Ordinateur portable : faire le bon choix pour ses études


Tags : étudiant

Pour un étudiant, l'ordinateur portable est l’outil de travail incontournable. Comment bien choisir le votre sans vous ruiner ? Voici quelques astuces de geek.




Ordinateur portable : faire le bon choix pour ses études
Votre ordinateur est un compagnon de travail que vous garderez probablement longtemps. Prenez donc le temps de bien choisir cet allié de vos études en fonction de vos besoins et de votre rythme. Pour cela sa taille, son poids, ses fonctions sont des qualités décisives.

Les critères de base

Le poids
S’il est destiné à vous accompagner en amphi, optez pour quelque chose de léger. "Il faudra s’orienter vers des machines de 13 ou 14 pouces qui seront plus légères, explique Mickaël, Toffanelli, vendeur en micro-informatique. Elles pèseront entre 1 kilo et 2,5 kilos."

La batterie
La batterie devra également pouvoir tenir plusieurs heures car vous n’aurez pas toujours une prise à portée de main. "De ce point de vue, les disques durs SSD sont intéressants ;  ils permettent à l’ordinateur de s’allumer et de s’éteindre rapidement et de tenir entre 5 à 7 heures sans avoir besoin de le recharger, précise ce spécialiste. Seul bémol, les capacités de stockage seront un peu moins importantes mais grâce à icloud et aux disques durs externes, ce n’est plus un critère fondamental".

Pensez justement à bien vous munir d’une bonne clé usb pour ne pas surcharger votre appareil et essayez de faire régulièrement le ménage dans vos dossiers afin de vous y retrouver et de préserver toute la puissance de votre machine.

Le système d'exploitation
Dernier conseil important avant l'achat : vérifier méticuleusement le système d'exploitation installé dans l'ordinateur pour éviter les mauvaises surprises (anciennes versions Windows qui ne permettent pas d'installer les nouveaux logiciels, privilégiez Windows 10).

Les accessoires indispensables

Ordinateur portable : faire le bon choix pour ses études
L’ordinateur doit aussi comporter deux prises USB et surtout être résistant. Sur ce dernier point, vérifiez bien la solidité des charnières entre l’écran et le clavier.

Il semble également difficile de faire l’économie d’une bonne protection. "Si les pochettes design ou en tissu peuvent être attrayantes, elles ne permettront pas de protéger votre ordinateur en cas de choc, prévient Mickaël Toffanelli. Il faut vraiment choisir une vraie sacoche ou une housse en néoprène."
 
"Comptez l'achat d'un logiciel antivirus dans l'investissement de départ, vous ne le regretterez pas"

 Enfin, ne commettez pas l’erreur de vous contenter d'un logiciel antivirus gratuit. Considérez que cette protection antivirus fait partie de votre investissement de départ à moins que vous n'ayez opté pour un Mac. "Malheureusement, par souci d’économie beaucoup d’étudiants préfèrent télécharger une version gratuite, explique le vendeur. Or, ils ont l'impression que cela fonctionne mais en réalité leur machine est très polluée et finit par être très ralentie. C'est un cas que nous retrouvons très fréquemment en service après-vente alors que c'est assez simple à éviter."

A chaque filière, ses spécificités

Au-delà de ces critères généraux, les besoins peuvent varier énormément en fonction du type d’études suivie. Ainsi, les étudiants en architecture, graphisme, cinéma, écoles d’ingénieurs auront besoin de machines bien plus performantes que ceux qui étudient la littérature ou la communication.

"Pour les premiers, il faudra miser sur des ordinateurs plus performants dotés de processeurs Core i5 ou i7, explique Mickaël Toffanelli. Les seconds devront privilégier des machines légères équipées de processeurs Core i3." 

Euh, processeurs Core i5 ou i7, ça vous parle ? Pour ceux que ça intéresse, les explications vidéo d'un geek :


Et le prix ?

La seule réticence à l'achat d'un ordinateur portable est souvent le prix. Comptez entre 450 et 550 euros pour une machine de qualité qui vous accompagnera durablement. Si vos études vous amènent à utiliser des logiciels particulièrement lourds, il faudra mobiliser un budget plus important autour de 800 euros.
 

Des prêts bancaires "micro-informatique" pour les étudiants

Vous n'avez pas la possibilité de débourser 500 euros (voire plus) d'un seul coup ? Sachez que quelques banques accordent aux étudiants un crédit spécifique "micro-informatique" sans frais de dossier et à un taux d'intérêt très intéressant.

Les banques partenaires (Crédit Mutuel, Crédit du Nord, le CIC et la Caisse d'Epargne) fixent chacune le montant du prêt et les conditions d'éligibilité. En général, on peut emprunter  jusqu’à 3000 euros et rembourser sur une période de 36 mois. Il est aussi possible d'utiliser cet argent pour acheter scanners, imprimantes ou encore tablettes. Les banques étudient au cas par cas les capacités de remboursement de chacun.

Pour bénéficier d'un tel prêt, il faut bien entendu poursuivre des études supérieures (l’alternance fonctionne aussi) et avoir moins de 28 ans à la date de souscription. Enfin, si l'étudiant ne gagne pas suffisamment pour rembourser lui-même, une caution parentale sera demandée par la banque.

Mercredi 19 Octobre 2016
Anne-Louise Sautreuil

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger












S'abonner à la newsletter gratuite