Comment améliorer son expression écrite ?



Vous n'êtes pas à l'aise à l'écrit, angoissé par la page blanche, vous peinez à rédiger rapports, lettres, devoirs... Heureusement, les progrès sont possibles et à tout niveau niveau d'études ou d'insertion professionnelle. Auteur et journaliste à Réussir ma Vie, Michèle Longour publie un guide pratique pour tous ceux qui veulent améliorer leur expression écrite. Ses premiers conseils.




Certains pensent qu'ils ne sont pas doués pour l'écrit. Vous semblez dire que tout le monde peut écrire correctement...

Michèle Longour : "Tout le monde n'a sans doute pas le talent d'un écrivain, mais chacun de nous peut parvenir à écrire de façon correcte pour les besoins de sa vie étudiante ou professionnelle. Passé le temps de l'école où les cours de français paraissent souvent inutiles, on se rend vite compte qu'il faut sans cesse écrire : des mails, des lettres de motivation, des rapports de stage, des compte-rendus de réunion, des mémoires...

Or il est possible de progresser concrètement assez vite. J'explique dans mon guide que l'on peut d'abord avoir certains blocages : être angoissé par la page blanche, ne pas avoir d'idées, ne pas arriver à être clair... Certains ont des blocages d'origine psychologique : on leur a dit un jour qu'ils étaient "mauvais à l'écrit" et ils ont perdu confiance en eux.

Alors que faire pour se débloquer ?

Pour progresser, il faut déjà se lancer, c'est-à-dire commencer par écrire davantage. Le réflexe typique de celui qui n'est pas à l'aise est d'éviter l'obstacle alors qu'il faut "plonger". Par exemple si vous n'arrivez pas à commencer un texte, essayez de vous mettre à écrire tout ce qui vous vient à l'esprit, même si cela n'a aucun rapport avec votre sujet. Que vous écriviez au stylo ou sur un clavier, vous verrez que cela libère la pensée et favorise l'arrivée des mots et des phrases un peu comme si l'on ouvrait un robinet. Vous pouvez alors revenir à votre sujet et effacer le début.

Une façon d'éviter l'obstacle, c'est de faire du "copier-coller" : on se sécurise en copiant des textes ou des extraits de lettre trouvés sur Internet ou empruntés à quelqu'un d'autre. Le problème, en dehors de l'aspect "tricherie", c'est que cela empêche de réfléchir personnellement. Le texte parait correct, mais il n'exprime pas exactement ce que vous voulez dire : par exemple énormément de candidats à l'emploi envoient des lettres de motivation copiées sur des modèles, au lieu de se demander ce qu'ils auraient pu dire de plus personnel. Pas mal d'étudiants aussi "copie-collent" des extraits de rapports de stage. Ils rendent un texte qui risque d'être stéréotypé et dont ils ne comprennent pas toujours tout : ils croient gagner du temps mais cela les empêche de réfléchir par eux-mêmes et ils perdent  finalement une occasion de progresser à l'écrit.

C'est pourtant difficile de passer de l'oral à l'écrit. Que faire quand on n'arrive pas à être clair ?

Comment améliorer son expression écrite ?
Le passage à l'écrit implique en effet un passage par les mots qui peut obscurcir ce qu'on veut dire. On a tendance à employer des termes abstraits et des tournures lourdes qui gênent la compréhension. Pour dire quelque chose de simple, on fait long et compliqué ! Assez vite d'ailleurs, on n'arrive plus à poursuivre son texte, à relier ses idées ou à achever sa lettre.
Pour éviter de se "prendre les pieds dans le tapis des mots", je donne souvent ce petit moyen simple : posez-vous sans cesse la question : "Dans ce paragraphe, ou cette phrase qu'est-ce que je veux dire ?". Normalement, vous retrouvez alors votre idée et vous l'exprimez oralement de façon simple : "Je veux dire que je suis intéressé par cet emploi". Ecrivez alors votre idée ainsi. Il sera toujours temps ensuite d'affiner le style, au moins vous avez exprimé votre idée centrale.

De façon générale si vous voulez être clair à l'écrit, il faut toujours bien exprimer votre idée centrale et la mettre en avant, que ce soit dans un texte court comme une lettre ou long comme un rapport. Le lecteur sait ainsi d'emblée ce que vous voulez lui dire. On oublie souvent en effet qu'un écrit est un support de communication. Il s'agit de transmettre un message à un ou des lecteurs et non pas d'écrire pour se faire plaisir ou pour noircir du papier.

