Les DUT industriels : des débouchés assurés



Plus que jamais, les entreprises recherchent les diplômés de DUT industriels. Car en dépit des délocalisations, l'industrie manque de techniciens ! Et ces bac + 2 offrent en plus d'excellentes possibilité de poursuite d'études.




Les DUT industriels : des débouchés assurés
Le relooking du nouveau bac technologique STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) ouvert à la rentrée 2012 le prouve : l'industrie cherche à redorer son blason auprès des jeunes. "Zola, c'est fini : nous ne travaillons plus à la flamme au fond de l'atelier", dit avec humour Stéphane Plé, PDG du groupe ACPP, spécialiste de chaudronnerie nucléaire. Les candidats entendent au journal télévisé que l'industrie ferme des sites et licencie, mais si certaines filières sont en dfficulté, d'autres tirent leur épingle du jeu comme l'aéronautique, le nucléaire ou le nautisme de plaisance..."

Ces secteurs industriels porteurs recrutent en particulier des jeunes diplômés de bacs + 2 à bac + 5. Parmi eux, les DUT sont particulièrement appréciés pour le côté professionnel de leur formation. Les employeurs se les arrachent d'autant plus, que la plupart d'entre eux choisissent de poursuivre leurs études en licence professionnelle (bac +3), ou écoles d'ingénieurs voire en masters professionnels en fac (bac +5).

Les causes de ce besoin de main d'oeuvre :
- Un quart de l'encadrement (techniciens et ingénieurs) doit partir en retraite dans les cinq ans ;
- Si les délocalisations et l'évolution technologique ont supprimé des postes ouvriers, en revanche, la conception des produits et le suivi des projets restent en Europe ;
- La mondialisation entraîne le développement de nouveaux métiers : des logisticiens (qui doivent coordonner les sites de production), des acheteurs (qui doivent se procurer dans le monde entier des pièces au meilleur prix) ;
- Face à la concurrence mondiale, l'innovation technologique est l'arme absolue : il faut des techniciens et des ingénieurs pour concevoir des procédés, des logiciels, des matériaux, etc.

Tout savoir sur les DUT à orientation industrielle

Les DUT industriels : des débouchés assurés
Pour quels bacs ?
Les DUT à orientation industrielle sont accessibles aux bacs S et STI2D. Jusqu'à présent, les bacheliers S sont les plus nombreux, mais la récente réforme de l'université veut laisser une plus grande place en IUT (comme en STS) aux bacheliers technologiques : il est maintenant prévu que ceux qui décrocheraient leur bac techno avec une mention bien ou très bien auront de droit une place en IUT. Cela dit, les DUT industriels ne sont pas les plus demandés. La faute à la mauvause image de l'industrie ! L'entrée est donc moins sélective que pour d'autres spécialités (par exemple Techniques de commercialisation), il faut donc en profiter si vous avez le profil et la motivation. Les bacs ES ont leur chance pour le DUT QLIO. Les STL pour le DUT GIM, et le DUT génie chimique-procédés.

Quelle procédure d'admission ?
Sur dossier (bulletins depuis la seconde) et lettre de motivation. Inscription entre mars et mai : il faut d'abord indiquer la formation souhaitée sur votre site de classement des voeux (admission-postbac ou ravel selon les régions), puis vous inscrire aussi sur le site de l'IUT et lui renvoyer les papiers dans les temps.

La liste des DUT industriels
- Génie industriel et maintenance (GIM)
- Génie mécanique et productique (GMP)
- Génie électrique et informatique industrielle (GEII)
- Génie thermique et énergie
- Qualité, logistique industrielle et organisatioon (QLIO)
- Génie chimique, génie des procédés
- Génie du conditionnement et de l'emballage

DUT Génie industriel et maintenance

Accès : bac S, STI2D, STL (option Physique de laboratoire et des procédés industriels)

Contenu : il forme à la maintenance de toutes les installations industrielles : réparer les systèmes, les machines, entretenir les processus, en bref tout ce qui est en mouvement. En terme d'horaires de cours, la formation est orientée vers la mécanique, les systèmes électriques et électroniques, l'automatisme, les méthodes de maintenance, l'hygiène-sécurité-environnement.

