Se réconcilier avec la lecture et l'écriture


Depuis 2003, les associations "Savoirs pour réussir" aident de jeunes volontaires à se réconcilier avec la lecture et l'écriture. Grâce à un accompagnement original qui va jusqu'à une entrée en formation.




Des ateliers théâtre, informatique, jeux, et même voile

Un stage sur le Belem pour découvrir la voile
Un stage sur le Belem pour découvrir la voile
Manu, 20 ans, a entendu parler de "Savoirs pour Réussir" en faisant sa Journée d'appel pour la préparation à la défense, au Havre. Intéressé, il frappe à la porte de l'association havraise (l'AHAM). Là, un tuteur bénévole lui est affecté. Ensemble, ils font connaissance, discutent tranquillement.

Manu reste bloqué par ses difficultés pour lire, écrire et compter qui l'empêchent de se lancer dans une vraie recherche d'emploi. Son tuteur lui propose alors une remise à niveau mais avec des moyens qui n'ont rien à voir avec ceux de l'école classique : "J'ai appris à utiliser l'informatique, à préparer un entretien d'embauche, à lire un journal, à écrire une lettre", raconte-t-il. Toutes activités de la vie ordinaire pour lesquelles lecture et écriture sont indispensables.

Les ateliers proposés par l'association du Havre ne s'arrêtent pas là : les jeunes vont aussi au théâtre, au cinéma, font des visites ou des sorties (musée, samu), construisent une émission de radio. En septembre, deux jeunes du Havre en ont rejoint une vingtaine venus de toute la France avec d'autres associations Savoirs pour Réussir pour vivre un stage de trois jours sur un grand voilier de bois, le Belem, en Méditerranée.

Des tuteurs bénévoles pour accompagner les jeunes

Chaque jeune a un tuteur
Chaque jeune a un tuteur
Pourquoi toutes ces activités ? Pour montrer à ceux qui sont trop souvent rebutés par l'écrit, que l'écrit, c'est la vie tout simplement. Et que les difficultés que l'on a pu avoir (à l'école essentiellement) peuvent être surmontées. Pour cela, les tuteurs sont essentiels. Certains sont là pour accompagner chaque jeune individuellement.

D'autres animent des ateliers (informatique, code de la route, lecture des journaux...). "Le plus important, raconte Manu, du Havre, c'est qu'on m'a aidé à reprendre confiance en moi, à regarder les autres et à savoir leur parler." Les jeunes (de 16 à 25 ans) peuvent être suivis durant plusieurs mois (jusqu'à deux ans) : au-delà des problèmes de lecture, les tuteurs les aident à élaborer un projet de formation ou de recherche d'emploi et les suivent jusqu'à sa réalisation.

Qui peut bénéficier des association Savoirs pour Réussir ?

Tous ceux qui ont du mal à lire et à écrire peuvent être aidés.
Tous ceux qui ont du mal à lire et à écrire peuvent être aidés.
Les jeunes entre 16 et 25 ans qui ne maîtrisent pas la lecture et l'écriture. Attention : cela ne veut pas dire que vous n'avez jamais appris à lire... Mais que vous lisez mal, ou lentement, sans toujours bien comprendre ce que vous déchiffrez, ou que vous écrivez en faisant beaucoup de fautes. 50 000 jeunes de 17 à 18 ans seraient en France dans cette situation qualifiée d'illettrisme.

Pas de honte à avoir donc, mais si c'est votre cas, n'hésitez pas à contacter Savoirs pour Réussir
Il existe pour l'instant 13 centres dans différentes régions (Le Havre, Valenciennes, Châlon-en-Champagne, Alès, Agen, Bordeaux, Chambéry...), mais d'autres doivent ouvrir en 2008 (Paris, Toulouse, Orléans...). Pour être aidé, il faut tout simplement être volontaire, c'est-à-dire avoir envie de progresser. Pendant votre prise en charge, les tuteurs sont bénévoles et vous n'êtes pas rémunéré.


L'AVEV forme et recrute des étudiants bénévoles pour devenir tuteurs.
L'AVEV forme et recrute des étudiants bénévoles pour devenir tuteurs.
Si vous êtes étudiant et que vous cherchez à faire du bénévolat, vous pouvez aussi contacter Savoirs pour Réussir pour être tuteur. Il y a en effet maintenant des jeunes à côté des retraités parmi les tuteurs. Si cela vous tente, n'hésitez pas à vous renseigner par l'intermédiaire de l'AFEV (Association de la fondation étudiante pour la ville) afev.org. "Je reçois autant que j'apporte, exprime Farida, tutrice informatique au Havre, car nous communiquons beaucoup par les échanges."


Découvrir notre Guide à télécharger : Améliorer son expression écrite
Mardi 11 Juin 2013
Avec l'agence d'informations Reporters d'espoir

Qu'en pensez-vous ?

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?





S'abonner à la newsletter gratuite