut aller, écrivent-ils (p.18) Régulièrement, il se penche vers le cocher-mental et exprime le souhait d'aller dans une direction : c'est ce que nous appelons l'intuition".

Qu'est-ce que l'intuition ?

L'intuition est donc une réalité, non seulement pour Lydie Castells, consultante, ancienne cheffe d'entreprise, et son mari Bernard, médecin. Mais aussi pour une foule de témoins cités dans le livre et non des moindres.

Tenez, le grand Einstein lui-même ne disait-il pas "qu'une découverte peut naître d'une intuition" ? Pour le père de la théorie de la relativité, le "mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel un serviteur fidèle". Il nous faudrait donc articuler subtilement ces facettes de notre intelligence : l'analyse rationnelle, et l'intuition.

Pour Descartes lui-même, l'intuition et la déduction logique se complètent 

Une idée que les adeptes du raisonnement "cartésien" (issu de Descartes) ont tendance à ignorer. Pourtant Descartes (1596-1650) laissait aussi une place à l'intuition : "C'est au moyen d'une intuition que la pensée saisit de façon évidente les éléments les plus simples, c'est-à-dire les principes", écrivait-il.

Pour Descartes, l'intuition et la déduction sont "deux actes pour parvenir à la connaissance". Simplement "l'intuition est d'un seul tenant, alors que la déduction est un cheminement, une succession de démonstrations, en enchaînement logique" (p. 85).

Et qu'est-ce qu'elle n'est pas ?

Au final, il semble plus facile de dire ce que n'est pas l'intuition que ce qu'elle est. D'autant que les idées reçues à son sujet fleurissent.

- Contrairement à ce qu'on pense souvent, l'intuition n'est pas le fruit de nos émotions. Selon Lydie et Bernard Castells, l'intelligence intuitive n'est pas l'intelligence émotionnelle. Au contraire, les émotions nous empêcheraient d'écouter notre intuition. Sous le coup de la peur ou de la colère, par exemple, on est souvent aveuglé et peu enclins à écouter notre petite voix intérieure.

- De même, l'intuition n'a rien à voir avec une opinion, un jugement ou un préjugé. Si une personne me fait mauvaise impression au premier regard parce qu'elle a un style que je n'aime pas, ce n'est pas une intuition.

- Et elle n'est pas non plus désir ou envie. S vous avez une grande envie d'aller aux Etats-Unis et qu'en voyant une publicité pour des vols sur New York, vous vous sentez poussé à acheter, ce n'est pas une intuition ! Vous réagissez simplement à une envie habilement exploitée par le marketing publicitaire.

L'intuition véridique est émotionnellement neutre, nous apprennent les Castells. Elle est souvent inattendue et même inexpliquée, et se manifeste par des sensations corporelles, ou bien des idées subites ou des impressions : mais alors, d'où vient-elle ?

D'où vient l'intuition ?

Savez-vous écouter votre intuition ?
Pour répondre à cette autre question, le livre a fouillé dans les études menées par les neuroscientifiques et les psychiatres. Car les sciences du comportement s'intéressent au plus haut point à l'intuition. Pour l'instant cependant, on n'a pas réussi à expliquer ni à localiser les mécanismes qui donneraient naissance aux ressentis intuitifs. 

Un spécialiste du cerveau, Jacques Fradin, donne toutefois un rôle important à l'intuition et au stress. Pour lui, nous avons deux modes de fonctionnement mental : un mode mental automatique (MMA) qui intègre nos routines et nos préjugés, et un mode mental préfrontal (MMP) qui analyse et peut s'adapter à la nouveauté. La plupart du temps, nous sommes branchés par défaut sur le mode automatique... L'intuition créatrice serait le signal ou l'agent de liaison qui indiquerait à notre "MMP" qu'il faut réadapter sa conduite.
 

"Les erreurs médicales sont souvent liées au fait que l'on ne tient pas compte d'une intuition"


Une analyse qui trouve écho dans le témoignage (p.121) de David Fuks, chirurgien et professeur des universités à la faculté Paris-Descartes :
"Au cours d'une intervention que vous avez réalisée des centaines de fois, vous pouvez parfois ressentir qu'il y a quelque chose qui cloche, qui n'est pas habituel, sans pouvoir l'expliquer... A ce moment, il faut se poser pour réfléchir car les erreurs médicales sont souvent liées au fait que l'on ne tienne pas compte de cette intuition".

