Enactus : l'entrepreneuriat social pour les étudiants qui veulent s'engager




Vous voulez vous engager durant vos études et lancer un projet à impact social ou environnemental ? Enactus France aide les étudiants à passer à l'action en équipe pour trouver leur idée et la monter. Une expérience clé pour se former à l'entrepreneuriat et commencer à s'engager.




Une équipe étudiante Enactus sur un événement © DPImages
Une équipe étudiante Enactus sur un événement © DPImages
"Pour moi, c'est, pour l'instant, la plus grande expérience humaine de ma vie"... Recueillis lors d'une étude d'impact*, les témoignages des étudiants engagés dans l'aventure Enactus sont éloquents.

Non seulement l'expérience les a fait grandir en confiance en eux, en audace, en capacité à gérer un projet en équipe, mais elle a marqué pour beaucoup un tournant. "Avec Enactus, j'ai eu ce déclic : j'ai réalisé qu'on pouvait monter des choses, et que même à une petite échelle, on peut avoir un impact". 

A l'époque où 9 jeunes sur 10 estiment que leur génération doit changer le monde mais qu'ils n'y sont pas préparés (sondage Ipsos 2020), la proposition Enactus permet de passer à l'action. Et pas dans trois, cinq ou dix ans, mais tout de suite... Même sans idée, sans équipe ou sans expérience. Et dans sa fac, son école ou son IUT.


* : réalisée par Improve en 2018
 

Enactus Etudiants : comment ça marche ?

Concrètement, il suffit de rejoindre l'association Enactus de son établissement. Ou s'il n'y en a pas d'en créer une en rassemblant quelques élèves et en trouvant un cadre ou un enseignant de l'école prêt à suivre le projet.

Un programme de dix mois est alors proposé par la structure nationale Enactus France. D'abord pour trouver son idée d'entreprise, pour la tester, définir son modèle économique, trouver son financement, puis la faire connaître.

A chaque étape, les équipes peuvent puiser dans les ressources de formation d'une plateforme digitale. Mais ce que les étudiants apprécient le plus sont les rencontres en présentiel organisées par Enactus France avec des professionnels. Et les événements qui stimulent leur créativité et leur esprit d'innovation : apéros de rentrée, week-end leadership, creadays, week-end éclosion... 

 


L'année culmine avec les compétitions régionales puis nationales lors du Festival "Ose toujours" où les équipes finalistes doivent pitcher leur projet face à des pros de l'entrepreneuriat. A la clé, de nombreux prix offerts par les entreprises partenaires.

Ainsi, en dix mois, les étudiants passent  de la passivité à l'engagement, de l'impuissance à l'esprit d'entreprise ; ils deviennent peu à peu des "Enacteurs". "Ça m’a appris à me dépasser. Je n'aurais jamais cru qu’un jour je pourrais être leader d’une équipe aussi grosse et m’impliquer autant dans quelque chose", témoigne un étudiant.

Les lauréats nationaux, eux, ont même la possibilité de participer à la World Cup, la compétition mondiale Enactus qui se tient dans un pays différent chaque année et permet de rencontrer des étudiants de toutes les cultures.
 

D'où vient Enactus ?

Le réseau Enactus est né aux États-Unis dès 1975 pour permettre aux étudiants de changer le monde grâce à l'entrepreneuriat. Le terme "ENACTUS" évoque l'entrepreneuriat (EN), l'action (ACT) et le collectif (US). L'ONG est aujourd'hui présente dans 33 pays et plus de 1000 universités.

Dans chaque pays, une structure nationale rassemble des étudiants, des enseignants et des leaders économiques. Créé en 2002, Enactus France a un statut hybride (association loi 1901 et SASU) et est soutenu par de grandes entreprises.

En 2022-2023, Enactus France était présent dans 120 établissements français d'enseignement supérieur : universités, IAE, grandes écoles, institut d'études politiques... En 2022, un programme d'initiation a été lancé pour les étudiants de BUT et de BTS en partenariat avec des enseignants qui utilisent cette pédagogie par projet pour compléter la formation.

Un programme Enactus lycéens existe aussi depuis 2015 dans le secondaire, en partenariat avec l'Education nationale.
 

Des projets pour un monde plus durable, plus inclusif et plus solidaire

Mélanie Sueur Sy © Sonia Nayass
Mélanie Sueur Sy © Sonia Nayass
C'est ainsi que naissent de multiples projets d'entreprise à impact : friperie solidaire pour lutter contre le textile low-cost, cabinet de recrutement pour les réfugiés, agence de tourisme durable et éco-responsable, ateliers pour combattre la fracture digitale, appli de soutien scolaire gratuit...