Faut-il faire un plan avant d'écrire ?

Pour un texte long, c'est indispensable mais même pour une lettre, vous pouvez faire un mini-plan au brouillon de façon à enchaîner vos idées dans le bon ordre. Pour être clair, un texte doit être bien construit ; les idées ou les faits s'y enchaînent de façon cohérente.

Pour cela, il faut commencer par réfléchir à ce que vous voulez dire,  et à l'ordre dans lequel vous allez présenter les choses : c'est cela qui vous donne un plan et non l'inverse. Trop souvent en effet, des étudiants se forcent à découper leur texte en deux ou trois parties de façon formelle pour respecter les consignes de présentation, mais le contenu ne suit pas. Leur texte respecte une savante numérotation, mais les idées ou les faits exprimés sont creux ou confus. Encore une fois, il faut réfléchir avant d'écrire !

On peut aussi avoir fait un très bon plan mais se laisser aller en rédigeant chaque partie à faire des digressions ou des allusions à des choses dites dans d'autres parties. Le lecteur a une impression de redite et d'éparpillement. Pour éviter cela, je conseille de n'exprimer qu'une idée par paragraphe.

Et comment améliorer le style ?

Comment améliorer son expression écrite ?
Le premier effort peut être de l'alléger, car nous écrivons souvent de façon lourde. On peut essayer de faire des phrases moins longues et de construction plus simple, en évitant les propositions subordonnées introduites par des "bien que", "après que", etc. Le modèle "sujet-verbe-complément" est une valeur sûre. Mieux vaut ne pas utiliser non plus trop de participes présents, ou de verbes à la voix passive.

J'attire aussi votre attention sur le fait que nous utilisons souvent trop de noms abstraits, que l'on peut remplacer par des verbes. Plutôt que de dire : "la disparition des milieux naturels est la première cause de l'extinction de nombreuses espèces", on peut écrire que "de nombreuses espèces s'éteignent parce que leur milieu naturel disparait".  C'est beaucoup plus simple et agréable à lire, non ?

Et puis, quand vous avez allégé le style, vous pouvez l'enrichir en diversifiant le vocabulaire : il s'agit par exemple de remplacer des "verbes pauvres" comme "être", "avoir" ou "dire" par d'autres plus précis, ou d'utiliser à bon escient les adjectifs, les adverbes. Je donne de nombreux exemples et quelques exercices dans mon guide car la seule façon de progresser est de s'exercer, mais quand on a pris quelques plis, on se prend au jeu et on découvre le plaisir d'écrire.

Et l'orthographe, comment progresser ?

Bien sûr, il ne suffit pas que vos textes soient clairs et bien écrits. S'ils sont truffés de fautes, tout l'effet positif est gâché comme un beau vêtement qui serait maculé de taches. Il faut donc avancer en parallèle sur l'orthographe, mais là encore il ne faut pas se décourager : on peut réellement progresser, même si c'est un point faible.

Je donne simplement quelques pistes : d'abord, chacun de nous fait souvent les mêmes fautes de façon récurrente. Relisez donc plusieurs de vos écrits pour les repérer. Puis vous pouvez vous attaquer spécialement à ces points, par exemple en faisant des exercices en ligne sur des sites internet spécialisés. Vous obtenez à chaque fois votre score, ce qui permet de situer vos progrès. C'est plus ludique et  moins décourageant que les classiques dictées. Vous pouvez même obtenir sur certains réseaux des "certifications" que vous pouvez indiquer sur votre CV car la bonne expression écrite devient aujourd'hui une compétence recherchée !

Quand vous avez fini d'écrire un texte, prenez aussi l'habitude de vous relire plusieurs fois en faisant porter votre attention sur des points différents : une fois sur la cohérence et la clarté de votre texte, et une fois uniquement sur l'orthographe. Vous apprendrez à vous corriger vous-même et  vous ferez peu à peu moins de fautes car votre oeil va s'exercer à les chasser."

Pour aller plus loin

Comment améliorer son expression écrite ?
"Améliorer son expression écrite", par Michèle Longour. 64 pages. A télécharger en pdf sur ce site, 6 euros payables via Paypal ou par carte bancaire.