Vient-elle de l'inconscient ou d'un "ailleurs ?

Parce qu'elle ne vient pas de notre pensée consciente, les psys émettent bien sûr l'hypothèse que l'intuition soit un message de notre inconscient. Selon le grand Jung, l'intuition nous aiderait à dénouer des noeuds émotionnels enfouis. Le célèbre test de personnalité du MBTI, basé sur ses travaux, intègre d'ailleurs l'intuition.

Mais comment expliquer alors que les enfants, qui ont peu de passé, soient si intuitifs, se demandent Lydie et Bernard Castells ?

Pour eux, comme nombre de grands penseurs, l'intuition ne s'explique pas forcément par le passé. Elle viendrait d'un "ailleurs", d'une autre dimension de l'être, de la réalité ou du cosmos. "C'est grâce à son intuition qui passe par le sensible, que l'Homme a accès aux principes de l'Universel", disait le grand philosophe antique Aristote.

Plus près de nous, Bergson décrit l'intuition comme "une sorte d'auscultation spirituelle du monde" et Albert Camus explique que "l'homme est lié, relié à ce qui le dépasse... à un mystère plus profond que lui-même".

A quoi sert l'intuition ?

Savez-vous écouter votre intuition ?
Là, reconnaissons que les témoignages recueillis dans ce livre sont à la fois simples et bluffants. On y voit l'intuition souvent jouer le rôle d'une alerte qui prévient d'un danger.

L'avocat en droit international Philippe Moriceau l'a souvent vécu dans ses voyages à l'étranger : "Tu arrives dans un village, tu es accueilli et à un moment donné tu as l'intuition d'un changement d'ambiance, et tu sais qu'il faut partir en urgence" (p.74).

Souvent aussi l'intuition permet d'être au bon endroit, au bon moment, ce que l'on nomme souvent de la chance, comme le commandant de Gendarmerie Philippe Gerbault qui fut chargé de la sécurité de l'Assemblée nationale : "J'ai eu à faire face à 14 tentatives d'intrusion. A chaque fois, j'étais au bon endroit au bon moment, cela m'a permis de prendre les bonnes décisions".

Dans des situations plus ordinaires, mieux écouter son intuition peut simplement vous faire gagner du temps, vous épargner les blocages, les détours inutiles, vous guider vers les bonnes solutions et surtout les "bonnes personnes", celles avec qui vous allez bien fonctionner. "J'ai une très bonne intuition quand je rencontre quelqu'un pour la première fois et j'écoute mon ressenti, raconte le musicien Mark Stent (p.79). Je sais instantanément si ça sonne juste entre moi et la personne".

A plus long terme, l'intuition nous fait sentir dans quelle direction orienter notre vie pour être "aligné" avec notre personnalité profonde.
Un professionnel raconte comment après dix ans dans un cabinet de recrutement, il a l'intuition qu'il doit faire de l'accompagnement. Tout le monde le lui déconseille, et pourtant, il se lance : "branché sur mon intuition, malgré toutes les résistances, je sentais qu'il fallait que j'aille vers cette activité car c'était là où je devais être. Avec le recul, c'était évidemment le bon choix".

Comment écouter son intuition ?

Savez-vous écouter votre intuition ?
Tout cela donne au final très envie de mieux écouter son intuition d'autant que la bonne nouvelle, selon Lydie et Bernard Castells, est que nous pouvons tous le faire.

L'intuition n'est pas un don que certains auraient trouvé dans leur berceau à la naissance et d'autres non. Elle n'a rien non plus de magique et n'est pas spécialement "féminine".

Nous avons tous de l'intuition, mais certains savent mieux la reconnaître et ils ont pris l'habitude d'en tenir compte. Ils sont attentifs aux petits signaux par lesquels leur intuition se manifeste, et surtout ils parviennent à mettre de côté leur besoin de rationalité. Enfin, ils savent se faire confiance !

Il suffit donc de progresser sur ces points pour être plus intuitif et nous pouvons tous le faire. "Je me considère comme un soldat de l'intuition, dit l'actrice Karine Silla-Perez, parce que je me suis entraînée à l'écouter. Et comme j'ai de bons résultats, je m'y fie aveuglément" (p. 59)

Comment progresser dans cette écoute ?