Débouchés : Tous les étudiants qui entrent sur le marché du travail avec leur DUT trouvent un emploi en moins de trois mois en moyenne. Le technicien de maintenance doit entretenir les équipements, ou bien organiser les interventions, veiller à la prévention. Les débouchés sont larges car en plus des postes à prendre sur des sites industriels classiques (dans l'agro-alimentaire, l'automobile, la metallurgie...), toute grande entreprise a besoin d'avoir un service maintenance pour ses bâtiments et ses équipements (de même que les hôpitaux et les grandes entreprises publiques) : "Dès qu'il se crée 5000 m2 de bureaux quelque part, il faut un poste de maintenance", explique Philippe Bresson, enseignant et responsable de formation à l'IUT de Saint-Denis (93).

Salaire : 1500 euros mensuels.

Dans quels IUT ? Saint-Malo (Rennes 1), Roanne, St-Nazaire, Cherbourg, Châlons-en-Champagne, Lorient, Metz (Yutz), Valencienne, Longuenesse, Aubière (Clermont), Anglet, Perpignan, Strasbourg 1, Lyon 1, Vesoul, Chalon-sur-Saône, Lieusaint (Fontainebleau), Mantes-la-Jolie, Toulon, Epinal, Saint-Denis, Tremblay-en-France, Tulle, Chartres, Blagnac (Toulouse 2).

DUT Génie mécanique et productique (GMP)

Les DUT industriels : des débouchés assurés
Pour quels bacs ?
S et STI (de préférence génie mécanique).

Contenu : C'est un diplôme qui forme aux métiers de base de l'industrie, la conception, la fabrication et la production de pièces. La formation laisse donc une large place à la mécanique (conception, dessin, édude des structures, des matériaux), aux méthodes industrielles (techniques de fabrication, d'usinage, méthodes, informatique industrielle, automatismes...)

Débouchés : Ils sont encore plus vastes que pour le DUT maintenance. Ce DUT (GMP) proposé par 45 IUT peut en effet déboucher immédiatement sur des emplois de techniciens soit dans des bureaux d'études (pour aider les ingénieurs à concevoir des produits et des pièces en CAO comme dessinateurs-concepteurs), soit dans des ateliers sur des lieux de production, au bureau des méthodes (pour organiser le travail), ou au contrôle qualité (pour contrôler la qualité des pièces), ou au service technico-commercial pour vendre des pièces ou des machines, etc. De grandes entreprises de l'automobile, la sidérurgie, la plasturgie, les meubles, le verre, l'aéronautique, les transports sont friandes de ce DUT qui forme de bons généralistes.

Poursuite d'études : 60 à 70% des diplômés poursuivent leurs études, le plus souvent en école d'ingénieurs dans une école spécialisée en mécanique ou une spécialité mécanique. De nombreuses licences professionnelles permettent aussi de se spécialiser en un an soit en méthodes, soit en Conception assistée par ordinateur, comme par exemple l'excellente licence CFAO de l'IUT de Saint-Denis qui permet de se former au logiciel CATIA.

DUT génie électrique et informatique industrielle (GEII)

Pour quels bacs ?
S et STI2D (de préférence génie électronique ou génie électrotechnique).

Contenu : Comme le DUT GMP, c'est un excellent diplôme de base, car il donne une bonne formation généraliste cette fois pour tous les métiers de l'industrie utilisant l'électronique et l'informatique. La formation se répartit entre les matières du génie électrique et éléctronique et celle de l'informatique industrielle (algorithmes, programmation, réseaux...).

Débouchés : Il peut mener à des secteurs extrêmement variés (aéronautique, télécoms, robotique, matériaux, composants, systèmes électroniques, énergie, transport, image et son, nanotechnologies...), et à des métiers d'automaticien, d'électronicien, de chef de projet, de chargé de maintenance de systèmes électroniques, de technicien en matériel médical...

Poursuite d'études : Les possibilités sont très nombreuses soit en licence pro (dans chaque IUT), soit dans l'une des très nombreuses école d'ingénieurs orientées vers l'informatique ou l'électronique. Le DUT GEII est un des bac + 2 les plus appréciés pour les admissions parallèles en grande école.

Dans quels IUT ? 52 IUT répartis dans toute la France et les Dom-tom. Pour les connaître, vous pouvez consulter le site Internet www.iut-geii.org qui est destiné à tous les étudiants geii et détaille toutes les informations sur le DUT (débouchés, formation, témoignages,...)

DUT génie thermique et énergie

Pour quels bacs ?
S à 70% et STI2D à 30%.

