Les secteurs qui embauchent



Propreté, bâtiment, hôtellerie-restauration, transports, services à la personne... Tous ces secteurs recrutent des jeunes sans diplôme et proposent souvent des formations courtes en alternance. Des pistes à explorer en priorité si vous êtes sans formation.




Les secteurs qui embauchent
Le "Guide des secteurs qui recrutent" publié chaque année par le CIDJ le rappelle : il n'est pas toujours nécessaire d'avoir un diplôme pour trouver un emploi. Car certains secteurs recrutent des jeunes peu ou pas qualifiés et ont même parfois du mal à en trouver !

Si vous cherchez un emploi sans avoir de formation précise, commencez donc par explorer les métiers proposés par ces secteurs. Surtout, abandonnez vos jugements et n'écartez rien a priori : certains métiers ont en effet une mauvaise image qui empêche de découvrir leurs avantages. Or ils pourraient très bien vous convenir.

La propreté : un secteur qui se professionnalise

Depuis quelques années, les entreprises et les lieux publics sous-traitent leur entretien à de grands groupes qui se sont spécialisés dans le nettoyage des transports, des hôpitaux, des usines, des bureaux (par exemple les groupes Onet, Samsic, Atalian, ISS France, GSF...)

Ces sociétés recrutent des agents d'entretien de locaux, des agents d'entretien et de rénovation, des agents de services hospitaliers, des agents machinistes, des laveurs de vitres en hauteur... Environ 60% des salariés de ce secteur n'ont pas de diplôme, d'après le CIDJ. Cependant le secteur se professionnalise : une fois entré en entreprise, vous pouvez donc évoluer grâce à la formation interne et devenir chef d'équipe ou technicien.

On peut aussi entrer via l'alternance, en contrat d'apprentissage dans un CFA Propreté ou de professionnalisation et acquérir à la fois une expérience et une formation.

Pour se renseigner :
- Les métiers et les formations de la propreté : www.itineraire-proprete.com/
- Trouver une formation en alternance http://www.inhni.com

L'hôtellerie-restauration

Un commis de cuisine.
Un commis de cuisine.
Avec 33 000 hôtels et ses dizaines milliers de restaurants, le secteur est un gros recruteur. D'ici 2022, il doit embaucher environ 25 000 personnes chaque année, que ce soit pour remplacer des départs en retraite, des salariés qui changent de métier mais aussi pour créer des emplois. L'hôtellerie-restauration suit en effet l'essor du tourisme et des loisirs en France. Face à ces besoins, il manque environ 9 000 candidats chaque année, dont une grande partie en restauration.
Les métiers les plus demandés : commis de cuisine et cuisinier, serveur, réceptionniste.

Là encore, on peut démarrer sur le tas : il suffit d'être motivé et d'avoir les qualités requises (une bonne présentation, du dynamisme, le sens de l'accueil). On peut commencer par un contrat saisonnier de deux ou trois mois l'été, notamment dans les régions méridionales.

Les chaînes de restauration rapide sont les employeurs qui ont le plus de besoin. Avantage : on peut démarrer à la base comme équipier, mais vite monter en responsabilité.

Le secteur offre aussi beaucoup de contrats d'alternance permettant de préparer un diplôme du CAP-BEP au BTS. Parmi les grands groupes qui recrutent des alternants : le Club Med, Disneyland Paris, le groupe Accor, le Groupe Elior, le Groupe Flo, le Groupe Sodexo, La Criée... Et il y a aussi de nombreux débouchés en Europe et dans le monde.

Découvrir les métiers et les formations  :
- l'union des métiers et des industries de l'hôtellerie (www.umih.fr)
- l'Observatoire des métiers de la restauration rapide : www.metiers-restaurationrapide.fr

Trouver des offres d'emploi : www.adaptel.fr/ (intérim), www.emploi-restaurant.fr/, www.emploi-restho.com, www.lhotellerie-restauration.fr/

Le bâtiment et la construction

De nombreux métiers d'action sur les chantiers.
De nombreux métiers d'action sur les chantiers.
Là encore, le secteur recrute beaucoup malgré les hauts et les bas de la construction. Et les employeurs ont du mal à trouver de la main d'oeuvre, surtout en Ile-de-France.

Moralité : on entre facilement dans le secteur... même sans diplôme. Pensez-y si vous aimez l'action, le mouvement, le travail manuel, les grandes réalisations et le travail d'équipe.

Le BTP est l'un des secteurs qui pratiquent le plus l'apprentissage. Cela permet de découvrir un métier sur le terrain et aussi de décrocher un diplôme : CAP, bac pro, certification professionnelle...

