Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS

Réussir son oral sans rien oublier et sans lire ses notes !



Vous préparez le grand oral du bac, des oraux de concours ou un entretien, mais vous craignez le trou de mémoire. Il existe pourtant une méthode qui peut vous permettre de dire tout ce que vous avez préparé, dans l'ordre et sans lire vos notes. Découvrez le "palais de mémoire".




C'est une des plus anciennes techniques de l'art de la mémoire. Dès l'Antiquité, les orateurs l'utilisent en effet pour retenir les différentes parties de leur discours. Ils ne peuvent alors se fier à la mémoire de leur smartphone (!), ni garder sous les yeux des feuilles de notes... puisque le papier n'existe pas encore.

Mais ils savent, déjà, organiser mentalement leurs idées et les présenter dans l'ordre avec aisance. Comment ? Grâce au "palais de mémoire".
Réussir son oral sans rien oublier et sans lire ses notes !

Au départ, un palais et une catastrophe

On raconte que cette technique ancienne a été inventée tout à fait pas hasard au 5ème siècle avant Jésus-Christ par le poète grec Simonide de Céos.

Celui-ci participe à un grand banquet quand le toit du palais s'écroule. Tous les convives périssent, excepté le poète qui avait quitté la salle quelques instants avant la catastrophe. 

Et alors qu'on ne parvient même pas à reconnaître les morts, Simonide, lui, se souvient très nettement de chacun en repensant à la place qu'il occupait. Il se revoit se déplaçant de table en table et peut indiquer le nom et la position de chaque convive.

Il a, sans le vouloir, découvert la puissance d'un étonnant moyen mnémotechnique qui consiste à associer une image à un lieu.

A vous ! Associez chaque partie de votre discours à une pièce de votre palais

Réussir son oral sans rien oublier et sans lire ses notes !
Alors, quel rapport avec votre oral ou votre entretien ? 

Comme les orateurs de l'Antiquité, vous avez préparé votre contenu : vous avez même fait un plan, pensé à des exemples, des dates, des points marquants. Le jour J, vous aurez sans doute le droit de garder quelques notes écrites sous les yeux, mais mieux vaudrait éviter de plonger sans cesse le nez dans vos notes.

Pour être sûr d'aborder tous les points que vous avez préparé, dans l'ordre et sans en oublier, vous pouvez faire comme Simonide de Céos : associer chaque point à un lieu précis que vous connaissez bien.

Ainsi, en refaisant mentalement le tour de votre "palais", vous retrouverez chaque idée au bon moment... sans lâcher votre interlocuteur des yeux.

Combien de parties dans votre présentation ?

Pour commencer, faites un plan précis de votre présentation : rassemblez ce que vous voulez dire en plusieurs grandes parties articulées logiquement entre elles selon la méthodologie de l'épreuve et le temps imparti.

- S'il s'agit du Grand oral du bac (nouvelle épreuve inaugurée en 2021), vous avez à peine 5 minutes pour présenter votre question, dire pourquoi vous l'avez choisie, la traiter selon le plan que vous voulez et répondre à la question.

- Dans un oral de motivation (par exemple pour entrer dans une école), il faut dérouler une série d'arguments puisés dans votre parcours, dans votre projet d'avenir et dans le cursus de l'école.

Bref, quel que soit votre contenu, vous avez 3, 4, 5, 6... 10 grands points à aborder dans un ordre précis.

L'exemple du Grand oral du bac

Pour cette épreuve inaugurée en 2021, il est bon d'expliquer d'abord le choix de votre question. Exemple :

1/ En voyageant dans des pays du Moyen-Orient, vous avez découvert le problème de la pénurie d'eau (# Mes voyages au Moyen-Orient).

2/ Par la suite, en cours de physique-chimie, vous avez découvert que le procédé de la distillation pouvait servir à dessaler l'eau de mer (# La distillation en physique-chimie)

3/ Cela vous a amené à traiter la question : "Le dessalement de l'eau de mer pourrait-il résoudre le problème du manque d'eau d'ici 2050 ? (# Enoncé question dessalement)

4/ Vous présentez ensuite les trois techniques utilisées pour dessaler l'eau de mer (# techniques de dessalement),
5/ puis les résultats chiffrés (# Résultats),
6/ et les difficultés encore non résolues (# Difficultés).
7/Enfin, vous concluez que le dessalement est une véritable solution à la pénurie d'eau à condition que la recherche progresse encore (# Espoir si recherche).

