Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS


Comment réussir son rapport de stage ?



Rédiger un rapport après un stage, c'est souvent la corvée ! Pourtant, en suivant quelques règles simples, vous pouvez aboutir à un texte clair et personnel... qui vous motivera et sera sûrement apprécié.




Comment réussir son rapport de stage ?
En 1ère année de BTS, Clara a fait un stage intéressant dans un service commercial de vente en ligne. Mais au moment d'écrire son rapport, elle a bien du mal à ordonner ses souvenirs. Surtout, des éléments lui manquent.

Paul, lui, a eu moins de chance : après lui avoir fait visiter l'entreprise, son tuteur lui a confié un travail de classement peu motivant. Il a ensuite proposé son aide à quelques salariés, mais au moment d'écrire son rapport, il est pris d'un grand vertige : comment rendre compte de ses expériences éparses et bien modestes ?

Les stagiaires qui restent 6 mois en entreprise et à qui l'on a confié une vraie mission ont en général plus de matière : mais cela ne rend pas forcément la rédaction du rapport plus aisée car ils doivent trier et ordonner beaucoup d'informations...

Transformez la corvée en travail MO-TI-VANT !

Tout cela incite beaucoup d'étudiants à se débarrasser de ce rapport en suivant vaguement un modèle trouvé sur internet : un plan bateau est rempli avec des éléments "copiés-collés" dans des documents fournis par l'entreprise... voire le rapport d'un autre stagiaire !

Or il y a pourtant moyen de transformer la corvée en travail intéressant et motivant. Bien sûr, cela restera un "travail", vous avez bien lu. Mais il ne vous prendra pas forcément plus de temps.

Ou plutôt, vous allez répartir différemment l'effort : plutôt que de noircir des pages comme un forçat dans les trois jours (ou nuits) qui précèdent le rendu, vous allez concevoir votre texte peu à peu, depuis le stage lui-même jusqu'à l'écriture et même à la soutenance du rapport. 

Au passage, cela peut enrichir votre stage, le rendre plus intéressant. Le fait de réfléchir à votre expérience après coup, d'analyser le stage va aussi vous faire avancer personnellement. Et puis en choisissant un vrai sujet de rapport (comme je vous y invite ci-dessous), vous allez sentir grandir en vous de l'intérêt, et même de la motivation. Et vous finirez par être fier(e) de ce rapport qui sera pour vous un atout auprès de vos enseignants ou de professionnels d'entreprise.

Soyez actif durant le stage, en quête d'informations

Comment réussir son rapport de stage ?
Tout commence donc pendant le stage lui-même. Vos enseignants vous l'ont sans doute déjà dit : il faut prendre des notes durant votre expérience. Souvent même, vos établissements vous proposent des carnets à remplir ou autres supports.

Il vous faut aussi recueillir des documents fournis pas l'entreprise : sur son historique, ses métiers, ses produits, son organigramme... Une fois rentré chez vous, il sera en effet compliqué d'obtenir ces informations alors que vous pouvez les solliciter sans problème quand vous êtes dans les murs.

Mais tout ceci ne suffit pas encore pour faire un bon rapport. Pour recueillir des éléments de qualité (et non uniquement des brochures), vous devez explorer, poser des questions, solliciter les salariés, leur demander de vous accorder un entretien, les interroger sur leur métier, les projets sur lesquels ils travaillent, leurs méthodes... Ces témoignages donneront en effet un côté vivant et personnel à votre rapport.

Ne soyez donc ni passif ni trop timide. Plus vous serez actif et ouvert, entreprenant et explorateur, et plus vous apprendrez de choses, plus vous aurez d'éléments intéressants à rapporter.

Trouvez un vrai sujet pour votre rapport

Comment réussir son rapport de stage ?
Dès le stage lui-même, commencez à réfléchir au sujet que vous pourrez donner à votre rapport. Un sujet ? Le compte-rendu des activités réalisée ou la description de l'entreprise ne suffiraient donc pas ?

Tout dépend bien sûr de votre niveau d'études, de la nature et la durée du stage. Un stage court vise en général la découverte de l'univers professionnel. Vos missions de stagiaire étant modestes, on vous demande surtout de présenter l'entreprise et ce que vous y avez découvert. Tandis qu'après un stage long, vous pourrez détailler vos missions ou le projet sur lequel vous avez travaillé.