Contenu : La formation vous donne des bases solides en génie thermique, en mécanique des fluides, en génie des matériaux, en automatisme et circuits... Vous devenez un spécialiste des mouvements de chaleur, d'électricité, de gaz...

Débouchés : Des emplois de techniciens, voire de chefs de projets dans des entreprises de climatisation, dans des bureaux d'étude du bâtiment, mais vous pouvez aussi travailer dans toutes les grandes entreprises du secteur de l'énergie (gaz, pétrole, électricité), ou bien dans l'aéronautique, l'automobile ou la fabrication de matériel ou de matériaux. Les offres d'emploi à la sortie du DUT sont bien plus nombreuses que le nombre d'étudiants qui entrent sur le marché du travail.
Poursuite d'études : beaucoup choisissent en effet de continuer leurs études, soit en licence pro soit en école d'ingénieurs.

Dans quels IUT ? 17 IUT en France : Bourg-en-Bresse, Aix-Marseille 3, St-Martin-d'Hères (Grenoble1), Nantes, Saint-Lô (Caen), Nancy 1, Colmar, Rouen, Marne-la-Vallée, Poitiers, Belfort, Brétigny-sur-Orge (Evry), Ville d'Avray,...

DUT Qualité, logistique industrielle et organisation (QLIO)

Pour quels bacs ?
S, STI2D (de toutes options), STL, ES.

Contenu : C'est un DUT moins spécialisé sur le plan scientifique et technologique que les précédents, c'est pourquoi les bacheliers ES peuvent se présenter. Il forme des techniciens qui seront chargés d'améliorer la circulation des flux dans l'entreprise, ou d'améliorer la qualité des produits. Un assez grand nombre de matières sont donc abordées de façon à donner une idée complète du fonctionnement d'un site de production et des contraintes (techniques, comptables, humaines) d'une entreprise : comptabilité et économie, statistiques, produits et procédés, gestion des flux, logistique, qualité, gestion de base de données, physique appliquée aux moyens de production, communication....

Débouchés : Les postes sont nombreux dans la logistique, la gestion des stocks, l'amélioration des méthodes, le contrôle de la qualité. Mieux vaut aimer les relations, car on est forcément amené sur ce type de poste à travailler en équipe et à faire le lien entre équipes et services.

Poursuite d'études : Il faut noter par rapport aux autres DUT industriels, un champ encore plus ouvert. On peut en effet approfondir un aspect de la formation (logistique, ou qualité par exemple) dans une licence professionnelle, ou rentrer dans une école d'ingénieur, mais on peut également poursuivre dans une école spécialisée en logistique jusqu'au niveau bac + 5 (par exemple, dans l'excellente ESLI de Redon), ou même s'orienter vers une école de commerce pour devenir technico-commercial ou ingénieur d'affaires, ou encore reprendre un cursus en université. En effet, les formations de cadres en logistique ont tendance à se multiplier pour répondre aux besoins. Le DUT est donc un bon plan quel que soit votre profil.

Dans quels IUT ? 24 IUT que vous pouvez trouver en allant sur le site commun à tous, qui donne tous les détails sur le DUT www.iut-qlio.net


DUT Génie chimique, génie des procédés

Pour quels bacs ?
S et STL (options chimie de laboratoire et des procédés industriels, ou physique de laboratoire des procédés industriels)

Contenu : le génie chimique ou le génie des procédés consiste à adapter la chimie, ses principes, à l'industrie. "Les méthodes utilisées dans un laboratoire ne sont souvent pas adaptées à la production industrielle, notamment d'un point de vue économique, explique Wikipédia. C'est pourquoi il faut adapter les réactions à une autre dimension tout en contrôlant différents paramètres tels que la température, la pression, la concentration, le débit, sans oublier la maîtrise de la sécurité et le respect de l'environnement.". Voilà pourquoi ce DUT est bien industriel, et très différent d'un DUT chimie : On y acquiert bien sûr des connaissances en chimie (structure de la matière, lois d'équilibre, réactivité et physico-chimie analytique), mais le plus gros de la formation est axée sur la physique (électricité, électrotechnique), les maths (analyse, statique, informatique) et la technologie. L'option bio-procédés donne les bases de la biochimie et de la micro-biologie qui traitent des procédés propres aux bio-transformations et à l'environnement traitement de l'eau, biocarburants, etc.

