Mes parents ont divorcé : et moi, puis-je réussir mon couple ?



Vous pensiez avoir digéré le divorce de vos parents mais au moment d'avancer dans une relation amoureuse, vous vous interrogez. La rupture parentale vous rend-elle plus fragile ? Peut-on en guérir ? Etre soi-même heureux en couple ? Eléments de réponses avec Sophie Genin, psychologue clinicienne, spécialiste de la famille.




Mes parents ont divorcé : et moi, puis-je réussir mon couple ?

Le divorce des parents peut-il laisser des traces qui influencent sa propre vie amoureuse ?

Sophie Génin, psychologue.
Sophie Génin, psychologue.
Sophie Génin : "Une séparation laisse toujours des traces. Elles peuvent être plus ou moins profondes. Cela dépend de nombreux facteurs : comment les choses ont-elles été exprimées ? Y-a-t-il eu de la violence ? Les enfants ont-ils été préparés à cette séparation ? Le caractère et l'âge de l'enfant entrent aussi en ligne de compte.

Plus l'enfant est petit, plus c'est difficile à comprendre. Cela peut représenter un véritable tsunami dans son univers. Sur le moment, on voit certains enfants développer des troubles du comportement plus ou moins importants. Certains peuvent se mettre à rencontrer des difficultés d'apprentissage, des problèmes de concentration ou se remettre à faire pipi au lit.

Des adolescents peuvent aussi connaitre des passages à l'acte agressif, faire des énormes colères ou des fugues. Cela montre bien tout ce qu'un tel événement peut, encore une fois dans certains cas, susciter chez les enfants concernés".

Les enfants de divorcés ont-ils, une fois eux-mêmes en couple, des comportements spécifiques ?

"Nous ne sommes, bien heureusement, pas déterminés par le divorce de nos parents ! Cependant, la souffrance ressentie durant l'enfance peut rejaillir à l'âge adulte. Cela peut-être, par exemple, le cas d'un enfant qui se sera senti abandonné par un parent. Si son conjoint rentre tard, sans prévenir, ce sentiment d’abandon peut resurgir.

Certains éprouvent une peur de l'attachement, une difficulté à accorder leur confiance. Quelqu'un qui aura vécu dans la violence verbale peut revivre cette violence quand son partenaire haussera le ton. Il peut aussi rencontrer des difficultés de communication : avoir tendance à se taire ou à reproduire cette violence verbale.

En général, lorsqu'en consultation, des jeunes évoquent ces difficultés dans leur vie amoureuse, ils ne pensent pas au divorce de leurs parents. Ce n'est pas toujours le cas, mais il peut y avoir un lien qu’il leur appartient d’établir. Mais encore une fois, cela dépend de beaucoup de facteurs et cela n'empêche en rien de se marier ou d'être heureux en couple."

Comment un conjoint peut-il aider à surmonter les difficultés que vous évoquez (un manque de confiance, une peur de l’abandon...) ?

"Essayer de faire parler son conjoint peut-être bénéfique. Lui faire raconter ce qu'il a vécu, pas nécessairement du point de vue factuel, mais plutôt émotionnel. On peut tenter d’établir des liens avec ce qui se passe dans la vie du couple. Si tu réagis comme ça, ne penses-tu pas que cela puisse être en rapport avec tel ou tel événement ?

Bien entendu, il ne faut rien affirmer. Il est toujours bon d’ouvrir ce dialogue et cela est vrai dans le cas des enfants de divorcés comme de toute autre histoire personnelle."

Statistiquement, les enfants de divorcés semblent divorcer davantage. Peut-on expliquer ce phénomène ?

"Certains se disent mes parents n'ont pas été capables de rester ensemble, vais-je y parvenir ? Ils ont peut-être cette perception que l'on peut refaire sa vie plusieurs fois."

Est-il important de se détacher de l’histoire de ses parents pour avancer soi-même ?

"Se détacher de ses parents est l'histoire de toute une vie. Ce n’est pas réservé aux seuls enfants de divorcés !

Lorsque l’on commence sa vie de couple, on arrive avec son passé, ses blessures et tout le positif aussi. Tout cela va être à travailler. Chacun est confronté à des difficultés, s'interroge sur le pourquoi de tel ou tel comportement et il faut parfois se faire aider.

Concernant le divorce de parents, il peut-être utile d'en reparler à l'âge adulte notamment si c'est une source de grande émotion, de peur ou de colère. Il va falloir être capable de revivre chacune de ces étapes pour en guérir".

Faut-il alors ouvrir une discussion avec ses parents ?

"Dans certains cas, cela peut-être intéressant. Il arrive que l'enfant grandisse et se construise avec une idée des choses qui peut-être faussée.

Mais pour que cela soit constructif, il faut que les parents soient capables d'accueillir la souffrance de leur enfant devenu adulte, qu'ils puissent se remettre en cause et parfois même se demander pardon. Ces situations peuvent nécessiter un entretien familial afin de faire circuler la parole."

Ceux qui ont eux-mêmes souffert d’une séparation sont-ils plus attentifs au bien-être de leurs enfants en cas de divorce?

"Comme de toute souffrance, on peut tirer des choses positives du divorce de ses parents. Et cela à condition d'y avoir réfléchi, d'avoir fait un parcours personnel. On peut donc en sortir grandi mais difficilement seul. C'est la raison pour laquelle il faut penser à se faire aider, pas nécessairement par un psychologue d'ailleurs, le soutien peut parfois venir d'un proche.

Alors, certains adultes se diront qu'ils refusent de faire souffrir leurs enfants comme eux-mêmes ont souffert. Ils peuvent être plus dans le dialogue, être plus attentifs et avoir envie de se donner les moyens de réussir cette vie de couple avec ses hauts et ses bas".

Propos recueillis par Anne-Louise Sautreuil


Lundi 19 Septembre 2016
Anne-Louise Sautreuil

Qu'en pensez-vous ?

1.Posté par blaise le 21/09/2016 19:04
Merci pour ces bons conseils

2.Posté par Hervé Myrlande le 26/09/2016 19:28
J'aime ça

3.Posté par rachellekalala le 06/10/2016 18:28
j'aime

4.Posté par David Tresor Prive le 08/10/2016 00:21
Je valide

5.Posté par rokhaya le 26/10/2016 13:22
j'aime

6.Posté par Rémi ALLADAGNIWEKE le 30/10/2016 07:59
merci pour ces conseils édifiants. Que Dieu vous bénisse. Bon Dimanche.

7.Posté par Biba Alger le 04/11/2016 08:09
Moi personnellement j'ai pas trouvé de réponse....😏😓

8.Posté par jean ansy faye le 15/11/2016 22:18
jaime

Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Psycho | Corps et sexualité | Amour | Couple | Un bébé ? | Addictions






S'abonner à la newsletter gratuite