Mais dans tous les cas, mieux vaut cerner un sujet précis pour ne pas faire un rapport trop large ou trop général (qui serait ennuyeux à écrire). 
- Dans le cas d'un stage court, plutôt que de consacrer le rapport à présenter toute l'entreprise, choisissez un aspect qui vous a intéressé : l'organisation d'un service, une réussite, une famille de métiers, un projet de transformation en cours, un procédé technologique...

- Dans le cas d'un stage de professionnalisation, vous pouvez faire votre rapport sur la mission ou le  projet sur lequel vous avez travaillé (qui est plus vaste que vos simples tâches) 

- Le sujet doit simplement être lié à votre domaine d'études et si possible à des enjeux pour le secteur ou la profession car cela le rendra plus intéressant aux yeux de vos enseignants.

Exemples
- Après son stage de BTS dans un site de e-commerce, Clara choisit de consacrer son rapport à "La stratégie digitale de conquête de nouveaux clients du site monappartement.com"

- Après un stage ouvrir d'un mois dans une usine agro-alimentaire, Paul, élève ingénieur a consacré son rapport à "L'introduction de la robotisation sur une chaîne de production agro-alimentaire et ses enjeux"

- Après deux ans en alternance dans la logistique d'un groupe de grande distribution, Stephen a fait son rapport sur "Le plan de transport des magasins franciliens du groupe X face aux contraintes du développement durable"...

- Après un master de droit numérique et un stage en cabinet d'avocat, Youssef a choisi la problématique du respect de la vie privée sur internet.

Faites un plan autour de votre sujet

Comment réussir son rapport de stage ?
En général votre établissement scolaire vous donne des consignes sur la longueur et l'organisation de votre rapport. Le plan le plus banal qui vous est proposé comporte en général trois parties : 
- 1/ Descriptif de l'entreprise
- 2/ Descriptif de vos tâches
- 3/ Bilan personnel et professionnel

Or, même s'il faut respecter en gros le nombre de parties demandées, ce n'est pas de là qu'il faut partir car sinon vous allez vous contenter de remplir ce plan sans apporter d'analyse ou d'élément personnel (excepté dans la 3ème partie). Votre texte sera plat et mortellement ennuyeux.

Mieux vaut donc partir de votre sujet de rapport pour bâtir votre plan. Après avoir situé rapidement l'entreprise, vous allez faire un zoom sur votre sujet et présenter logiquement vos découvertes en illustrant cela par des schémas ou par des témoignages que vous avez recueillis. L'historique de l'entreprise ou la description de vos tâches ne constituent alors qu'une sous-partie du rapport (ou une annexe).

Exemple
Clara consacre son rapport à "La stratégie digitale de conquête de nouveaux clients du site monappartement.com" après un stage de deux mois au service commercial. Voici le plan de son rapport :

Introduction
"Dans le cadre de mon stage dans le service commercial, j'ai pu participer à une campagne marketing d'acquisition de nouvelles clientèles. C'est cette stratégie digitale que je vais présenter avec ses méthodes, ses outils et ses enjeux.... "

I - Le développement commercial du site monappartement.com : un enjeu stratégique
. L'entreprise : son histoire, sa place sur son marché
. la nouvelle stratégie digitale lancée en 2017
. les recrutements réalisés à cet effet :
      - Métiers
      - Organigramme du service commercial

II - Les outils digitaux de conquête de clientèle
. Le nouveau logiciel de prospection commerciale 
. Les nouveaux tunnels de vente
. Les actions de relance
. Mes tâches au sein du service prospects

III - Analyse et bilan personnel
. Les avantages des nouveaux outils de prospection 
. Les métiers et postes que j'ai pu découvrir
. Les compétences requises à développer

Conclusion et ouverture
"Ce stage a confirmé mon projet d'orientation vers le marketing digital, mais d'autres stages sont à envisager pour me permettre de découvrir d'autres outils de prospection clients.

Détaillez finement votre plan avant d'écrire

Comment réussir son rapport de stage ?
Une fois posées les grandes parties de votre rapport, il faut détailler le plan :

- Prenez le temps de relire tous les éléments dont vous disposez : les témoignages, les chiffres, les documents officiels transmis par l'entreprise, vos propres notes, les citations...

- Il vous faut alors voir ce que vous retenez et placer ces éléments au bon endroit dans votre plan.
Attention : vous n'êtes pas obligé de tout garder, car certains documents sont peut-être hors sujet ou trop détaillés. Il ne s'agit pas de faire du remplissage ou de noircir un maximum de pages mais de garder seulement ce qui est pertinent pour votre sujet.

