Se construire une identité numérique professionnelle



Comment gérer son identité numérique pour servir son projet professionnel ? Etudiants ou jeunes diplômés, il est temps de soigner votre e-réputation et surtout de développer une présence numérique conforme à vos objectifs de jeunes pros.



Se construire une identité numérique professionnelle
Au sortir du lycée, rares sont les bacheliers qui n'ont pas de profil Facebook. Lieux d'échanges entre amis et défouloirs, les réseaux sociaux ne sont alors qu'un loisir parmi d'autres...

Mais avec les premiers stages, voire le premier job, un profil FB peut vite polluer votre image de candidat à l'emploi. Pas de panique ! Il vous faut simplement passer en quelques mois du mode loisirs au mode pro.

Il suffit pour cela d'un peu de vigilance et de quelques outils que présentent les deux spécialistes Christophe Blazquez et Samir Zamoum dans leur ouvrage : "Développez votre identité numérique" (Ed. Gereso). Un peu de stratégie aussi et de patience, car les traces laissées sur le web sont parfois tenaces.

Les auteurs de ce livre suggèrent un plan de bataille en plusieurs temps.

(Cliquer sur la couverture pour acheter le livre)

1/ Le diagnostic : connaître votre identité numérique

La première étape incontournable consiste à faire l'état des lieux de votre identité numérique actuelle. Il suffit de vous "googliser", autrement dit d'entrer votre "prénom-nom" dans le moteur de recherche le plus usité. Saviez-vous que c'est ce que font nombre de recruteurs avant de recevoir un candidat ?

Ce premier test est déjà plein d'enseignements : vous n'obtenez que 2-3 maigres résultats ? Vous avez une faible notoriété numérique mais au moins la "page" est quasiment blanche et vous allez pouvoir bâtir votre "identité" en fonction de votre projet pro.

Vous voyez au contraire remonter quantité de pages d'intérêt inégal où se trouvent, même, des photos d'inconnus ? Il vous faut reprendre les rênes de votre communication personnelle, en développant ce qui est important à vos yeux... Ainsi, peu à peu, les liens inappropriés (par exemple ceux de vos homonymes !) ou les images peu flatteuses vont être non effacées mais recouvertes par les infos que vous aurez choisies et rédigées vous-même : par exemple votre profil sur un réseau social professionnel pourra arriver en 1ère position.

Christophe Blazquez et Samir Zamoum indiquent des outils d'évaluation complémentaires :
- Le site Klout vous permet de mesurer votre influence en ligne
- La plateforme Tiki'mee vous propose un test gratuit sur la qualité de votre première page Google. Également WebMii calcule votre coefficient (sur 10) de présence sur le web.

2/ Le tri : bien contrôler votre profil Facebook

Se construire une identité numérique professionnelle
Les traces laissées sur Facebook constituent souvent un point faible chez les 16-25 ans qui ont commencé à utiliser le réseau à l'adolescence pour y poster leurs photos de soirées, de vacances, leurs blagues entre amis... Or il est assez difficile d'effacer votre journal Facebook.

Si vous utilisez Facebook à titre privé, vous devez :

- Régler vos "paramètres de confidentialité" : il faut réserver l'accès de votre contenu à vos amis. Et bloquer l'accès des moteurs de recherche à votre journal pour éviter qu'un recruteur ou une relation professionnelle n'y accède.
- Vérifier fréquemment ces réglages car Facebook en modifie souvent les options.
- Le site Profilewatch vous permet de repérer ce qui est public sur votre profil.

Si vous utilisez Facebook pour la vie professionnelle, vous pouvez :
- Donner un maximum d'infos professionnelles ou liées à votre formation (école, diplôme, spécialité) sur votre profil. Ne prendre comme "amis" que des contacts ou relations professionnelles. Et animer votre mur en fonction d'eux avec des infos sur vos stages, blogs pros, etc...
- Vous pouvez aussi créer une "page" (et non un profil) Facebook qui servira à valoriser vos réalisations professionnelles et qui pourra être indiquée sur vos CV, blogs. Soignez la "cover photo" d'ouverture et animez votre page régulièrement. Vous pouvez alors inviter les personnes de votre univers professionnel à aimer votre page (et non à être "amis").
- Veillez à toujours bien cloisonner le privé et le professionnel sans vous tromper : si vous avez créé une page, les infos personnelles sont à réserver au mur de votre profil (accessible aux amis), les professionnelles à votre page. Une astuce peut aussi être d'avoir deux profils, un pro à votre nom et un privé sous un pseudo.

3/ La base : être présent sur les réseaux sociaux professionnels

Se construire une identité numérique professionnelle
Contrairement à Facebook, les deux réseaux Viadeo et LinkedIn sont conçus pour faciliter les liens entre professionnels. Ils sont d'autre part très bien référencés et lorsque vous faites une recherche Google sur un nom, c'est souvent le profil Viadeo ou LinkedIn de la personne qui remonte en 1ère position.

Il est donc capital de vous y créer un profil. Viadeo est français et LinkedIn plus international. Vous pouvez vous inscrire sur les deux.

- Remplissez votre "présentation" avec soin, en mettant en avant votre qualification centrale : "Ingénieur en informatique", "Attaché commercial"... Présentez-vous avec concision, avec des phrases courtes. Vous pouvez utiliser la même présentation sur Viadeo et LinkedIn.
- Remplissez tous les champs du profil (parcours, liens) sans oublier de mettre une photo souriante et professionnelle, un vrai "plus" selon le consultant Christophe Blazquez, spécialiste en e-réputation.

