Elle lance une ligne de batik éthique made in Indonesia




Après deux ans en Indonésie, Thérèse Coursimault a créé une entreprise commercialisant des objets et accessoires de mode en provenance de Bali. Anak Tanah : un cocktail aux saveurs indonésiennes à base de mode et déco éthique, de batik et de créations uniques. Une belle expérience d'entrepreneuriat social.



Elle lance une ligne de batik éthique made in Indonesia
"Je souhaitais concilier mon désir d'entreprendre avec la volonté de prolonger mon expérience indonésienne". Après avoir validé un master d'affaires internationales, Thérèse est en effet partie avec son mari comme volontaire de solidarité internationale (VSI) durant deux ans en Indonésie, à Manado sur l'île de Sulawesi.

De retour en France en 2012, elle décide de se lancer dans l'entrepreneuriat social.  La marque "Anak Tanah" naît du mélange des compétences que Thérèse a acquises pendant ses études et des richesses de l'archipel asiatique. 

Concrètement, grâce à une très bonne maîtrise de la langue du pays, Thérèse entre facilement en contact avec un fournisseur indonésien entouré de couturières avec un savoir-faire unique. Elle lui présente son projet : un contrat est signé et les créations de Bali s'envolent pour la France.

Anak Tanah ou "l'enfant de la terre" indonésienne

Sorong l'ours
Sorong l'ours
"Anak signifie littéralement  "l'enfant, le petit de". Par exemple, l'enfant de Loureine se dit "Anak Loureine". Mais c'est aussi "celui qui vient de".  Anak perancis signifie "l'enfant qui vient de France", donc le Français et Anak Papua, "l'enfant de Papouasie"  explique Thérèse qui en profite pour nous donner une leçon d'indonésien. "On traduit Tanah par la terre, le sol, l'île pour les indonésiens, mais aussi la région de laquelle on vient et plus généralement la patrie", poursuit-elle. 

Conclusion : Anak Tanah désigne "l'enfant de la terre".

Parmi les collections, on trouve beaucoup de produits destinés aux femmes et aux enfants, ainsi que des éléments de décoration intérieure. Sacs, trousses, pochettes, écharpes, colliers, nappes, chemins de table, coussins, doudous... il y en a pour tous les goûts. 

Vous aurez peut-être un coup de coeur pour "Sorong l'ours" ou "Snopi le singe" :  autant de noms au parfum exotique qui raviront les enfants. Tout est contenu dans le nom.

"Lors de mes ventes, raconte Thérèse, les gens sont souvent interpellés par ce projet. Savoir que j'ai habité en Indonésie, que je connais la culture leur plaît beaucoup. Ils ont confiance dans les produits que nous leur proposons". Alors n'hésitez plus ! Anniversaires, naissances, mariages... toutes les occasions  sont bonnes pour se laisser séduire par la marque.

Batik chic....

Trousse Lebih
Trousse Lebih
Entrepreneuriat, oui mais à partir de quoi? "J'avais découvert en Indonésie des tissus de grande qualité, les fameux batik, qui pouvaient se marier à des lignes modernes pour créer des accessoires de mode originaux". 

Le batik est typique de la terre indonésienne. C'est un tissu élaboré à partir d'une méthode traditionnelle d'impression : à l'aide d'un tampon encreur, on répète un motif sur toute la surface du tissu. Les motifs sont issus de la faune, flore ou de scènes de la vie quotidienne. 

Les créations d'Anak Tanah sont donc réalisées à partir de batik javanais, 100% coton. Vous trouverez aussi quelques rares exceptions : laine, cuir ou bois de coco.  

Aussi, "Anak Tanah tire son charme et son originalité du fait que toutes les créations sont réalisées à la main" indique Thérèse. Chacune d'entre elle est unique. En effet, les couturières réalisent un travail minutieux pour confectionner les produits, en cousant, surpiquant ou peignant à la main les motifs.

Une sélection des collections Anak Tanah

... et éthique

L'expérience indonésienne de Thérèse a bien sûr influencé les valeurs d'Anak Tanah qui ne pouvait pas s'en tenir à un entrepreneuriat purement commercial. Par ses échanges avec les indonésiens, Thérèse a pris conscience de la difficulté qu'avaient les étudiants à entrer dans une université. 

Conséquence : pour donner une dimension sociale à Anak Tanah, elle a décidé de reverser 25% des bénéfices aux familles des couturières indonésiennes, pour faciliter en particulier l'accès à l'université de leurs enfants.



Suivez l'aventure Anak Tanak sur le blog Batik et éthique  et sur le forum Anak Tanah




Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Intan le 17/07/2013 04:18
Halo mam... apa kabar? saya melihat banyak barang2 dengan batik disini. apa kau menjualnya di Perancis? :D

Jelytha

2.Posté par Touffail le 26/03/2014 09:52
Le commerce social et éthique est l'avenir car elle humanise les échanges, mais des mots, des visages sur les produits.
Très bonne initiative, courage

3.Posté par AL le 15/07/2015 20:36
Bonjour, je recherche des batik indonésiens, ou sarong, en France , pouvez vous m'aider ? Merci
AL

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?







S'abonner à la newsletter gratuite