Réussir ma Vie ...

Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS



Devenir Youtubeur étudiant : les conseils de Lucas Brasier



Et si vous deveniez Youtubeur en parallèle de vos études ? Quand, comment, pourquoi, avec quel matériel et pour quel bénéfice ? Avec sa chaîne lancée en 2018 durant sa prépa, Lucas Brasier partage son expérience dans un guide pratique... illustré de nombreuses vidéos.




Devenir Youtubeur étudiant : les conseils de Lucas Brasier
Pour quelles raisons valables devriez-vous lancer votre chaîne Youtube : 

- Réponse A : pour devenir populaire en ayant beaucoup d'abonnés ?
- Réponse B : pour partager votre centre d'intérêt avec une communauté ?
- Réponse C : pour gagner de l'argent ?
- Réponse D : pour acquérir des compétences qui pourront être utiles dans d'autres domaines ?
- Réponse E : pour vaincre votre timidité et vous affirmer à l'oral ?

A en croire Lucas Brasier, lui-même étudiant et Youtubeur, il faut éliminer d'emblée les réponses A et C : si vous créez votre chaîne pour devenir riche ou célèbre, "cela ne marchera pas", affirme-t-il dès le début de son "Petit guide du Youtubeur étudiant" publié en juin 2021.

Selon lui, la motivation centrale doit d'abord être l'envie de partager une passion, des connaissances, un loisir... Réponse B donc. Mais l'aventure permet aussi de développer beaucoup de compétences (D) et de grandir dans la confiance en soi (E)... 

Du bachelier timide au Youtubeur entrepreneur

Dans le cas de Lucas, c'est presque une métamorphose. Lorsqu'il lance sa chaîne, en novembre 2018, le bachelier fait ses premiers pas en classe préparatoire scientifique (voie MPSI) et aussi ses débuts en vidéo.

Raide et intimidé, il fait sur un ton monocorde le compte-rendu de ses journées de cours. La chaîne intitulée "La prépa MPSI" a tout de même 400 abonnés à la fin de l'année 2018. 

Moins de trois ans plus tard, place au Youtubeur ! Lucas arbore une élégante barbe en collier, un sweat aux couleurs de sa chaîne qui s'intitule tout simplement  "Lucas Brasier" et compte plus de 5OOO abonnés.

Lucas est toujours étudiant mais face à la caméra, il a l'aisance d'un pro et réalise d'ailleurs des vidéos promotionnelles pour des marques... Alors, quelles sont les clés d'un tel succès ?
Lucas sur ses premières vidéos en 2018... et en 2021 après plus de 600 vidéos publiées !
Lucas sur ses premières vidéos en 2018... et en 2021 après plus de 600 vidéos publiées !

Armez-vous de passion, persévérance et patience

Très concret, Lucas partage généreusement dans son guide ses astuces techniques : quelle thématique choisir ? quel titre donner à sa chaîne ? quel matériel acquérir ou pas ? Quel décor choisir ? Et bien sûr : comment gagner en visibilité ?

Chaque point est illustré par l'expérience de sa chaîne, vidéo ou chiffres à l'appui.

Mas au final, Lucas ne dévoile aucune recette-miracle : la réussite ne nécessiterait selon lui aucun don spécial ni grande expertise ! Simplement trois qualités humaines à cultiver jour après jour : passion, persévérance et patience, ce qu'il appelle la "règle des 3P"... et qui lui sert de boussole depuis trois ans.

Partagez votre passion sans craindre le regard des autres

Il pourrait aussi ajouter l'audace et l'indépendance, car le premier obstacle qui empêche de se lancer, prévient-il, vient souvent de vous : vous pensez que votre sujet ne va intéresser personne ; ou qu'il est déjà traité par des gens plus expérimentés ; ou qu'il y a trop de monde maintenant sur Youtube.

Toutes ces craintes, il les balaie en quelques mots : "Comment pourrais-tu expliquer que des YouTubeurs de plus en plus jeunes arrivent et réussissent ? écrit-il. Tu penses qu’ils étaient les seuls quand ils ont commencé ?"
 
​"Si tu crées ton contenu par passion, parce que tu as envie de partager quelque chose, n’arrête jamais à cause des autres"


Il faut aussi savoir résister au regard (souvent négatif) des autres : dès vos premières vidéos, vous risquez d'être découragé ou même cassé par des remarques peu flatteuses.

Lorsqu'il était en classe prépa, Lucas raconte avoir résisté à la tentation de supprimer sa chaîne suite à des réflexions. Or cela l'aurait empêché de développer une activité très importante pour lui et même pour son orientation !

D'où son conseil : "Si tu crées ton contenu par passion, parce que tu as envie de partager quelque chose, n’arrête jamais à cause des autres".

Publiez une vidéo chaque jour

Une fois votre chaîne lancée, pas question cependant de l'animer en dilettante. Si Lucas a une méthode ou un conseil de base à partager, c'est vraiment celui de la régularité.

A quel rythme publier des vidéos ? Attention, tenez-vous bien : "Quotidiennement, conseille Lucas. Tu dois poster un contenu par jour. Tu dois poster une trentaine de contenus par mois. Tu dois poster 365 contenus par an".