Et que deviennent ces projets quand les Enacteurs achèvent leurs études ? "Ils peuvent être transmis à d'autres étudiants qui les poursuivent, explique Mélanie Sueur Sy, directrice générale d'Enactus France, ou bien ils laissent la place à de nouveaux projets".
De plus en plus souvent aussi, des étudiants choisissent de poursuivre le développement de leur startup après la sortie de l'école.

"Mais peu importe leur choix, souligne Mélanie Sueur Sy. Le but d'Enactus n'est pas d'en faire tous des entrepreneurs, mais de leur montrer qu'ils peuvent changer les choses là où ils sont, de leur apporter des compétences, et de leur faire vivre une expérience d'engagement.
 

Ose toujours : un film pour suivre 6 anciens Enacteurs

Le film "Ose toujours" projeté lors du Festival Enactus de juin 2023 témoigne des fruits de cette pédagogie de l'expérience. On y voit 6 anciens étudiants passés par Enactus raconter leur parcours.

Certains ont continué à monter des projets d'entreprise sociale, comme Alexandre qui a commencé par créer une structure contre le gaspillage alimentaire. D'autres sont entrés dans une entreprise "classique", mais en y insufflant leur esprit d'engagement, comme Valentin qui sensibilise ses collègues aux enjeux du réchauffement climatique...

Aujourd'hui, le succès du statut d'étudiant-entrepreneur créé par l'Etat en 2014 permet aussi aux étudiants qui découvrent l'entrepreneuriat social dans Enactus de continuer à être accompagné durant un an lorsqu'ils sont diplômés en prenant ce statut.
 


L'exemple des Lunettes de Zac : une startup propulsé par Enactus France

Cela incite donc de plus en plus d'Enacteurs à poursuivre le développement de leur startup à la sortie des études.

C'est le cas d'Ophélie qui a créé "Les lunettes de Zac", une entreprise qui collecte les lunettes non utilisées pour les reconditionner et les proposer ensuite à la vente. Du reconditionnement à la monture, tout est éco-responsable et l'entreprise emploie 4 personnes en situation de handicap.

Un projet né en 2019, lorsque Ophélie étaient étudiante, grâce à l'accompagnement régulier et aux ateliers d'Enactus France. Son succès lors du Festival national 2020 lui a permis de le déployer à plus grande échelle : les Lunettes de Zac ont aujourd'hui un réseau d'opticiens partenaires, des boites de collecte et un magasin à Lille !

Des compétence transverses précieuses pour démarrer sa vie professionnelle

Une équipe Enactus lors d'un atelier Innov Action © Enactus France
Une équipe Enactus lors d'un atelier Innov Action © Enactus France
Dernier impact positif de l'expérience Enactus - et non des moindres : l'acquis de compétences transverses variées et bien précieuses pour enrichir un CV et démarrer sa vie professionnelle.

L'étude d'impact réalisée en 2018 montre que les étudiants qui s'engagent dans Enactus progressent sur de nombreux tableaux : gestion de projet, management et leadership d'équipe, sens de l'organisation, résistance au stress, techniques de créativité, expression orale, confiance en soi...

Les acquis varient bien sûr selon les filières : les étudiants en université apprécient particulièrement de côtoyer des professionnels et de préparer leur insertion, les élèves-ingénieurs d'apprendre à faire des études de marché, des ateliers de brainstorming, ou de pratiquer le travail d'équipe.

Mais tous reconnaissent que l'expérience Enactus vient compléter leurs études d'une façon ou d'une autre.
 

Une provision d'outils pour construire le monde de demain

Cela vous tente ? Bien sûr, comme tout engagement associatif, Enactus demande un investissement personnel important. Mais si vous cherchez à la fois à vous engager et à préparer votre avenir, cet entrepreneuriat social étudiant vous tend les bras. 

Laissons Louis-Paul, étudiant à l'université de Nantes conclure : "On repart avec tellement d'outils, de partages enrichissants, de bonnes pratiques [...] et surtout des rêves, des projets ou idées pour le monde de demain. Vous avez pris nos rêves et vous nous avez montré qu'on pouvait en faire une réalité. Vous nous avez même montré comment faire."

Pour en savoir plus :
www.enactus-etudiants.fr




 


Mercredi 29 Novembre 2023

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Claude Michaud le 14/11/2013 18:32
Bonjour,

Social Business Models est une association suisse dont le but est aider des entrepreneurs sociaux, jeunes et moins jeunes, à créer des projets d'organisations viables et pérennes, par le biais d'outils simples et pragmatiques.

Entre autres 30 outils, le premier est le Social Business Model Canvas, utile pour une réflexion d'intelligence collective, tempête cérébrale structurée sur le futur modèle d'affaires.

D'autres outils lui sont associés.

Cordialement,
Claude Michaud - Porte-parole de Social Business Models

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger | Spécial Bac






















Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.