Vous avez le choix entre une multitude de filières : maçonnerie, menuiserie, électricité, construction métallique, peinture... Moins connus, les métiers du "second oeuvre" offrent de très beaux débouchés, par exemple dans le génie climatique, la couverture, la plomberie. Il existe aussi des formations pour le métier de solier, le métier d'échafaudeur, le métier d'étancheur
Un conseil : prenez la peine d'explorer chaque métier pour choisir celui qui vous emballe le plus.

Et après : au-delà du bac, on peut aussi préparer des BTS ou des DUT de génie civil pour accéder à des postes passionnants de chef de chantier et de conducteur des travaux. A noter que le secteur se féminise de plus en plus et que les salaires sont intéressants.

Pour se renseigner :
www.ffbatiment.fr ou www.pmebtp.com
- Offres d'emploi : www.batiactuemploi.com/

Il existe aussi plusieurs lycées spécialisés en bâtiment et travaux publics

Les transports et la logistique

On cherche des conducteurs de véhicules
On cherche des conducteurs de véhicules
Trains, tramways, bus, métro, camions de transport de marchandises ou de déménagement... Les transports font partie de notre vie, mais on n'y pense pas toujours quand on cherche un emploi. Dommage car eux aussi ont du mal à recruter des jeunes pour certains métiers comme par exemple les conducteurs de bus ou de camions, les responsables de leurs dépôts, les chauffeurs-déménageurs.

Pensez-y si vous aimez la liberté, l'autonomie, la conduite de véhicules, mais aussi le contact humain. Pas encore le permis ? Les entreprises sont prêtes à vous le financer si le métier vous attire. Là encore, l'alternance est très répandue et

Il y a également beaucoup de postes à prendre dans la logistique : avec le développement du e-commerce, la France se couvre d'immenses entrepôts qui recrutent des magasiniers, des préparateurs de commande, des caristes... On peut entrer sans formation, souvent en contrat à durée déterminée (CDD), puis acquérir par la formation continue ou l'apprentissage des compétences par exemple pour conduire les chariots élévateurs, devenir chef d'équipe, etc.
 

Pour vous renseigner :
- l'AFT-Iftim (www.aft-iftim.com), le site pour les jeunes  www.choisis-ton-avenir.com/
- lire notre article sur les métiers du transport.

Métiers de bouche, services à la personne, santé, environnement...

Il existe encore d'autres secteurs qui recrutent des jeunes sans formation, sur des CDI, des CDD ou des formations en alternance :

- tous les métiers artisanaux de l'alimentation (boulanger, boucher, charcutier, poissonnier) cherchent des jeunes pour travailler soit en petit commerce, soit en grande surface.

- Le secteur des services à la personne recrute des aides à domicile, auxiliaire de vie sociale, travailleuse familiale, aide médico-psychlogique... Voir les sites recrutement de grands groupes comme O2, A2micile, Axeo services, Domidom...

- Dans la santé, l'un des premiers métiers que l'on peut exercer est celui d'aide-soignant(e) : il faut passer un concours de niveau 3ème à bac. Il y a ensuite énormément d'emplois à prendre.

- Dans l'environnement, on recrute aussi des agents pour l'entretien des espaces verts, et de grandes entreprises comme Veolia recrute et forme des jeunes pour sa filière gestion de déchets : encore des métiers que l'on écarte souvent parce qu'ils paraissent "sales" et peu valorisants, mais qui offrent de vrais jobs en CDI, stables, avec des possibilités d'évolution et qui sont très utiles à la collectivité et au développement durable !

Les secteurs qui embauchent
Un atelier au CIDJ pour trouver le secteur qu'il vous faut

Pour ceux qu sont en région parisienne, le Centre d'information et de documentation jeunesse (CIDJ), situé quai Branly (15ème), organise régulièrement pour les jeunes qui cherchent leur voie un atelier sur "les secteurs qui recrutent".

Tous ces secteurs sont présentés et chacun peut se faire conseiller en fonction de ses goûts et centres d'intérêt.

Les conseillers s'appuient sur leur enquête annuelle et le "Guide des secteurs qui recrutent" remis à jour chaque année. Ils vous remettent à la fin, les fiches du guide qui vous intéressent, avec toutes les pistes de lieux, centres de formation et entreprises à contacter.

Renseignements : www.cidj.com/
 
Dimanche 30 Novembre 2014

Qu'en pensez-vous ?

Cerner son profil | Bâtir son projet pro | Métiers qui recrutent | Métiers à découvrir | Métiers passion | Expériences de jeunes pros | Sans formation ?





S'abonner à la newsletter gratuite