Au sommaire :
  1. Eliminer les blocages face à l'écrit
  2. Ecrire pour être lu : communication écrite mode d'emploi
  3. Bien structurer son texte pour être clair
  4. Alléger et enrichir son style
  5. Conseils pour quelques écrits particuliers (courriel, lettre de motivation, rapport de stage, compte-rendu de réunion, écrire pour le web).
  6. Exercices et corrigés

Propos recueillis par Laetitia Baldry

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Ligdamis le 24/09/2011 08:43
J'ai 30 ans cette années et je n'arrive toujours pas à écrire une phrase en français

2.Posté par malet le 12/10/2011 16:08
j'ai 20 ans et mon orthographe me fait honte!!

3.Posté par Tadonking le 03/03/2012 18:08
Vous avez vraiment présente de manière très précises mes problèmes , raison pour la quelle je tiens a vous remercier. je vais acheter votre livre tout en espérant qu'il vas vraiment m être très utile.

4.Posté par Yveline GLAUDE-BRECY le 15/07/2012 01:50
J'ai acheté votre livre sur Ipad et vos conseils se sont avérés très utiles. Aussi, j'ai publié un article sur mon Blog faisant référence à votre guide.

Merci à vous.

5.Posté par Hajar oufrid le 25/07/2012 19:31
C tres exellent ca oui c'est tres interessant

6.Posté par keddar le 18/09/2012 21:49
Votre livre "Comment améliorer son expression écrite " vaut de l'or. je commence à utiliser vos conseils dans le domaine professionnel. J'en avais acheté des livres sur le même sujet, qui coute de 20 à 25 euros. mais je n'ai pas trouvé mieux que votre livre.

moi j'ai un peu mal de m'exprimer à l'oral et d’être compris, la plus part des livre parle de tout sauf comment s'exprimer pour être compris. donc j'aimerai bien si vous avez un livre genre "Comment améliorer son expression oral pour être compris" ou bien vous pouvez me conseiller d'un livre sur le sujet.

Sachant que le français écrit est très déférent du français oral au quotidien. comme le français ce n'est pas ma langue maternel. lire les romans ne m'aide pas à mieux parler le français au quotidien, ça me donne l'impression, que le français écrit est une autre langue. sur tout les niveaux , vocabulaire, grammaire, conjugaison et style de phrase.

Est ce que vous donnez des cours du français parlé.

7.Posté par Abdelillah le 28/10/2012 09:27
Je pense qu'avant de penser à une méthode ou technique pour améliorer sa performance à l'écrit,il faut surtout penser aux causes qui sont derrière.ça se limite pas à l'effet psychologique mais à plusieurs autres raisons,à savoir les gens ont tendance à ne pas lire ou peu et on sait qu'il existe un lien très étroit entre l'écrit et la lecture.En plus,les enseignants donnent peu d'importance à ce skill;l'écrit se fait souvent sans préparation et sans évaluation effective.

8.Posté par Anna le 17/09/2015 23:22
il faut beaucoup lire

9.Posté par hauxely le 24/09/2015 23:50
la nourriture de l'esprit est indispensable pour le bon fonctionnement du cerveau pour pouvoir suivre le rythme de la progression scientifique ou pour simplifier :) si tu veux suivre le train-train de la vie quotidienne et ne pas seulement s’accrocher ! il va falloir s'adapter , et pour le faire il faut être ambitieux , mais l'ambition seule est malheureusement pas suffisante et c'est même dangereuse pourquoi ! et bien simplement parce que tu risque de reculer au lieu d'avancer . ce qu'il faut c'est de retrouver un certain équilibre entre nos ambitions , nos talents , et nos compétences , , et de toujours se dire que faire une carrière , réussir un entretien , ou devenir riche ou que sais-je encore , bref atteindre un objectif peu importe la nature de cet objectif , n'était jamais une question de hasard ou de chance , mais plutôt liée à notre façon de faire les choses , il suffit pas d’être un visionnaire , ou stratège , ou battant ou communicateur mais tous à la fois . et du moment que nous avons cet capacité de prendre du recul et de se remettre en question en gros de faire un bilan du produit que nous sommes , à ce moment je pense que nous serons prêts à investir d'avantage dans notre développement personnel .

10.Posté par Marie le 10/06/2016 12:50
Merci

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger








S'abonner à la newsletter gratuite