Téléphones portables : attention aux risques de cancers


Une vingtaine de médecins dont des cancérologues réputés ont lancé le 15 juin un appel solennel à la prudence dans l'usage des portables. Ils craignent que les radiofréquences des téléphones ne favorisent des cancers du tissu cérébral.





Oui ou non les portables sont-ils dangereux pour la santé ? Le problème, c'est qu'on n'en est encore pas certain car les résultats des enquêtes scientifiques lancés sur le sujet sont longs à venir. Une grande étude (Interphone) a été lancée en 2000 sous l'égide du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), mais les chercheurs rencontrent des difficultés techniques pour évaluer l'impact des faibles radiofréquences. Des études plus limitées font état de risques de cancer.
C'est pourquoi 20 médecins dont des cancérologues réputés comme Henri Pujol, l'ancien président de la Ligue contre le cancer, et Lucien Israël, ont signé le 15 juin dans Le Journal du dimanche un appel à la prudence.

Les précautions à prendre

Dans l'attente des résultats, les spécialistes conseillent donc de prendre une série de précautions :
- ne pas donner de portable aux enfants de moins de 12 ans,
- maintenir le téléphone à plus d'un mètre du corps lorqu'on téléphone en utilisant le mode haut-parleur, un kit mains libres ou encore une oreillette,
- Eviter autant que possible de porter le téléphone mobile sur soi,
- Eviter de téléphoner en voiture, en train, et lorsque le signal est faible
- Envoyer plutôt des SMS...
Mais attention : ce ne sont que des recommandations, puisque pour l'instant rien ne prouve les effets nocifs des portables. En matière de cancer, mieux vaut toutefois prévenir le mal.

Vendredi 20 Juin 2008

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Permis de conduire | Logement | Loisirs | Cabine d'essayage | Conso