Faire les vendanges : où et quand ?




Entre fin août et octobre, les étudiants peuvent joindre l'utile à l'agréable en faisant les vendanges. Des contrats saisonniers de 8 à 15 jours bien appréciables pour remplir sa hotte bancaire avant la rentrée. Comment s'y prendre, où et quand ? On voit dit tout !



Les vendanges 2016 risquent de ne pas être excellentes, en tout cas en quantité. Les vignobles de la Loire ou la Bourgogne ont par exemple souffert d'un printemps très pluvieux voire de chutes de grêle destructrices. Dans ces régions, les vendanges seront donc brèves, alors ne tardez pas à vous mettre sur les rangs si vous espérez "faire les vendanges".
Faire les vendanges : où et quand ?

Comment se faire embaucher comme vendangeur ?

Le plus simple est encore de vous adresser à Pôle Emploi : allez sur le site pole-emploi.fr et cliquez sur les diverses régions viticoles : Aquitaine (ou Bordelais), Bourgogne, Languedoc-Roussillon, Champagne-Ardenne, Alsace... Les postes de vendangeurs sont classés avec les travaux agricoles au code de métier (code ROME) : 1401.

Si vous voulez une région particulière, par exemple la plus proche de votre domicile, allez directement sur le site de Pôle Emploi régional, par exemple Pôle-Emploi Auvergne Rhône-Alpes : www.pole-emploi.fr/region/auvergne-rhone-alpes

Attention : si l'année est chaude, les vendanges commencent dès la fin août dans le Midi. En septembre, il ne vous reste normalement plus que la Champagne-Ardenne, l'Alsace, ou quelques places de dernière minute pour compléter des équipes en Bourgogne ou Bordelais. D'une manière générale, mieux vaut chercher son job vendanges au début de l'été qu'en septembre pour avoir plus de choix.

Les conditions à remplir pour être vendangeur

Il vaut mieux être majeur (on peut travailler à partir de 16 ans mais rares sont les régions qui acceptent les moins de 18 ans), avoir une bonne forme physique, et bien souvent, être véhiculé.

En effet les exploitations ne sont pas desservies par le tram ou le bus, et peu de viticulteurs proposent de vous loger comme cela se faisait systématiquement autrefois. C'est le gros problème si vous n'êtes pas de la région.

Il reste cependant quelques exploitations familiales où les vendangeurs sont logés et nourris dans une bonne ambiance familiale. Si vous tombez sur ce genre d'offres, sautez dessus.

huit heures par jour, le sécateur en main

Faire les vendanges : où et quand ?
Les viticulteurs embauchent les vendangeurs pour une durée qui varie en général de 8 à 15 jours. Vous signez un "contrat vendanges", contrat saisonnier particulier qui ne peut dépasser un mois. Les étudiants, mais aussi les salariés en congés payés (avec l'accord de leur employeur), y ont droit. Vous pouvez enchaîner plusieurs contrats vendanges, mais leur durée totale ne peut excéder deux mois.

La durée de travail varie selon les exploitations de 35 heures à 39 heures par semaine. Si c'est 39 heures, cela veut dire que vous devrez travailler presque huit heures par jour à couper du raisin. Attention aux coups de fatigue : le travail de base consiste à couper les grappes avec un sécateur et à les déverser dans une grande hotte. Cela veut dire rester souvent plié en deux toute la journée. Les postes de porteurs de hotte, eux, sont encore plus physiques : mauviettes s'abstenir. Dans l'ensemble, ceux qui sont passés par là parlent d'un travail sympa mais épuisant !

Pour en savoir plus sur les vendanges et les jobs de récolte

Vous trouverez de nombreux renseignements sur le site de l'Association nationale pour l'emploi et la formation en agriculture (l'ANEFA) : des précisions sur les contrats de travailleur saisonnier, mais aussi des informations sur les métiers et les formations en agriculture, sur des bourses à l'emploi et sur les opportunités de recrutement par région.

Rens. : http://anefa.org/

Une rentrée financière et une belle vendange de rencontres

La rigolade dans le camion après le travail dans les vignes
La rigolade dans le camion après le travail dans les vignes
Et pour tout ça combien gagnerez-vous ? Comptez la base du Smic, soit 9,67 euros de l'heure en rémunération brute (en 2016) pour un poste de coupeur, ce qui vous fait dans les 50 à 60 euros nets à la journée. Les porteurs peuvent avoir une rémunération légèrement supérieure. Un bon pactole quand même avant de reprendre la fac. Certains viticulteurs rémunèrent "à la tâche", c'est-à-dire en fonction du nombre de kilos récoltés. Intéressant si vous êtes rapide et résistant.

Au-delà du gain, faire les vendanges peut être une belle expérience : c'est un travail physique, en pleine nature, que l'on réalise en équipe avec d'autres vendangeurs, jeunes, moins jeunes, ouvriers agricoles, travailleurs étrangers... L'ambiance est souvent conviviale même si l'on ne chôme pas. L'occasion de faire une belle vendange de rencontres et de bons souvenirs.

Mercredi 24 Août 2016

Qu'en pensez-vous ?

Jobs et stages | Réussir son CV | Chercher un emploi | Réussir son entretien d'embauche




Découvrez la première plateforme d'emploi aide soignante et recrutement infirmier