Faire racheter son prêt étudiant



De nombreux étudiants souscrivent chaque année un prêt pour financer leurs études, une dette qu'ils doivent rembourser lorsqu'ils entrent dans la vie active. Mais la vie réservant des surprises, le remboursement est parfois délicat. Saviez-vous qu'un rachat est alors envisageable ?




Prêt étudiant mode d'emploi

Faire racheter son prêt étudiant
Ce prêt, à taux préférentiels, permet aux étudiants manquant de moyens financiers d'accéder notamment à de grandes écoles et ainsi de poursuivre leurs études. Le montant est déterminé en fonction de la formation, il s'étend en règle générale de 1 500 € à 50 000 €.

Le remboursement de cette dette peut s'étaler sur une durée minimum de 2 ans et maximum de 10 ans. Ce remboursement est décomposé en deux parties : la franchise et le crédit lui-même. Concrètement, la franchise correspond aux intérêts et primes d'assurances, elle doit être remboursée dans un premier temps. Le remboursement du crédit en lui-même prendra effet à la fin des études.

Bon à savoir : il est possible de négocier la suppression des indemnités de remboursement anticipé (IRA) et une éventuelle rallonge en cours de route. Une caution peut être exigée par l'organisme prêteur. (Lire Financer ses études : tout savoir sur les prêts étudiants)

Vie active : encore de nouveaux besoins... de crédits

L'entrée dans la vie active est une phase importante pour un jeune diplômé : c'est enfin l'arrivée sur le marché du travail qui permet de percevoir ses premiers salaires (bien que la plupart des étudiants aient déjà enchaîné des jobs saisonniers) !

L'argent rentre enfin tous les mois... mais cette nouvelle vie ouvre aussi la porte à de nouveaux besoins comme l'achat d'un véhicule, l'équipement de la maison ou les dépenses de consommation courante. Les jeunes diplômés ne disposent pas forcément de la somme nécessaire pour financer d'emblée tous ces besoins et doivent souvent recourir à des prêts à la consommation.

Seulement, une accumulation trop importante de crédits (prêt étudiant et crédit automobile par exemple) peut engendrer un déséquilibre financier. Au-delà d'un taux d'endettement de 33%, on parle de surendettement.

Pour l'éviter, il existe une solution simple : le réaménagement de prêts. Il doit être sollicité avant d'avoir atteint le seuil limite de surendettement.

Comment faire racheter son crédit étudiant ?

Faire racheter son prêt étudiant
Le regroupement de crédit étudiant est applicable dans deux situations distinctes : lorsque l'étudiant est entré dans la vie active, ou lorsque le prêt est cautionné par les parents.

Prenons un exemple, un étudiant entre dans la vie active et décide de recourir à plusieurs prêts à la consommation afin de financer des besoins de la vie courante (TV, voiture, canapé, machine à laver…), celui-ci pourra par la suite faire racheter ses nouveaux crédits et son prêt étudiant afin de bénéficier d'un seul prêt à mensualité réduite. Concrètement, on rassemble les dettes en une seule pour alléger le montant de la mensualité.

Deuxième cas de figure, le prêt est cautionné par les parents en cas de non remboursement. Ce cautionnement oblige donc les parents à rembourser si l’étudiant n’est pas en mesure d'honorer ses engagements. Dans ce cas de figure, les parents qui effectuent un regroupement de leurs crédits pourront intégrer au refinancement le prêt étudiant de leur enfant.

Pour en savoir plus

Le site internet Solutis.fr est la référence en matière de regroupement de crédits en France. Cette société, fondée en 1998, est intermédiaire en opérations bancaires et services de paiement enregistré à l’ORIAS. Solutis est également certifié ISO 9001 depuis 2009.

Vendredi 24 Octobre 2014
la rédaction

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger












S'abonner à la newsletter gratuite