Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie

Elle a choisi le DUT Qualité, logistique industrielle et organisation (QLIO)



Après son bac STL, Céline a choisi un DUT dont le nom parle peu aux lycéens : qualité, logistique industrielle et organisation (QLIO). Elle a pourtant eu un coup de coeur pour cette formation en deux ans qui ouvre sur des métiers variés dans la logistique, le contrôle qualité ou l'ingénierie.




Céline Delobel, lors de son stage de fin d'études de DUT QLIO.
Céline Delobel, lors de son stage de fin d'études de DUT QLIO.
Céline a toujours eu un esprit curieux. Aimant découvrir de nouveaux univers, elle pensait s'orienter après son bac STL vers une formation en génie des matériaux mais un enseignant de l'IUT d'Angoulême est venu présenter un DUT à peu près inconnu de tous les lycéens.

Il est vrai que son intitulé en quatre lettres peut laisser perplexe : Q. L. I. O pour Qualité, Logistique industrielle et Organisation. Une formation de technicien supérieur formant à la gestion des flux (stocks, commandes), au contrôle qualité et à l'organisation de la production dans une entreprise.
 
"Je ne connaissais pas du tout alors je suis allée voir la personne qui m'en a beaucoup parlé et la culture générale acquise en 3ème lors de mes cours de découverte professionnelle m'a permis de comprendre pas mal de termes, raconte Céline. Elle m'a invité aux portes ouvertes et ce fut un réel coup de cœur…"

De nouvelles matières, à part les maths, tout est différent du lycée

Pour quelqu'un aimant l'inconnu, Céline a été gâtée : "dès la première année, c'est un renouveau total, raconte l'étudiante, il y a un nouveau vocabulaire, un emploi du temps qui change toutes les semaines, de nouvelles matières… en fait, à part les maths, tout est différent". 

Mais concrètement, qu'apprend-on ? "On étudie la logistique (la gestion des flux et la maitrise des stocks), la qualité (répondre au besoin, chercher l'amélioration continue), le fonctionnement d'une entreprise (maitriser son environnement), les méthodes de management et de résolutions de problèmes". 

Au final, une plongée dans un univers déjà très professionnel centré sur l'entreprise comme le montre cette vidéo réalisée par l'IUT de Cergy-Pontoise.


Des travaux pratiques et des projets pour préparer à la vie en entreprise

Les méthodes pédagogiques laissent aussi une grande place à l'action et aux exercices pratiques : "Au mois d’octobre de la première année, on fait déjà un premier stage de découverte d'un mois pour s'immerger dans le monde de l'entreprise et mieux comprendre les cours."

"Ensuite, il y a beaucoup de travaux pratiques : on simule des fonctionnements de travail par des jeux et de nombreux TP ; et en deuxième année, on mène même un projet tuteuré en groupe en entreprise. Deux à trois personnes forment une équipe qui travaille sur un projet dans une entreprise 2 jours par semaine."

Les étudiants sont encadrés par des enseignants de l'IUT et surtout de nombreux professionnels. Au final, rien à voir avec le style d'études que l'on peut connaître au lycée : "Déjà la relation prof-élèves est différente, ensuite le travail à fournir est différent lui aussi. On nous explique comment réagir et travailler en équipe. Le DUT nous prépare vraiment à l’entreprise, tout type confondu d’ailleurs."

Un stage de fin d'études en PME ou en grande entreprise

Elle a choisi le DUT Qualité, logistique industrielle et organisation (QLIO)
Comme pour les autres DUT, le cursus s'achève par un stage de fin d'études de trois mois sur un poste de technicien. Céline l'a trouvé dans une PME industrielle fabriquant de petites pièces de mécanique de précision. "J'ai été chargée de réorganiser l'armoire automatisée qui gère les outils. Et comme j'ai aussi des compétences en sécurité, on m'a demandé de créer un exercice pour la sécurité incendie".

Mais d'autres étudiants s'insèrent dans de grandes entreprises, par exemple pour gérer les stocks de pièces dans l'industrie automobile, ou bien dans des hôpitaux pour organiser la logistique des approvisionnements, ou l'agroalimentaire pour contrôler la qualité des produits.


88% d'insertion dans les trois mois

Et après ? Comme pour tous les DUT, les étudiants ont le choix entre la poursuite d'étude ou l'insertion comme technicien supérieur. "Notre formation nous permet d'être vite opérationnels", dit Céline. Pour preuve un taux d'insertion de 88% des diplômés du DUT qui trouvent un emploi dans les trois mois et sur un salaire net médian de 1800 euros mensuel ce qui est supérieur aux autres DUT industriels.