Le dernier chapitre du livre donne donc une série de pistes et de petits exercices. Pour mieux écouter votre intuition, vous pouvez :

- Dire stop à votre mental : "Notre besoin de rationalité est LE frein principal à l'écoute de notre intuition", écrivent les Castells. Face à une intuition, il ne faut donc pas vouloir trouver des preuves pour se rassurer - puisque justement, l'intuition n'apporte pas de preuves - mais faire confiance à son ressenti. 

- Apprendre à reconnaître l'intuition : c'est parfois le plus dur et le plus important pour ne pas prendre pour de l'intuition ce qui ne l'est pas. Les deux auteurs rappellent que l'intuition ne s'accompagne jamais de peur, et qu'elle n'est pas non plus le fruit de nos jugements.
 
"L'intuition est la championne du sprint"

Autre indice : dans une situation, elle est souvent le premier message qui nous parvient : "L'intuition est la championne du sprint, elle arrive toujours en premier ! Elle jaillit d'on ne sait où de façon fulgurante. Dès que nous vivons une nouvelle situation, nous devons être attentif à ce premier ressenti intuitif et rester fidèle à cette information, quels que soient nos résistances, nos peurs et nos doutes".

- Pratiquer un sport ou une activité créative : cela rend plus attentif aux sensations physiques, et aux idées qui surgissent sans venir du mental. Ainsi, nous arrivons mieux à lâcher-prise et à ressentir d'une autre façon que par les pensées rationnelles.

Ancienne championne de basket, Paoline Ekambi a l'habitude "d'écouter les perceptions de son corps" : "Dans le sport de compétition, nous avons un quart de seconde pour analyser une situation ou un adversaire pour anticiper et agir. On nous apprend à tout écouter", dit-elle (p.99).

- Mieux goûter l'instant présent : puisqu'elle est rapide et souvent fugitive, l'intuition se vit au présent. Si notre esprit rumine des souvenirs ou brasse les projets, il va rater le passage de l'intuition. Pour se recentrer sur l'ici et maintenant, on peut donc pratiquer la relaxation, voire la méditation. 

- Se détacher de l'obligation de résultat : C'est souvent quand on cesse de chercher un résultat que la "bonne idée" jaillit. On retrouve l'idée de détente et de lâcher-prise.

- Se faire confiance : lorsqu'on est jeune, c'est parfois le plus dur... Prenez donc l'habitude de voir vos talents, vos réussites, vos points forts, et dites-vous que vous êtes la seule personne à pouvoir écouter vos propres intuitions parce que vous êtes unique.
"Plus tu écoutes ton intuition, plus tu as confiance en toi et plus tu as confiance en toi, plus tu lui fais confiance", assure Mark Stent.

Il faut donc se lancer ! Et si je me plante ? N'y a-t-il pas de mauvaise intuition ? "Une intuition qui n'est pas juste n'en est pas une !", assure le Dr Michael Ray, enseignant à l'université de Standford, cité p.73. Non seulement elle est juste par définition, mais elle doit l'être aussi au plus profond de vous."

Une websérie sur l'intuition

Cette vidéo fait partie d'une websérie produite par l'IRIS, l'Ecole de l'intuition, un centre de formation dédié au développement de l'intuition qui propose des stages et des événements (conférences, ateliers, formations).

Connaitre votre quotient d'écoute de l'intuition (QEI)

Pour compléter leur livre, Lydie et Bernard Castells ont établi un questionnaire permettant de mesurer son "quotient d'écoute de l'intuition" ou QEI. Un petit clin d'oeil au célèbre "quotient intellectuel" qui mesure, lui, les capacités d'analyse et de logique.

Vous pouvez le faire gratuitement sur le site qei.fr : pour obtenir l'interprétation de votre score, il faudra vous reporter aux dernières pages de leur livre. Rappelez-vous cependant qu'il ne mesure aucunement la qualité de votre intuition mais celle de votre écoute.

Alors, développons nos "antennes" pour capter les messages que nous adresse notre intuition. Reprenant la métaphore du cocher et du voyageur, Lydie et Bernard Castells concluent : "Le cocher-mental doit apprendre à écouter et suivre le chuchotement de l'universel, l'intuition".

Or pour écouter un chuchotement, il nous faut faire silence. 

Vendredi 10 Mai 2019

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions










Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.