Débouchés : Ils sont à chercher dans les industries chimiques "lourdes" : pétrolière, pétrochimique, métallurgiques...ou les "fines" : cosmétiques, pharmaceutiques, l'environnement (eaux, air, déchets), l'énergie, et dans diverses industries utilisant la chimie (caoutchouc, verre et céramique, textiles et papetières, automobile, micro-électronique, construction aéronautique...). Avec le DUT vous pouvez démarrer comme responsable d'installations, d'un atelier de production, technicien supérieur en bureau d'études et ingénierie, en recherche-développement, dans les services de maintenance et de support technique, technico-commercial, etc

Poursuite d'études :
70% des diplômés poursuivent soit dans une année de spécialisation (traitement des eaux, froid, caoutchouc contrôle et régulation, qualité, techniques de commercialisation...), soit en école d'ingénieurs : UTC, INSA, écoles polytechniques, Institut d'université, formation par alternance, soit en fac (IUP) ou dans une université étrangère.

Dans quels IUT ? 14 IUT mais tous ne font pas l'option bio-procédés. Saint-Nazaire, Périgueux, Lorient, Caen, Toulouse III, Lyon I, Rouen, Amiens...

DUT Génie du conditionnement et de l'emballage

Pour quels bacs ?
S, STI, STL ou même ES (option maths). Comme le DUT QLIO, c'est un diplôme assez ouvert qui pourra intéresser des profils variés.

Contenu : Le conditionnement et l'emballage est une vraie filière avec ses techniques et ses métiers. L'intérêt du DUT est de vous donner une formation complète non seulement sur l'emballage, mais aussi sur la logistique industrielle (les flux dans l'entreprise), et aussi le marketing, le design, la qualité, avec au passage de bonne notions de technologie industrielle (mécanique, matériaux, automatisme, informatique). Au final, c'est un diplôme vraiment intéressant et complet qui peut convenir à des profils variés, et pourra séduire des sensibilités féminines. Ne considérez donc pas trop vite ce diplôme comme un DUT ultraspécialisé car il ne l'est pas.

Débouchés : Avec ce DUT, vous pouvez devenir concepteur designer d’emballages, assistant ingénieur packaging, chargé du contrôle qualité des emballages, responsable d'une ligne de production d'emballage, etc. Les débouchés sont en croissance. Vous pouvez aussi "sortir de l'emballage" en allant vers la logistique, ou le marketing...

Poursuite d'études : Vous pouvez poursuivre dans une école d'ingénieurs spécialisée (ESIEC, ESEPAC…), ou en licence pro en vous spécialisant (en packaging, en matériaux, en logistique industrielle), ou bien dans une formation à la fois artistique et marketing de design industriel.

Dans quels IUT ? 4 IUT seulement le préparent (Castres, Evreux, Reims, Avignon), raison de plus pour aller consulter leur site. Certains ont en effet choisi de donner une orientation plus particulière au diplôme : l'agro-alimentaire à Avignon, le packaging cosmétique à Evreux, etc.


Mercredi 11 Mai 2016

Qu'en pensez-vous ?
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par Michèle Longour le 18/02/2015 20:33
@Hugo

Les trois DUT sont bien, mais les contenus, les matières enseignées sont assez différentes.
Le DUT QLIO est le moins scientifique des trois, il est plus tourné vers l'organisation de l'entreprise, la logistique, les flux des stocks, etc.
Alors que les deux autres sont plus "techniques"... Le DUT GMP est clairement centré sur la mécanique, la conception d'objets, la CAO... le DUT GIM prépare à toutes les fonctions de techniciens de maintenance.
Il faut que tu ailles voir le descriptif de chaque DUT sur le site de l'ONISEP, et ensuite, va regarder des vidéos de métiers pour voir dans quelle fonction tu te vois le mieux.
Si tu aimes comprendre comment fonctionnent les mécanismes, le DUT GMP est très intéressant, la mécanique offre énormément de débouchés, et on peut poursuivre ses études en école d'ingénieurs.

Après une bonne façon de se rendre compte du contenu des enseignements est d'aller aux journées portes ouvertes des IUT qui t'intéresseraient et qui sont près de chez toi : on voit l'établissement, les équipements, on peut parler avec les étudiants qui y sont et les professeurs, et cela permet de sentir le lieu où l'on est le plus attiré.

