Alcool au volant : le gouvernement serre la vis !



Pour limiter encore le nombre d'accidents mortels, de nouvelles mesures ont été annoncées le 13 février 2008. Des éthylotests à la sortie des boîtes de nuit, des confiscations de véhicules pour les récidivistes, des amendes salées pour les trafics de points de permis... L'alcool au volant et les conduites à risques des jeunes sont dans le collimateur. Avec une réforme du permis à points à l'horizon.




En 2007, 4 615 personnes ont été tuées sur la route, dont 1 241 dans des accidents causés par l'alcool. Derrière ces chiffres, une cohorte de vies brisées, souvent très jeunes ! Qui n'a dans son entourage un copain, une amie, un cousin, un collègue ou un voisin tué sur la route. Même si la sécurité routière a marqué des points ces dernières années, les sorties de discothèque ou de soirée continuent à faire très mal. Les "capitaines de soirée" ont encore fort à faire...
L'objectif du gouvernement est donc de passer en dessous de la barre des 3.000 tués sur les routes par an d'ici à 2012. Imaginez que dans ces 1 615 vies sauvées, il y a votre meilleur ami, votre petite copine, votre frère... ça aide à faire passer la pilule, ou plutôt le tour de vis de la Sécurité routière. Dans le collimateur, la vitesse, les conduites à risques (sans permis), et surtout l'alcool.

Nouvelles mesures contre l'alcool au volant

- Pour commencer, le gouvernement veut interdire la vente de boissons alcoolisées dans les stations-services. Histoire d'éviter les tentations. C'est sans doute une bonne idée, mais il faut faudra la faire accepter aux tenanciers des stations qui font une grosse partie de leur chiffres d'affaires dessus. Eh oui, certains font leur beurre sur nos tentations.
- Des éthylotests électroniques seront installés à la sortie des discothèques. La responsabilité du capitaine de soirée, c'est bien, mais rien ne vaut un petit contrôle. "T'inquiètes pas, j'assure", ou "Pas de problème, je tiens bien l'alcool"... Ah oui ? Et bien souffle donc, c'est plus sûr.
- Un système d'éthylotest anti-démarrage sera imposé aux automobilistes déjà condamnés pour conduite sous l'emprise de l'alcool et qui récidivent. Une genre de prévention forcée en quelque sorte. A noter d'ailleurs que tous cars scolaires seront équipés d'un éthylotest anti-démarrage "d'ici la rentrée 2009". La profession n'est d'ailleurs pas contre.





Conduite sans permis, récidive, excès de vitesse, attention aux dégâts

Après la prévention, la répression. La Sécurité routière va serrer la vis aux infractions de toutes sortes : alcool, excès de vitesse, conduite sans permis, trafic de points de permis :
- Le véhicule de tout automobiliste conduisant sans permis, en état de récidive pour la vitesse ou l'alcool sera confisqué.
- Le permis de conduire sera retiré automatiquement en cas d'homicide involontaire, et pourra aller jusqu'à 6 mois sur décision préfectorale. Un "homicide involontaire", c'est une personne tuée, rappelons-le.
- Le trafic de points de permis devient "une incrimination pénale spécifique". Concrètement, l'achat ou la vente de points sera passible de 6 mois de prison et de 15.000 euros d'amende, une peine doublée si les faits sont commis via Internet ou par publicité. Sans contrepartie financière, il s'agira d'une contravention de 5e classe.
- Enfin, 500 nouveaux radars seront installés chaque année pendant cinq ans, ce qui revient à doubler le maillage actuel. Un mesure de répression (quand on se fait prendre) mais aussi de prévention (quand on lève le pied). Depuis le 31 décembre 2007, 1 858 machines sont en activité, 1 137 fixes et 721 mobiles.
- Une autre mesure concerne les routiers : L'utilisation d'une télé ou d'une console de jeux au volant sera sanctionnée par une contravention de 4e classe, un retrait de deux points du permis de conduire et la confiscation de l'appareil. Une infraction qui nous rappelle à l'ordre aussi pour l'utilisation des téléphones portables au volant : tout ce qui capte notre attention est source de danger.

Une réforme du permis à points pour mi-2008

Enfin, la réforme du permis de conduire, déjà annoncée, donnera lieu à un Comité interministériel spécifique à la mi-2008. L'objectif serait notamment d'abaisser le coût du permis. Pas trop tôt ! Elle visera aussi à raccourcir es délais d'obtention, et à améliorer la formation notamment en matière de sécurité.
Enfin, les taux de réussite au permis de conduire pour chaque auto-école seront affichés sur Internet à partir du 1er juin 2008.

Mardi 11 Décembre 2012

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par philippe moinot le 17/02/2008 18:30
je suis d'accord sur une formation adaptéé, plus complète mais forcement plus longue. Si on veut un permis moins cher il faut baisser la tva aujourd'hui mais demain impossible. Comme je dis une formation plus longue pour plus de formation cela représente un coût et donc un permis un peu plus cher.Tant qu'aux résultat sur le net, c'est n'importe quoi. Motif, il faut que les inspecteurs aient les mêmes critères d' évaluation en pratique, le même comportement !!! et cela est impossible nous sommes des humains.Tant qu'aux examens theoriques il faut pour toutes les ecoles de conduite les séries identhiques et ce n'est pas le cas.

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Permis de conduire | Logement | Loisirs | Cabine d'essayage | Conso



Guides à télécharger




S'abonner à la newsletter gratuite



Vos articles préférés !