- Veillez à avoir un plan équilibré et logique : les différentes parties doivent être à peu près équilibrées. Si un élément paraît trop long, voyez si vous pouvez le raccourcir, le résumer ou le placer en annexe.

- Quand vous avez achevé votre plan détaillé et placé tous les éléments d'illustration au bon niveau, alors seulement vous pouvez attaquer la rédaction.

Faites un premier jet

Comment réussir son rapport de stage ?
Lancez-vous alors en gardant bien votre plan détaillé sous les yeux et suivez-le scrupuleusement ! Si le plan est clair, logique et bien bâti, la rédaction doit être assez rapide. 

Exprimez simplement vos idées dans l'ordre prévu en faisant des phrases courtes et concises. Ne cherchez pas à ce stade la perfection, vous pourrez améliorer le style par la suite. 

Veillez simplement à bien exprimer les articulations du texte avec des liaisons adaptées : "Dans une deuxième partie, ....", "d'autre part", "enfin". Exprimez également les liens logiques entre les idées en utilisant les bons connecteurs logiques : en effet, car, puisque, donc... Votre texte en sera d'autant plus clair pour vos lecteurs.

Quand vous reprenez un document trouvé sur internet ou donné par l'entreprise, ne copiez-collez pas mais reformulez avec vos propres mots. Cela vous évitera d'éventuels plagiats et vous permet aussi de bien garder le fil de votre raisonnement plutôt que de copier des phrases qui ne correspondent pas à ce que vous voulez dire.

Si vous bloquez sur un passage, relisez le passage précédent, puis demandez-vous simplement : "A cet endroit, qu'est-ce que je veux dire ?". Le fait de repasser par l'oral vous permet en général de retrouver votre idée aisément. Il suffit alors de l'écrire comme elle vient, quitte à l'améliorer ensuite.

Puis affinez le style

Comment réussir son rapport de stage ?
Lorsque le premier jet est achevé, vous pouvez alors affiner le style : éliminez les répétitions, les lourdeurs, les mots inutiles... Puis vous pouvez éventuellement remplacer quelques termes "pauvres" par d'autres plus riches ou plus précis. Vérifiez aussi que vous avez bien introduit certains termes professionnels incontournables découverts durant votre stage.

Mais ne jargonnez pas non plus en recopiant des documents techniques que vous ne comprendriez pas ! Lors de l'oral de soutenance de votre rapport, vos enseignants pourraient vous interroger sur cette partie et vous auriez du mal à vous expliquer.

A nouveau, n'oubliez pas qu'à travers cet exercice, c'est votre expérience personnelle et vos acquis véritables qui comptent... et qui seront évalués.

Enfin, relisez-vous plusieurs fois

Comment réussir son rapport de stage ?
La relecture est très importante pour obtenir un bon rapport : c'est en effet à ce niveau que vous pouvez corriger les fautes d'orthographe ou de langues, améliorer le style, harmoniser la présentation graphique.

Pour faire tout cela, une seule relecture ne suffit pas : il faut en faire plusieurs en se fixant à chaque fois un objectif et un seul : l'orthographe, puis le style, puis la mention des citations, puis la mise en page...

C'est aussi à ce stade que vous pouvez vérifier que vous avez bien respecté les consignes de présentation pour la page de couverture, la page de garde, la bibliographie...

Bien sûr, pour faire tout cela sans stress, il ne faut pas vous y prendre la veille ! Prévoyez d'avoir achevé votre rapport au moins une semaine avant le rendu pour relire tranquillement... Si vous avez suivi ces conseils pas-à-pas, alors vous devriez être fier(e) de votre texte et obtenir une note satisfaisante.
Mais vous aurez surtout acquis une méthodologie pour écrire encore bien d'autres rapports. Et c'est sans doute le plus précieux !

Pour aller plus loin

Je vous propose une formation en ligne qui reprend tous les points de cet article et vous aide à les mettre en pratique : "Réussir son rapport de stage ou son mémoire" comporte 4 modules, une quinzaine de vidéos, de nombreux exemples, des exercices d'expression écrite et l'accès pour ceux qui le veulent à un service de relecture de rapport.

Découvrez gratuitement le premier module de cette formation proposée par la plateforme Méthodo Campus, partenaire de reussirmavie, en vous inscrivant sur ce lien  

Vous pouvez aussi accéder à toute la formation au tarif étudiant de 7 euros sur cette page.




Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger










S'abonner à la newsletter gratuite