25.Posté par hugo le 17/02/2015 11:00
Bonjour je viens d'avoir mon bac S avec la mention assez bien. Je voudrais passer par un dut pour ensuite intégrer une école d’ingénieur dans le but de devenir ingénieur spécialisé dans le domaine génie industrielle. Pour cela j'hésite entre plusieurs dut : le dut GMP, le dut GIM ou encore le dut QLIO; lequel choisir et lequel me formera le plus pour devenir ingénieur génie industriel.
Merci d'avance.

24.Posté par Michèle Longour le 01/04/2014 16:28
Excusez-moi, je n'ai pas répondu sur le nom des écoles :
vous avez par exemple Telecom Ecole de management qui ne serait pas mal après votre DUT, car elle est spécialisée dans les entreprises de l'IT et votre DUT peut être apprécié.

23.Posté par Michèle Longour le 01/04/2014 16:25
Normalement, la poursuite d'études la plus aisée est plutôt en école d'ingénieurs vu la dimension assez technologique de ce DUT, mais pourquoi pas une poursuite d'études en école de commerce ?
Cela peut vous permettre de vous spécialiser vers des postes technico-commerciaux où votre formation technologique sera très appréciée.
Les admissions parallèles en écoles de commerce sont ouvertes aux bac+2 quelles que soient les spécialités je pense (il faut voir les concours Passerelle ou Tremplin par exemple) ou bien les recrutements d'une école comme France Business School (FBS) qu se fait via des "Talent days" (voir nos articles sur cette école sur ce site)...
Maintenant ce sont des concours, vous pouvez vous présenter, la réussite va dépendre de l'adéquation de vos compétences et qualités personnelles avec ce que recherchent ces écoles : qualités d'expression, de synthèse, intérêt pour l'actualité, le monde de l'entreprise, l'innovation...
Il faut aussi être bon en anglais voire dans une autre langue et on vous demandera en entretien de préciser un projet professionnel : des stages réussies, un engagement dans des projets d'entrepreneuriat étudiant ou autres seront des "+". Au final ce n'est pas tant une question de diplôme que de personnalité et de talents personnels.
Vous pouvez aussi aller voir du côté des IAE, instituts d'administration des entreprises, écoles de commerce universitaires qui recrutent à bac+2 avec le test Score/ IAE.

22.Posté par bardon le 26/03/2014 14:50
bonjour
Après un DUT GEII, peut on entrer dans une école de commerce?
Quel type?
Merci d'avance.

21.Posté par Michèle Longour le 20/02/2013 09:57
Dans votre cas, il faut vous renseigner sur tous les dispositifs de formation continue pour adultes, qui peuvent en effet conduire au même type de diplôme ou d'équivalent : voir par exemple quel titre professionnel pourrait correspondre à ce que vous recherchez dans le Répertoire national des certifications professionnelles ( RNCP).
Pour un salarié, il y a divers dispositifs à la fois pour se former et pour faire valider le niveau obtenu :
- la validation des acquis de l'expérience (VAE), peut vous décerner un titre professionnel correspondant au niveau de compétences que vous avez acquis par vous-même en travaillant dans l'industrie automobile : intéressant pour vous dans la mesure ou vous aviez un bac du tertiaire.
- la formation continue pour adultes. Un salarié peut y accéder soit par un "congé individuel de formation", c'est-à-dire financé par le plan de formation de l'entreprise : ceci doit alors être vu en accord avec votre service RH ou formation, c'est plus simple si vous êtes dans une grande entreprise.
Ou bien vous pouvez utiliser votre Dif (droit individuel à la formation) : c'est un capital d'heures de formation auquel vous avez droit, chaque salarié voir son compter d'heures de Dif augmenter chaque mois (c'est inscrit sur votre bulletin de paye à la fin). Mais il faut quand même se mettre d'accord avec l'employeur pour votre absence (on peut prendre parfois des cours du soir)
Pour vous renseigner sur tout cela :
- site du ministere du travail et de la formation professionnelle
- AFPA (Association pour la formation professionnelle des adultes) : www.afpa.fr
- Unimm : Union des industries metallurgiques
- Cnam : conservatoire national des arts et métiers

20.Posté par creusot le 19/02/2013 11:25
bonjour,
je possède actuellement un bac g2 et un bts comptabilité obtenu en 1992, actuellemnt je travaille dans l'industrie automobile et je voudrais reprendre mes études pour obtenir un dut pour l'automobile (carrossier), cela est il possible?
que me conseillez vous?

