Orientation : une année pour prendre du recul après le bac



Trouver sa voie après le bac, pas si simple. Avant de foncer direct sur des études, certains ont besoin de réfléchir au sens de leur vie, de voyager, de mieux se connaitre. Pour les aider, de plus en plus de propositions voient le jour.




Diplôme d'univesité (DU) : Projet-Orientation-Solidarité à Mulhouse

Orientation : une année pour prendre du recul après le bac
C'est la dernière-née de ces initiatives puisqu'elle débute à la rentrée scolaire 2013 à Mulhouse. Cette "formation-action" d'un an est proposée par trois partenaires publics : l'Université de Haute-Alsace, le Cnam (organisme de formation) et l'Agence du service civique.

La formule du Projet-Orientation-Solidarité (POS) consiste en six mois de formation à l'université de Mulhouse suivis de six mois d'engagement solidaire dans le cadre d'un service civique. Le but est de vous aider à trouver votre voie, à situer vos compétences, vos savoir-faire, notamment grâce à une expérience de solidarité. Avantages : vous avez à la fois le statut étudiant et celui de volontaire de service civique (avec l'indemnité) au deuxième semestre. Autre avantage et non des moindres : la formules est ouverte à des étudiants de "niveau bac" (ou L1), ce qui veut qu'on peut le faire en cas d'échec au bac !

La formation, au premier semestre, comporte trois parties : connaissance de soi et projet professionnel, compétences essentielles en expression écrite, orale, numérique, bureautique, et des fondamentaux sur l'entreprise. En même temps, vous choisissez un axe pour votre service civique à réaliser au deuxième semestre. Souhaitez-vous vous investir dans le monde de la culture, le développement durable, le sport, le social ? Etre prêt à s'engager dans un service civique est une des conditions de recrutement (30 places).
Durant tout le parcours, vous êtes accompagné individuellement pour prévoir la suite de votre parcours...

En savoir plus sur le site du cnam-alsace

Voir la plaquette ci-dessous en format PDF :

2013_03_plaquette_pos.pdf 2013-03 Plaquette POS.pdf  (569.55 Ko)


IFF Europe : le programme OPEN

Orientation : une année pour prendre du recul après le bac
"Après deux années ratées en fac, je ne savais plus trop où j'en étais, raconte Mathieu, 20 ans. J'avais besoin de retrouver une dynamique".  Pour mettre le starter, l'étudiant s'est donc inscrit au programme OPEN de l'association IFF Europe. Objectif : "Aider des jeunes de 18 à 25 ans à trouver leur orientation et à enrichir leur expérience humaine". 

Bien remplie, l'année alterne les sessions sur l'orientation et le projet professionnel, des modules de formation humaine (connaissance de soi, expression orale) et des cours sur les grands enjeux du monde contemporain (conflits, mondialisation, multiculturalité). Trois stages, dont un de solidarité à l'étranger complète ce mix entre la découverte de soi et l'ouverture aux autres.
"Moi, ça m'a relancé, cela m'a redonné l'envie de faire quelque chose, dit Mathieu qui s'apprête à passer le concours de psychologue praticien à Paris. J'ai été faire un stage en Inde, un séjour auprès de personnes handicapées, j'ai été confirmé dans mon goût pour la psycho". D'inspiration chrétienne, IFF Europe propose aussi quelques jours "d'intériorité" dans un monastère, "mais moi qui ne suis pas chrétien, cela ne m'a pas gêné" témoigne Matthieu.

  • Pour postuler au programme, il faut présenter un CV, une lettre de motivation et passer un entretien : http://www.iffeurope.org/

''Foundation year'' en université britannique

Et pourquoi pas une année en Grande-Bretagne, histoire de mettre à niveau votre anglais et de gagner en maturité ? Les formules classiques de jobs au pair dans une famille ou d'autres jobs sont intéressantes pour ceux qui partent en vue d'un projet professionnel. Damien, par exemple, est parti un an pour améliorer son anglais en vue des tests de sélection d'Air France pour les stewards.

Pour ceux qui ont simplement envie d'étudier en Grande-Bretagne, les universités britanniques proposent des "Foundation years" de différents types pour les étudiants étrangers : la formule International foundation year permet de rattraper un niveau d’anglais, ou d’une autre matière, afin d’intégrer une université britannique. On peut la faire au sein même de l’université choisie ou en dehors. Plusieurs Foundation year in fine arts sont proposées par la prestigieuse université des Arts de Londres (Camberwell, Chelsea Arts&Design, Central St Martin School of Art). Le Royal College of Music propose un Gap Year Experience Program d’un an pour une pratique instrumentale intensive avant l’université. Là encore, ne vous inscrivez pas au hasard, mais choisissez la formule qui correspond le mieux à votre projet d'avenir.


6 à 12 mois de service civique

Lancé en 2010 en France, le "service civique" permet à des jeunes de 16 à 25 ans (avec ou sans le bac) de travailler six à douze mois dans une association ou une collectivité locale. Santé, environnement, aide aux plus pauvres, personnes âgées, soutien scolaire, animation culturelle et même missions humanitaires, le choix est vaste...

Une façon de se rendre utile, de s'engager dans un secteur que l'on aime et de développer des compétences qui peuvent aider à cerner son projet d'avenir. Pendant votre service, un tuteur vous accompagne et vous percevez entre 548 et 649 euros par mois. Un service civique est un vrai plus sur un CV, mais c'est surtout une façon d'apprendre à mieux se connaître et à mûrir.


Institut Sophia : un an de formation philosophique

Orientation : une année pour prendre du recul après le bac
Si vous aimez réfléchir aux grandes questions existentielles (qui suis-je ? Où vais-je ?), que vous voulez développer votre culture générale et êtes de religion chrétienne, l'Institut Sophia de Bruxelles vous propose une année de formation (philo, éthique, anthropologie, théologie) pour vous aider à poser les bases de votre vie future.

Au programme : 20 heures de cours par semaine à l'Institut d'Etudes théologiques vous permettant d'acquérir des ECTS pour poursuivre des études, mais aussi un service auprès de malades ou d'exclus et une expérience riche de partage avec des étudiants venus de l'Europe entière.


Vendredi 14 Juin 2013

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par Arnaud le 18/12/2012 22:32
Bonjour
J'ai suivi le programme OPEN de IFF Europe il y a 20 ans et je m'en souviens comme si c'était hier. Moi qui travaille dans le bâtiment, j'ai trouvé là un lieu pour asseoir les fondations de ma vie professionnelle... et plus.
Allez poser des questions à ces doux rêveurs de sens qui vous mettent sur la piste de construire votre parcours en accord avec vos convictions.
Mes amitiés à Elisabeth qui est encore formatrice là-bas et à toute l'équipe...
Arnaud

2.Posté par O. Guerin le 30/03/2016 15:37
Travaillant moi-même dans le monde de l'enseignement et particulièrement intéressé par les questions d'orientation, de projet d'étude et de projet professionnel des étudiants, je trouve ces approches particulièrement intéressante. De mon côté c'est pas le biais de formation professionnelle en alternance dès le collège.
Etant d'Angers j'ai déjà entendu parlé d'Iff Europe que vous présentez ici. Je trouve intéressant de pouvoir allier orientation et expérience humaine.
Bon vent aux établissements cités ici et bravo pour leur approche mettant l'étudiant au centre des préoccupations.

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Témoignages | Initiatives | Coin philo | Portrait | Citations | Spiritualité





Vos articles préférés !




S'abonner à la newsletter gratuite