La formation a aussi le mérite de pouvoir s'appliquer à des nombreux secteurs : automobile, fabrication de machines, transport, informatique... et cela sur plusieurs types de métiers : contrôle qualité, gestion des risques, organisation des méthodes industrielles, de la logistique.

Poursuite d'études : de la licence pro à l'école d'ingénieurs

Les possibilités de poursuite d'études sont aussi particulièrement variées :

- en licence professionnelle : les diplômés peuvent se spécialiser en un an sur un métier par exemple à Soissons en management de la qualité, à Argenteuil en Hygiène, qualité, sécurité, environnement ou bien en Management des processus logistiques...

- en école d'ingénieurs : les meilleurs étudiants du DUT QLIO peuvent postuler dans plusieurs écoles d'ingénieurs dans les filières "génie industriel" ou "organisation de la production".

- en master de logistique : il existe plusieurs cursus ou écoles spécialisées qui préparent à des diplômes de niveau bac+5 permettant d'accéder aux fonctions de cadre sur les métiers de la logistique comme l'ESLi (Ecole supérieure de logistique industrielle) de Redon.

- en école de commerce. Le DUT étant centré sur l'entreprise, rien n'empêche de poursuivre pour se spécialiser par exemple dans les achats ou le commerce international.

Que sont-ils devenus ?

Les parcours d'anciens diplômés donnent une idée de la diversité des débouchés :

- Julie (Promo 2010) a obtenu après son DUT une licence professionnelle de Coordinateur de projet en gestion des risques à Lyon. Puis elle a créé son entreprise de conseil en gestion des risques auprès des entreprises.

- Emmanuel (Promo 2007 à Argenteuil) a poursuivi ses études dans une école d'ingénieur (l'ENSAM) et cela en apprentissage. Il est ensuite entré dans une grande entreprise industrielle de produits chimiques et agroalimentaires comme ingénieur maintenance.

- Quentin (Promo 2009) est manager d'une équipe de production dans l'industrie aéronautique. Il est responsable d'une quinzaine de personnes qu'il doit manager en respectant la sécurité et en garantissant la production à temps pour les clients.

- Anselme (Promo 2009)  est credit controler en Angleterre. Il contrôle les paiements des clients français d'un groupe qui fabrique des produits pour salle de bain et cuisine.

- Hélène (Promo 2012) a fait une licence professionnelle de logistique après le DUT. Elle est assistante planification ordonnancement. Elle gère l'alimentation en matières premières d'ateliers industriels à l'étranger.

Pour les profils curieux, adaptables, intéressés par les méthodes de travail

Au final, tous conseillent vivement le DUT QLIO : "J'ai aimé la diversité des enseignements, après, j’étais très curieuse et je pense que c’est la clef pour réussir dans ce DUT", souligne Céline qui souhaite poursuivre ses étude jusqu’au master 2 dans le domaine de la logistique.

Selon elle, la formation convient parfaitement aux profils qui aiment s'adapter et être créatifs, réfléchir aux méthodes : "il faut savoir trouver des solutions rapidement, ne pas avoir peur de poser des questions pour comprendre une organisation".
On ne se sent jamais perdu en entreprise
"On apprend à forger le sens pratique et la logique, à réfléchir pour améliorer les processus, ne serait-ce qu'avec du bon sens, et comme les cours balayent beaucoup de domaines (gestion de production, qualité, informatique, statistiques, métrologie, mécanique, compta, droit ...), on ne se sent jamais perdu en entreprise", confirme Hélène.

Un vrai couteau suisse pour pas mal de métiers

L'ensemble des diplômés du DUT salue une formation pragmatique, très professionnalisante, et en même temps généraliste car permettant de travailler dans des domaines assez variés. Un genre de "couteau suisse" capable d'ouvrir les portes de bien des carrières.

D'autant que les bacheliers de toutes les séries peuvent postuler, que 23 IUT en France proposent cette spécialité dont certains en alternance. "C'est à faire connaître à ceux qui ne savent pas ce qu'ils veulent faire", conclut Céline.
 

 Pour en savoir plus :
Le site www.iut-qlio.net répond à toutes les questions sur le DUT QLIO et donne la liste de tous les IUT le proposant.
 

Lundi 23 Mai 2016

la rédaction

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger







S'abonner à la newsletter gratuite




Guides à télécharger