19.Posté par bastian le 28/05/2011 18:16
Bonjour,
Je suis en 1ére année de DUT Mesures physiques mais il ne me convient pas car j'en ai marre des cours. Je veux faire un DUT en alternance mais j'hésite entre le DUT génie industriel et maintenance et le DUT génie mécanique et productique.
J'aimerai connaitre les différences et des témoignages de personnes ayant suivi l'un et l'autre DUT.

18.Posté par AHMesmin le 16/05/2011 09:19
Salut a vous. Je voudrais savoir le salaire que peut gagner un DUT Industriel travaillant dans la maintenance des engins dans des mines. Merci d'avance!

17.Posté par Fabio le 16/08/2010 18:07
Bonjour,

Ayant obtenu mon Bac Scientifique je vais m'orienter vers un DUT QLIO.Malgré tout pour être sincère beaucoup de personnes m'ont dit que les métier de la Logistique étaient mal payés.Bien entendu le but premier d'un métier doit être le plaisir de celui-ci,mais avec la crise et tout ce que l'on entend il est vrai que le salaire joue un rôle très important aussi...

Je voudrais donc savoir si les possibilités offertes par ce DUT (en poursuite d'étude aussi) nous permettent d'obtenir un salaire vraiment correcte pour pas mal de diplomés ou malheureusement cela concernera qu'une infime partie de tous les diplomés de DUT ?

Merci a vous

16.Posté par Michèle Longour le 05/07/2010 19:56
La reconnaissance par les entreprises est identique, et les deux diplômes d'égale qualité. Le choix doit donc porter sur les types de métiers ou d'activité qu'il peut préférer. Pour cela, qu'il regarde sur quels exemples de postes et de fonctions débouche chaque DUT, et pour voir à quel type d'exercice professionnel cela correspond. Et ensuite, pour rendre cela un peu concret, il peut visionner des vidéos sur ces métiers en allant sur le site de l'ONISEP qui est très riche en vidéà : en les regardant, il doit observer l'environnement de travail, le type de mission qui peut être confiée, etc.
Il peut aussi regarder le programme détaillé de chaque DUT, en observant bien l'emploi-du-temps et le nombre d'heures dévolues à chaque discipline, pour voir si l'un correspond davantage à son profil.

15.Posté par frederic le 01/07/2010 21:52
Mon fils hesite entre le dut GIM et le DUT GMP. J'ai bien compris que GMP concerne des metiers de conception /fabrication et que Gim est plutot dédié à des aspects de maintenance.
Existe ils des aspects determinants pour faire un choix: reconaissance par les entreprises accés à des formations supérieures etc ...
Merci de nous éclairer.

14.Posté par LEO le 29/06/2010 08:52
Bonjour- je passe en term s - svt l'année prochaine . je désire trouver une formation dans le secteur de la chimie . l'idéal c'est une cpi ... mais il faut un très bon dossier . alors je regarde également du coté des dut ! la chimie est un secteur sinistré me dit on ! ? mais comme c'est un secteur assez large , peut etre y a t il des niches ? ou un dut peut trouver du travail ou poursuivre ses études ? c'est difficile de concilier plaisir et réalité économique ! si vous avez un avis , je suis preneur merci

13.Posté par Abdellah le 20/04/2010 18:14
Bonjour! j'ai constaté ,en parcourant la liste , ci-en haut ,des des DUT , qu'on parle pas des poursuites des études concernant le DUT ! merci à l'avance de votre réponse .

12.Posté par Michèle Longour le 26/01/2010 00:08
Oui, l'IUT GMP TA de Toulouse est un avantage si tu es sûr de viser l'aéronautique. Pour ce qui est du programme (qu'y apprend-on exactement), le mieux est d'aller te renseigner directement auprès des enseignants et des étudiants de l'établissement : aller voir leur site, aller les rencontre sur les salons,ou encore mieux aller aux journées portes ouvertes si ce n'est pas passé.
Ce DUT est centré sur la mécanique : il faut donc aimer particulièrement cette matière.
Le DUT GEII offre aussi de bons débouchés dans l'aéronautique pour toutes les spécialités liées à l'avionique (électronique des commandes de vol, etc.) Pour ceux qui aiment plutôt l'électronique.
En dehors de l'IUT Paul SAbatier de Toulouse, il existe quelques autres IUT qui donnent une orientation aéronautique à leurs diplômes :
- IUT Toulouse II (Blagnac), département GIM, l'IUT de Ville-d'Avray (92), le CFA Mécavenir, l'IUT A de Talence (33), l'IUT d'Aix-en-Provence (département GMP), l'IUT de Salon-de-Provence (13), l'Université d'Evry.