Si vous mémorisez correctement ces 7 points dans l'ordre, votre exposé sera sans doute très réussi... Alors, comment faire ?


Construisez votre voyage mental

Il faut maintenant imaginer un lieu que vous connaissez bien - votre maison, l'appartement de vos parents, votre trajet quotidien de chez vous à l'école - et que vous êtes capable de revoir mentalement.

Dans ce cadre, fixez alors visuellement plusieurs étapes précises en vous déplaçant. Il faut avoir autant d'étapes que le nombre de parties de votre exposé.

Par exemple, si votre sujet comporte 7 points importants, choisissez 7 étapes : dans une maison qui vous est familière, ce peut être par exemple le jardin (#1), la cuisine (#2), le salon (#3), l'escalier (#4), votre chambre  (#5), la chambre de votre grand-mère (#6), le grenier (#7).

Plus les lieux choisis vous sont connus, et plus votre "voyage" mental sera solide. Il faut aussi choisir l'itinéraire le plus courant, celui que vous feriez "les yeux fermés", et s'y tenir absolument. Le trajet que vous faites au quotidien pour aller de chez vous à l'école ou au travail est une valeur sûre car vous maîtrisez parfaitement l'ordre des "stations".

Pour chaque lieu, ne cherchez pas forcément la logique, mais retenez des endroits qui provoquent chez vous de l'intérêt ou de l'émotion : une pancarte "chien méchant", un commerce de tatouage au coin de la rue, le sourire de la jeune boulangère... Car si ces éléments vous ont déjà marqué, c'est qu'ils sont bien plus faciles à mémoriser que le nom inconnu d'une station de bus.
Réussir son oral sans rien oublier et sans lire ses notes !

Placez chaque élément à retenir dans votre décor

Réussir son oral sans rien oublier et sans lire ses notes !
Vous avez vos 7 lieux et vous êtes capables d'aller mentalement de l'un à l'autre en suivant toujours le même itinéraire. Il ne vous reste plus maintenant qu'à associer à chaque étape une de vos thèmes d'exposé.

Comment ? En créant une image mentale originale qui place votre idée dans le lieu. Il ne faut pas avoir peur alors de créer des images loufoques et exagérées car ce sont celles que l'on retient le mieux.

Pour l'expert de la mémorisation Jean-Yves Ponce, c'est même une clé stratégique : "Il est important que mon association soit exagérée, en mouvement, en couleur, et aussi inhabituelle que possible", explique-t-il dans son livre Napoléon joue de la cornemuse dans un bus (éd. Géréso).

Action ! Faites agir votre idée-personnage dans le décor

Jean-Yves Ponce donne un autre conseil : "Lorsque l'on attache une donnée à un environnement déjà connu, il est également important que la donnée interagisse avec le décor".

Pour traiter par exemple la question sur le dessalement de l'eau de mer, vous allez mettre en scène vos 7 idées principales dans les 7 lieux emblématiques de la maison de votre grand-mère : jardin, cuisine, salon, escalier...

- Pour évoquer votre prise de conscience du problème de l'eau dans vos voyages au Moyen-Orient (#1)1, vous pouvez vous imaginer dans le jardin de votre grand-mère, perché sur une fontaine d'ornement : vous essayez de boire l'eau qui jaillit, mais le jet est trop faible et vous gémissez d'une voix stridente "j'ai soif, j'ai soif"...

- Point n°2. En cours de physique-chimie cette année, vous avez étudié la distillation et appris qu'elle était utilisée pour dessaler l'eau de mer. L'image-clé : Dans la cuisine, votre prof de physique-chimie transformé en savant fou a ligoté votre grand-mère et entamé la construction d'un distillateur.

- Point n°3. Vous énoncez votre question "Le dessalement de l'eau de mer peut-il résoudre le problème du manque d'eau d'ici 2050 ?" L'image-clé : Dans le salon, un dromadaire portant le numéro 2050 se précipite sur l'aquarium pour boire toute son eau. Il arbore alors un large sourire et dit : "Je suis sauvé !"