Plus vous aurez ciblé votre projet professionnel, mieux vous construirez un profil numérique adapté

- Ne négligez pas les "mots-clés" qui évoquent votre métier, vos compétences ou centres d'intérêt : cela exige de bien cibler son projet professionnel, car plus vous serez précis, plus vous augmentez vos chances de bâtir un réseau cohérent et utile
- Constituez de même votre premier réseau en choisissant des collègues ou des camarades de promo ayant la même spécialisation que vous, ou encore des personnes travaillant dans les entreprises qui vous intéressent.


A découvrir : le réseau Yupeek, spécialement dédié aux jeunes, est fréquenté par les recruteurs des grandes entreprises qui viennent y "chasser" des jeunes diplômés. Le site "matche" les offres d'emploi avec les profils pouvant correspondre.

4/ La cerise sur le gâteau : le CV web, vidéo ou la carte de visite numérique

Vous pouvez désormais compléter votre CV "papier" classique par divers outils numériques :

- Faites un CV 2.0 si vous voulez prouver aux recruteurs votre aisance numérique, ou que vous avez nombre de réalisations en ligne (blog, sites, diaporamas, portfolio...) à mettre en valeur. Cela s'impose si vous travaillez dans un secteur lié au graphisme, aux nouvelles technologies, etc.

- Faites un CV vidéo si vous êtes à l'aise face à la caméra, que vous présentez bien et voulez prouver votre dynamisme. Évitez "l'à peu près" pour ne pas donner prise à un "bad buzz" ravageur.

- La carte de visite numérique est une autre option, moins encombrante que le CV web, utile même si vous n'êtes pas en recherche d'emploi pour permettre à quelqu'un de vous joindre par tous les canaux numériques et d'accéder à vos divers profils. Un site comme Tiki'mee permet d'en concevoir à tarif modique.

- Pensez à placer les liens de votre CV ou carte de visite web sur tous vos profils Facebook, Viadeo,... Vous commencez ainsi à tisser votre toile et à faire pointer davantage de liens vers votre "prénom-nom" : votre e-réputation grimpe !

5/ L'action : s'exprimer, se faire connaître, prendre contact

Se construire une identité numérique professionnelle
Vous avez une identité numérique, vous existez en ligne et des recruteurs peuvent aller consulter vos profils... Mais vous pouvez aussi utiliser les divers outils pour passer à l'action.

Commencez par définir votre objectif : "Les réseaux sociaux présentent de multiples avantages mais ils sont très chronophages, remarque Paul Mayolle, fondateur du blog sors-du-lot.com dans son ebook sur la façon d'utiliser LinkedIn. Fixez-vous donc un objectif précis et tenez le cap dès que vous vous y connectez."

- Vous voulez simplement suivre l'actualité d'un secteur :
. Vous pouvez vous inscrire à des "groupes" de discussion sur Viadeo et LinkedIn

- Vous voulez prouver votre expertise sur certains sujets professionnels :
. Ne vous contentez pas de lire les contributions des autres, mais participez aux groupes de discussion : soyez actifs, tenez un blog, alimentez votre fil Twitter ou votre page Facebook.

- Vous n'êtes pas encore en recherche d'emploi mais "en veille", car vous allez bientôt l'être :
. Sur Facebook, "likez" les pages des entreprises qui vous intéresseraient pour recevoir dans votre journal leurs offres d'emplois, abonnez-vous à leur fil RSS pour rester en veille
. Recherchez à avoir dans vos contacts des pros en lien avec votre métier. Christophe Blazquez et Samir Zamoum expliquent comment il faut chercher ses "influenceurs".

- Vous recherchez un emploi :
. Contactez directement des professionnels via LinkedIn ou Viadeo : vous pouvez envoyer des messages à certains de vos contacts en leur demandant de vous mettre en lien avec leurs propres contacts. Vous mobilisez ainsi votre réseau de 2ème degré.
. Quand vous postulez à une offre dans une entreprise, cherchez dans votre réseau de 1er ou 2ème degré les personnes qui peuvent vous renseigner sur l'entreprise, le poste, le service...
. Utilisez les applications de recherche d'emploi de Facebook

Dans tous les cas, pensez à remettre à jour régulièrement profils et parcours. Vos projets peuvent évoluer, ce n'est pas un problème, mais pensez à en informer votre réseau. Cela rafraichit vos pages et cette activité numérique témoigne de votre dynamisme "In Real Life". Plus positif aux yeux des recruteurs non ?


Vendredi 21 Février 2014

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Xavier Manga le 18/01/2014 17:47
Article très instructif sur la manière dont la mise en scène de soi sur les plateformes web peut participer à la construction de projet professionnel. Cet article illustre que l’ouvrage de Christophe Blazquez et Samir Zamoum livre aux étudiants et jeunes diplômés les recettes indispensables au développement d’une présence numérique conforme à leurs projets professionnels. Cependant l’ouvrage (qui est programmé pour être lu dans les jours à venir) questionne-t-il la construction de l’identité numérique des professionnels de la visibilité : blogueurs, référenceurs, animateurs de communautés en ligne, marketeurs, communicants et autres ?

2.Posté par Christophe Blazquez le 20/01/2014 22:04
Bonsoir Xavier,
Notre ouvrage ne s'adresse pas qu'aux jeunes diplômés mais également à tout professionnel ayant une utilité à valoriser sa réputation en ligne.
Bonne lecture !

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?






S'abonner à la newsletter gratuite






Un blog sur l'actu des débouchés

Les secteurs qui vont recruter des cadres en 2015

Pour l'emploi des cadres, les voyants sont plutôt au vert pour 2015 ! Les informaticiens, les...