Cela dit, vu tes notes (assez bonnes), il faut aussi tenter une entrée en école d'ingénieur postbac : ESTACA ou la nouvelle école Elisae (près de Rouen) sont intéressantes. Tu as vraiment tes chances.

11.Posté par Gros Alexandre le 25/01/2010 18:43
Bonjour!
Je suis actuellement en Terminale S - SI (Sciences de l'ingénieur) et je voulais acquérir quelques informations concernants les DUT en vue de remplir mes voeux.
Apparemment, j'ai lu plus haut que le DUT GMP était très interressant et offrait une bonne alternative pour entrer dans des écoles d'ingénieurs dans le domaine de l'Aéronautique/spatiale si nous n'avons pas actuellement le niveau pour y accéder (Math=11.5, physique=11, SI=15). Il s'avère que je suis fortement interressé par l'IUT GMP TA(option techniques aérospatiales) de Toulouse et j'aurais quelques questions à vous proposer:
-Est ce que ce DUT est bien reconnu en France (Il est unique en France)?
-Pourrait-il avoir un avantage sur les autres DUT (compte tenu de sa spécialisation)?
-Me permettra t'il de récupérer un cursus en école d'ingénieur aisément?
-Faisons nous uniquement de l'usinage de pièce? (Ca ne me conviendrait pas du tout dans ce cas là...).
Excusez moi de vous poser autant de questions mais vos réponses seront surrement cruciales pour mon avenir...
Cordialement, Alexandre.

10.Posté par Abrantes Anthony le 04/12/2009 21:28
Merci de votre réponse rapide et claire.

Je sais ce qu' il me reste a faire

Encore merci

9.Posté par Michèle Longour le 04/12/2009 17:32
Non Anthony, la mention au bac n'est pas "nécessaire" même si les mentions bien et très bien des bacs techno sont pris d'emblée (depuis l'an dernier).
mais ce n'est pas nécessaire : en fait, l'accès à l'IUT se fait sur "dossier" à présenter au printemps de la terminale et à cette date-là les résultats du bac ne sont pas connus (puisque le bac n'a pas encore eu lieu).
Tu es admis dès le printemps si ton dossier est correct : pas trop d'absences, d'appréciations négatives (du style 'élève peu motivé"), ou de manque de travail évident. Cela dit, si ton dossier est bon (surtout avec de bonnes appréciations dans les matières qui seront celles du DUT - mécanique en l'occurrence - ) cela augmente tes chances. Si tu n'as pas été pris mais que tu décroches une mention bien ou très bien, alors là tu peux revenir frapper à la porte de l'IUT pour demander à être pris.
Je te conseille aussi de postuler dans deux-trois IUT de ta région (s'il y en a) pour augmenter tes chances, mais courage : les DUT industriels ne sont pas les plus demandés. Bonne chance !

8.Posté par Anthony Abrantes le 03/12/2009 17:59
Bonjour
Votre site est tres instructif.
Je suis en Terminal Sti GM, et je trouve que le Dut GMP est une bonne opportunité pour moi. Je voulais savoir si il fallait avoir une mention au bac pour entrer dans cet IUT ?

Merci de votre aide !

7.Posté par Michèle Longour le 26/05/2009 19:05
Chantal,

Si votre fils est français et veut s'inscrire en France métropolitaine, il doit aller sur le site internet www.admissions-postbac.fr
Normalement les élèves étudiant en France en terminale ont inscrit leur voeux pour l'an prochain sur ce site et cette première phase est close. Mais il y a une phase complémentaire à partir du 6 juin je crois à partir de laquelle on peut postuler dans un IUT en choisissant ses établissements sur ce site.
Vous devez donc :
- aller découvrir le site admission postbac
- en haut à droite de la home page, sous l'onglet "formations" découvrir tous les IUT qui préparent à ce DUT
- suivre la procédure complémentaire (téléchargez le Guide du candidat procédure complémentaire) pour inscrire vos voeux : il peut se porter candidat dans plusieurs IUT mais il va passer après ceux qui ont déjà transmis leur candidature. Je lui conseille donc de faire le maximum de candidatures possibles (12 autorisées je crois). Ensuite, il faudra transmettre aux IUT des dossiers papier (bulletins scolaires) puis vous aurez la réponse. Lire aussi notre dossier sur l'orientation postbac : faire le bon choix et bien s'organiser qui explique le calendrier à suivre.

