Réussir sa vie : des pistes de réflexion pour construire son projet de vie
Suivez-nous sur
Facebook
Twitter
RSS

#Bac2018 : les corrigés des sujets de grec et de latin au bac L


Tags : bac

Retrouvez ici les sujets des épreuves de grec et de latin au bac L en 2018. Et découvrez les corrigés proposés par des enseignants.




#Bac2018 : les corrigés des sujets de grec et de latin au bac L
Actualisez la page et attendez quelques instants pour que le formulaire se charge.

Le sujet de grec


Le corrigé de Studyrama

PREMIÈRE PARTIE QUESTIONS (60 points)

QUESTION 1 (15 points)
a) Donnez les différentes valeurs grammaticales de ὡς dans :
- ὡς ἔχω / ὀσφῦν (vers 2-3): adverbe exclamatif
- ὡς ἂν ἐργάτης (vers 6) : adverbe introduisant la comparaison
- Ὡς μακρὸν / ἦν παντελῶς δὲ τοῦτο (vers 11-12) : conjonctif introduisant une proposition subordonnée circonstancielle de cause

b) Relevez les différents verbes conjugués à l’imparfait de l’indicatif dans les vers 4 à 13, de Εὐθὺς γὰρ à ἀτρέμα δ΄ :
Εὐθὺς γὰρ ἐμπεσὼν πολύς, νεανίας ἐγώ τις, ἐξαίρων ἄνω σφόδρα τὴν δίκελλαν, ὡς ἂν ἐργάτης, βαθὺ ἐνέπαιον. Ἐπεκείμην φιλοπόνως ─ ο ὐ πολὺν χρόνον· εἶτα καὶ μετεστρεφόμην τι, πηνίκα ὁ γέρων πρόσεισι τὴν κόρην ἄγων ἅμα σκοπούμενος· καὶ νὴ Δί ΄ ἐλαϐόμην τότε τῆς ὀσφύος λάθρα τὸ πρῶτον. 

Lire la suite sur http://www.studyrama.com

Le corrigé complet du Web Pédagogique

Les enseignants de la plateforme Le Web Pédagogique vous proposent aussi leurs corrigés gratuitement.

Pour les découvrir, téléchargez le fichier PDF ci-dessous :

Le sujet de latin en L


Le corrigé de Studyrama

I Question 1 / 15 points : J’indique le mode et le temps des formes verbales suivantes :

– VOCA (ligne 5) : impératif présent
– OBLITUS ES (ligne 6) : indicatif parfait
– PUTES (ligne 7 ) : subjonctif présent
– DESPOLIA (ligne 7) : impératif présent
– MITTAS (ligne 9) : subjonctif présent
– EXINTERA (ligne 14 ) : impératif présent II

Question 2 / 15 points : Je compare les trois traductions des lignes 6 à 8 et je commente les choix opérés par les traducteurs :
– Héguin de Guerle fait ressentir, avec « en fureur », l’emportement extrême de trimalcion. L’affranchi use d’un style élevé, teinté d’ironie, pour accuser le cuisinier : « Ne dirait-on pas, à l’entendre, qu’il a seulement négligé... ». L’apostrophe : « drôle, habit bas » confirme ce ton badin et méprisant.

Lire la suite sur www.studyrama.com

Le corrigé du web Pédagogique

Pour les découvrir, téléchargez le fichier PDF ci-dessous :

 

Lire aussi


Orientation | Méthodes de travail | Vie étudiante | Paroles d'étudiant | Partir à l'étranger | Spécial Bac













Inscrivez-vous à la newsletter et téléchargez gratuitement le guide "7 clés pour réussir ses études"
Pour connaître mes droits sur le respect de la vie privée, je consulte les conditions générales de service.