Cela peut sembler impossible, mais c'est pourtant ce qu'il a fait tout en poursuivant des études en classe prépa puis dans la prépa intégrée d'une école d'ingénieur ! ça, c'est de la persévérance...

Mais comment assurer un tel rythme ?

En faisant simple et méthodique. Pour les vidéos, Lucas pratique un format "brut" qui consiste à publier sans faire aucun montage. Il a aussi rodé une organisation permettant de trouver chaque jour une idée de vidéo sans se prendre la tête.

Améliorez l'aisance face à la caméra... sans vous en rendre compte

Mais pourquoi s'imposer un tel rythme ? D'abord, explique l'étudiant Youtubeur, pour permettre à la chaîne de grossir assez rapidement : en deux ans, vous avez déjà 600 vidéos en magasin, de quoi occuper le terrain de votre thématique et glaner pas mal d'abonnés.

Mais cela permet surtout de progresser rapidement et de faire de meilleures vidéos : Lucas explique que c'est ce rythme soutenu qui lui a permis de gagner peu à peu en aisance à l'oral, de se détendre, d'avoir son plan en tête sans regarder son papier, etc. On commence à comprendre d'où vient la métamorphose.

Pour lui, "la quantité (de vidéos) assure la qualité". Donc plutôt que d'attendre de réussir la vidéo parfaite, lancez-vous ! Vous faites ainsi de mieux en mieux, un peu comme un marathonien parvient à tenir la distance en courant chaque jour.

Gagnez en confiance en vous dans toutes situations

Lucas avec la chanteuse Laura Laune © DR / Lucas Brasier
Lucas avec la chanteuse Laura Laune © DR / Lucas Brasier
Ces progrès dépassent d'ailleurs le cadre d'une chaîne Youtube. Lucas Brasier dit avoir gagné beaucoup de confiance en lui dans toutes sortes de situations :

- "Au niveau scolaire, cela me sert pour mes exposés en anglais ou en français, où je me contente souvent de marquer quelques tirets sur un bout de papier pour tenir les 5 ou 10 minutes de présentation orale."
En tournant ses vidéos, il a en effet appris à exposer une idée de façon fluide, sans lire son papier ni chercher ses mots.

- Il s'est débarrassé de toute timidité face à un auditoire :  "cela m’a permis d’être 100 % à l’aise dans des situations où je n’aurais jamais osé me mettre avant", raconte-t-il : il a ainsi osé monter sur scène avec Laura Laune devant 1000 spectateurs quand elle a demandé un volontaire pendant son spectacle, et a participé à  jeu télévisé regardé par des millions de personnes...

Le fait de devenir Youtubeur durant vos études contribue donc à votre développement personnel, un peu comme quand vous montez un projet étudiant, un voyage humanitaire ou que vous participez à un concours d'éloquence...

Et aussi des compétences de négociation, marketing et communication

Lucas Brasier aborde aussi la question financière avec la possibilité, lorsqu'une chaîne grossit, de négocier des partenariats avec des entreprises ou d'autres marques...

Il décrit la façon dont il s'y est pris, et ce que lui a rapporté cette activité. Malgré ses milliers d'abonnés, il a pu dégager, en 2020-2021 l'équivalent du revenu d'un job d'été de deux mois.

Cela confirme que le lancement d'une chaîne Youtube n'est pas un bon plan si vous avez besoin rapidement de financer vos études et de payer votre loyer.

Mais par contre, c'est un remarquable terrain d'apprentissage pour acquérir des compétences de négociation, de marketing, ou de communication digitale. 

Et apprenez à mieux vous connaître

Sur sa chaîne, Lucas - qui tient au courant sa communauté de son parcours étudiant - explique que c'est en se lançant sur ce terrain qu'il a découvert son goût pour les fonctions commerciales.

Résultat : lui qui avait visé les prépas scientifiques et une école d'ingénieur aéronautique, a fait le choix, en juin 2021, de se réorienter vers une école de commerce spécialisée dans les nouvelles technologies. Il va même poursuivre ses études en alternance pour être davantage sur le terrain.

Pour lui, Youtube a donc été davantage qu'un loisir ou une passion : c'est un engagement qui lui a permis peu à peu de mieux se connaitre et de développer des compétences qu'il ne soupçonnait pas pour l'entrepreneuriat et le marketing.

Mentionnez votre chaîne Youtube sur votre CV

A l'heure où les recruteurs disent chercher d'abord chez les candidats des "softs skills" (compétences transversales) plus que des connaissances, le fait d'avoir de l'expérience en vidéo, d'avoir lancé sa chaîne Youtube peut donc faire la différence...

En tout cas, il ne faudra pas craindre de mentionner votre chaine sur votre CV et de souligner en entretien toutes les compétences qu'elle vous a permis d'acquérir... Et face au recruteur, vous serez concentré, souriant et détendu comme face à la caméra.

Lucas présente son livre sur sa chaîne

- Acheter "Le Petit Guide du Youtubeur étudiant", par Lucas Brasier, éditions K&K, 16,99 euros.


Vendredi 27 Août 2021

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger | Spécial Bac




















Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.