Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS


Concours d'entrée en écoles de commerce : réussir l'entretien oral



Pour être admis en école de commerce, il vous reste à franchir l'obstacle des oraux et notamment l'entretien de motivation pour transformer l'essai. Qu'attend-on de vous et comment vous préparer ? Conseils d'étudiants et de membres de jurys.




Concours d'entrée en écoles de commerce : réussir l'entretien oral
"L'important, c'est d'être naturel et de ne faire aucun mensonge", conseille Adam, admissible à l'EMLyon, l'Edhec et Audencia en 2012 ; "Selon moi, le plus important, c'est d'y aller détendu, en se disant qu'on va réussir", ajoute Clément, admissible à l'Edhec... Alors, y aller détendu, naturel, mais sans avoir rien préparé ?

Halte là ! Si cet entretien exige de votre part une bonne aisance à l'oral, et donc du naturel et de l'a-propos, penser qu'il n'y a rien à préparer est une grosse erreur.
D'abord car cette épreuve, d'une durée de 30 à 60 minutes selon les écoles, représente souvent 20-30% de l'ensemble des coefficients ! N'avez-vous pas consacré beaucoup de temps à la préparation d'épreuves écrites d'égale importance ? Alors pourquoi négliger l'oral après tant d'efforts ?

"Cela exige une vraie préparation, confirme une étudiante admise à l'Essec. Il faut préparer cela auprès de sa famille, ses amis ou ses professeurs. Il faut parler de soi-même, de son projet professionnel, faire un réel effort d'introspection de façon à ce que chaque question qu'on pourra vous poser ait déjà été répondue auparavant"... Alors vous pourrez en effet vous sentir détendu en arrivant devant le jury.

Comment vous présenter et aborder le jury

 "Il s'agit d'être en échange avec le jury", conseille Antoine Lamy, qui prépare des étudiants à ces entretiens. Eh oui, cet oral est d'abord une épreuve de communication.

Dès lors, votre attitude sera tout aussi importante que vos paroles. N'oubliez pas le langage non verbal : tenue vestimentaire, sourire, posture... Vous devez démontrer que vous êtes aptes à devenir cadre en entreprise, et que vous savez communiquer.

Des conseils précieux donnés par Antoine Lamy dans une première vidéo :



Savoir se présenter et parler de soi

Concours d'entrée en écoles de commerce : réussir l'entretien oral
"Qu'avez-vous à nous dire ?... sur vous !" C'est la question centrale qui vous sera posée, sous une forme plus ou moins directe. Parfois, en effet, on pourra vous demander de commencer par présenter un sujet de culture générale, ou de réagir à un sujet d'actualité, ou de présenter d'emblée votre projet (renseignez-vous exactement sur le format de l'épreuve et son déroulement qui peut varier d'une école à l'autre).

"L'important est d'aborder l'entretien en sachant ce que vous voulez dire et quelles cartes vous voulez jouer", explique Pierre Janicot, jeune entrepreneur et ancien élève de l'Essec.

Quelles qualités les jurys apprécient-ils ? "Toutes du moment qu'on peut mettre des mots dessus et les justifier par des réalisations concrètes. Il y a de la place pour tous les profils dans ces écoles, pour les timides comme pour les gens très à l'aise à l'oral, de même qu'en entreprise il faut des créatifs, des financiers, des commerciaux..."

Inutile donc de vous inventer des qualités idéales (dynamique, organisé et persévérant...) qui feront un peu "leçon apprise par coeur" et que vous aurez du mal à illustrer concrètement. Recherchez plutôt vos vraies qualités et les moments où vous les avez révélées. Vous serez plus authentique et donc plus convaincant.

Concours d'entrée en écoles de commerce : réussir l'entretien oral
L'ouvrage "40 heures pour se préparer à l'entretien de personnalité" (Ed.: Ellipses) vous propose une méthode ludique et pratique pour guider votre introspection et préparer votre entretien.

Il a été écrit par Pierre Janicot et Nicolas Wauquiez, deux anciens de l'ESSEC. La méthode consiste en une série de petits exercices, interactifs et ludiques, pour avancer dans la connaissance de soi et aider à bâtir un projet professionnel.
Exemple : rechercher dans son enfance les expériences positives que l'on a eues et rechercher à quelle actions cela correspondait. Aller interroger ses proches sur l'image qu'ils ont de vous, aller discuter avec un professionnel de l'entreprise, etc.
Imitant un carnet intime, des pages blanches permettent de noter pas à pas ses découvertes et d'avancer dans l'introspection.

L'ouvrage date de 2010 mais reste tout à fait valable. Il pourra aussi servir à préparer des entretiens d'embauche.

Pourquoi cette école ?

Il ne suffit pas de savoir parler de vous. Vous devez communiquer, échanger avec le jury. Or, les personnes qui vont être en face de vous représentent une école, avec ses particularités, son histoire, sa pédagogie, ses projets. Les connaissez-vous ?

Il faut donc impérativement creuser votre connaissance des différentes écoles (on peut visiter leur site internet, regarder des vidéos, communiquer avec d'anciens élèves via LinkedIn, etc.), et le plus important va être de faire le lien avec votre profil et votre projet. "Le bon entretien est celui dans lequel vous expliquez au jury ce qu'une école peut vous apporter et ce que vous pouvez apporter à l'école, expliquent tous ceux qui sont passés par là.

Dans une deuxième vidéo, Antoine Lamy précise comment relier votre personnalité, votre projet et celui porté par l'école :


Les erreurs à éviter

- Ne pas dire : "Je n'ai encore aucune idée de ce qui m'intéresserait, j'attends d'être dans l'école pour voir vers quelle spécialité j'irai". Voilà qui semblera bien paresseux au jury. Pour vous préparer, allez donc interroger quelques professionnels sur leur job.

- Ne pas arriver non plus avec un projet professionnel de conquérant tout ficelé ("Je veux travailler dans le marketing du luxe"), qui pourrait agacer le jury.
Sachez plutôt dire comment vos stages, vos rencontres ou vos expériences diverses ont éveillé en vous un intérêt pour certaines fonctions, ou certains métiers, tout en restant ouvert.

- Ne rien connaître au monde de l'entreprise. Si vous dites vouloir travailler dans le marketing, ou le conseil, mieux vaut savoir citer le nom de quelques entreprises ou d'initiatives liées au domaine qui vous intéresse. Il faut donc travailler également la connaissance du monde professionnel... toujours en lien avec votre projet.

- Ne pas bien écouter les questions du jury et répondre à côté en "collant" une réponse bateau ou préparée à l'avance.

De façon générale, attendez-vous à d'éventuelles questions "de connaissances" liées à vos centres d'intérêt, votre projet ou votre expérience... et aux classiques questions "pièges" sur l'actualité, vos qualités et vos défauts, vos valeurs, vos opinions.

Dernière vidéo sur la façon de répondre aux questions pièges de façon convaincante :

Vous l'avez compris : il faut savoir entrainer le jury sur des terrains où vous êtes à l'aise. Vos passions, les livres, films que vous aimez. En vous souvenant que le plus important n'est pas d'étaler vos connaissances, mais de démontrer vos capacités d'analyse et de dévoiler votre personnalité.



Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger










S'abonner à la newsletter gratuite