Et maintenant, à vous ! Exercez-vous sur vos propres textes en associant chaque idée à une image insolite dans un lieu précis.
Réussir son oral sans rien oublier et sans lire ses notes !

Refaites votre voyage pour bien retenir vos images

Maintenant que vous avez vos sept images (ou davantage si besoin), il faut les "ancrer" dans votre mémoire en repassant mentalement d'une étape à l'autre plusieurs fois et en revoyant la scénette que vous avez créée.

L'avantage du procédé est que vous savez tout de suite qu'après le jardin, vous entrez dans la cuisine, puis dans le séjour, puis l'escalier...

Le voyage est aisé et l'image associée à chaque lieu revient tout de suite, aussi insolite soit-elle. Vous retrouvez alors illico l'idée très sérieuse que vous souhaitez présenter. Votre propos est fluide, vous ne perdez pas les pédales, et vous pouvez regarder vos examinateurs plutôt que de garder les yeux sur vos notes.

Quand utiliser le Palais de mémoire et pour quoi faire ?

Ce procédé du "palais de mémoire" ou "méthode des lieux ou loci" est excellent pour mémoriser mentalement le déroulement d'un discours, d'un exposé ou d'un long développement.

Vous pouvez en effet allonger le nombre des étapes en choisissant un itinéraire plus long, ou bien en ajoutant des points d'étape au voyage. Vous pouvez aussi mémoriser des sous-parties en les associant à des objets ou des meubles sur chaque lieu. Par exemple dans la chambre, vous pouvez placer certaines idées dans le placard, d'autres sur le bureau ou sous le lit.

Pour une épreuve écrite, le procédé est un peu moins pertinent car vous pouvez tout à fait griffonner au brouillon une mind-map, un schéma, un plan ou un tableau.

A l'oral, au contraire, moins vous lisez et mieux vous communiquez. Parler de façon fluide sans regarder ses notes sera très apprécié de vos interlocuteurs.
Et si, à cause du stress, vous avez un trou de mémoire, votre voyage mental vous offre aussi un filet de sécurité. Il vous suffit de vous dire "Où en suis-je, dans quel lieu ?", pour retrouver le fil de votre discours.

Et quand utiliser d'autres méthodes ?

Pour autant, cette méthode ne remplace pas toutes les autres techniques de mémorisation et d'apprentissage :

- la répétition demeure nécessaire pour ancrer votre présentation. Vous devez non seulement répéter mentalement votre voyage pour bien retenir les lieux-images qui servent d'indices évocateurs. Mais vous devez aussi mémoriser le contenu détaillé de chaque partie d'exposé. 

- Pour cela, vous devrez commencer par faire des recherches, des lectures et par constituer des fiches par thème. Même si vous n'utilisez pas tout, une connaissance approfondie du sujet vous permettra de répondre aux questions complémentaires des examinateurs.

- Dans certaines matières sollicitant la logique ou la compréhension de processus, il faudra mémoriser des schémas (et savoir les refaire devant le professeur), des démonstrations (en langage mathématiques), et expliquer des phénomènes sur des courbes et des tableaux. Vous mémoriserez tout cela en ordonnant les notions et en faisant des fiches de synthèse, de méthode, et surtout des exercices.

- Pour des sujets liées aux langues étrangères, vous pourrez aussi utiliser votre mémoire auditive et associer des mots à des sons ou à des comptines.


Notre mémoire encore plus vaste qu'un palais

Au final, si le palais de mémoire est à connaître, il convient de l'utiliser de façon adéquate au bon moment, notamment pour préparer vos oraux et vos entretiens.

Constituez vos itinéraires de voyage favoris et peuplez-les d'images-clés drôles, excessives et insolites. Vous commencez à entrevoir l'immense potentiel de votre mémoire, en particulier de votre capacité à créer des images mentales. 

Si les palais de mémoire peuvent stocker beaucoup de connaissances, votre aptitude à associer les idées, les mots, les images et les sons est en effet infinie. Votre mémoire est encore plus vaste qu'un palais et vous commencez à peine à l'explorer...


Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger | Spécial Bac













Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.