6.Posté par Niuola chantal le 25/05/2009 05:46
je suis une maman un peu perdue, j'ai mon fils qui est en terminale BAC PRO MEI, il veut faire un DUT GENIE MAINTENANCE INDUSTRIELLE, j'habite en Nouvelle Calédonie, que me proposez vous, comment dois-je faire pour ll'inscrire et où ?
merci de votre aide

5.Posté par Patrick le 28/04/2009 21:44
merci beaucoup pour ta réponse donc maintenant je mettrai dans mes voeus plutot GMP mais je me demandais aussi s'il vallait mieux faire une licence sciences pour l'ingénieur (j'espere que vous connaissez) , que cet IUT ? Car mes professeurs me donnent des avis différents et je suis un peu perdu sur lequel des deux est le meilleur .
merci beaucoup de votre aide en attendant une réponse

4.Posté par Michèle Longour le 28/04/2009 18:46
Pour l'aéronautique et l'aérospatiale, il me semble que le DUT GMP est plus large. c'est un secteur qui apprécie aussi bcp le DUT GEII, et Mesures physiques.

Je te conseille d'aller voir le site des 6 écoles d'ingé aéro ou de téléphoner pour leur demander : ESTACA, IPSA, Supaéro, Ensma de Poitiers, ENSICA (ENSICA et Supaéro sont regroupés à Toulouse) quels types de DUT sont les mieux adaptés à leur cursus. Voir aussi l'IMA de Bordeaux (institut de la maintenance aéro)

A savoir aussi : en dehors du secteur aéro, le DuT génie thermique et énergie marche très fort en ce moment du fait du boom du secteur de l'énergie, et du développement durable dans l'habitat.
Ensuite, il faut choisir aussi en fonction de tes centres d'intérêts : les disciplines que tu aimes, car ça compte bcp, on est meilleur dans ce qu'on aime.

3.Posté par Patrick le 27/04/2009 19:02
BONJOUR J'AI UNE QUESTION : par rapport à ces deux IUT : DUT GMP et DUT génie thermique et énergie lequel offre le plus de chance de poursuivre des études dans une école d'ingénieur en vue de faire ingénieur tout particulièrement dans le domaine de l'aéronautique voire aérospatiale ?
Merci

2.Posté par Michèle Longour le 27/02/2009 11:22
C'est un excellent diplôme, débouchés assurés dans l'industrie et nombreuses poursuites d'études. Commencez par regarder l'IUT le plus proche de chez vous (pour les questions matérielles de frais de logementt). Je pense que la liste de tous les IUT préparant ce diplome est donnée sur le site que je vous indique : www.iut-geii.org L'idéal est de présenter 2-3 candidatures dans plusieurs IUT qui lui plaisent pour qu'il soit sûr d'être pris quelque part.
C'est l'époque des journées portes ouvertes : très important pour lui d'y aller s'il le peut car cela lui permet de confirmer son choix en parlant avec les étudiants et les profs, poser ses questions.
Pour voir si un IUT est "meilleur" qu'un autre, vous pouvez compare le taux de poursuite d'études : s'il est élevé (de l'ordre de 90%), cela veut dire que les étudiants de cet IUT sont de bon niveau. A certains endroits, le taux de poursuite d'études tombe à 40%. L'IUT de Cergy est de bon niveau il me semble. Les taux de poursuite d'études sont souvent indiqués sur le sites des IUT, sinon c'est à demander lors des journées portes ouvertes ou sur un salon. Mais si vous n'êtes pas dans cette région, il y a peut-être un IUT très bien près de chez vous...

1 2
Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger







S'abonner à la newsletter gratuite










Guides à télécharger




















Un blog sur l'actu des débouchés

La plasturgie, encore une filière industrielle qui veut attirer les jeunes

Comme d'autres filières industrielles, la plasturgie souffre d'un manque d'attractivité alors que...




Recommandé par Reussirmavie.net
Des professionnels du coaching et de l'orientation :