Quelles aides financières pour passer son permis ?



Vous voulez passer votre permis mais les 1500 euros à payer vous freinent ? Savez-vous que vous pouvez bénéficier d'un coup de pouce ou d'un crédit ? Des dispositifs qui peuvent vous permettre d'étancher vite votre soif d'indépendance !




Quelles aides financières pour passer son permis ?
Passer son permis, beaucoup de jeunes en rêvent… Malheureusement, réunir les quelque 1500 euros souvent réclamés par les auto-écoles peut vous empêcher de passer à l'acte !

Gage d’autonomie, d'indépendance et bien souvent de belles opportunités professionnelles, le permis de conduire devrait pourtant être accessible à chacun. C'est pourquoi les pouvoirs publics ont tenté de mettre en place des facilités de paiement destinées aux plus jeunes ou aux plus fragiles.

Voici quelques dispositifs qui peuvent alléger la facture.

Le permis à 1 euro par jour : un prêt à taux zéro

Quelles aides financières pour passer son permis ?
C’est un coup de pouce du gouvernement, à destination des 15-25 ans qui ne peuvent réunir d'un seul coup toute la somme du permis de conduire. Il s’agit en réalité d'un prêt dont les intérêts financiers sont pris en charge par l'État. En pratique, le montant de la formation reste inchangé, il vous faudra toujours débourser environ 1500 euros, mais vous bénéficierez de facilités de paiement. 

Voici comment fonctionne le dispositif :  un établissement financier vous avance l’argent, vous remboursez à hauteur de 30 euros par mois et l'Etat se charge de régler les intérêts liés à ce prêt. Le montant de celui-ci peut, depuis l’année 2016, aller jusqu’à 1500 euros (puisqu’il est désormais possible d’obtenir 300 euros en cas d’échec pour une formation complémentaire).

Attention toutefois car payer 30 euros par mois peut paraître facile, mais il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un prêt et non d’un don. Il vous faudra donc le rembourser, et cela durant plusieurs années... Les banques demandent donc des garanties, mais si personne dans votre famille ne peut se porter caution, sachez que l'Etat peut remplir ce rôle. 

Pour en savoir plus, lire : Tout savoir sur le permis à un euro par jour

Les bourses au permis de conduire

Voici un dispositif qui fait son chemin ! L'idée est venue de mairies comme celle de Carcassonne, et un grand nombre de villes françaises ont suivi. Dans ce cas précis, c’est votre commune qui vous aide à financer votre permis, si vos ressources et celles de votre famille ne vous permettent pas de vous inscrire dans une auto-école. Vous pouvez espérer une aide allant de 50 à 80% du montant total de la formation.

La "bourse au permis de conduire" fonctionne sur le mode du donnant-donnant : votre ville finance une partie de votre formation en s’acquittant d’une certaine somme auprès de l’école de conduite, en échange de quoi, vous vous engagez à rendre un certain nombre de services.

Il s’agit, le plus souvent, d'une quarantaine ou d'une cinquantaine d'heures de bénévolat dans un organisme d’intérêt général (aide aux devoir dans une association, visites dans des maisons de retraite, entretiens de terrain sportifs municipaux etc.). On peut aussi vous demander de participer à des opérations de sensibilisation à la sécurité routière (opération Capitaine de Soirée, prévention au collège etc).

- Renseignez-vous donc auprès de votre commune car l’idée conquiert chaque année de nouvelles municipalités ! Si votre commune propose ce dispositif, il vous suffira alors de déposer un dossier en mairie et d’attendre la décision du conseil municipal qui statue généralement sur trois critères : vos revenus, votre motivation et votre projet professionnel. 

Un coup de pouce du département ou de la région

Quelles aides financières pour passer son permis ?
Si vous ne trouvez pas l’appui financier souhaité auprès de votre commune de résidence, vous pouvez vous tourner vers une autre collectivité locale. De nombreux conseils généraux (organe du département) et régionaux (la région) proposent notamment d’aider les jeunes à financer tout ou partie de leur formation à la conduite.

Le montant des aides varie tout comme les critères d'attribution d'une collectivité à l'autre. Il faut généralement résider dans le département ou dans la région depuis suffisamment longtemps, avoir des difficultés financières et aussi un projet d’insertion déjà bien pensé. Comme les communes, ces collectivités peuvent aussi vous demander d'effectuer du bénévolat en échange.

Exemple dans le département des Yvelines :
- Vous avez moins de 25 ans
- Vous résidez dans le département
- Vous êtes prêt(e) à effectuer des heures de bénévolat pour la collectivité
- Les ressources de votre foyer n'excèdent pas un certain barème...
Dans ce cas, le département peut vous prêter 500 euros pour participer au financement de votre projet !

Des aides pour les demandeurs d'emploi

Pôle Emploi - Ne pas être titulaire du permis B peut être un véritable frein à l'embauche car de nombreuses offres d'emploi l'exigent. Pôle Emploi aide donc certains demandeurs d'emploi à passer leur permis pour accroître leur employabilité.
- Pour bénéficier de cette aide, il faut remplir certains critères d’inscription et d’indemnisation et le lien entre votre retour à l’emploi et l’obtention de votre carte rose doit être clairement établi.
- Pour tenter votre chance, il vous faudra déposer un dossier dans le Pôle emploi dont vous dépendez.
- Si votre demande est validée, Pôle Emploi s’acquittera de 1200 euros auprès de votre auto-école en trois fois.
Cette aide au permis de conduire ne peut vous être attribuée qu’une seule fois. 

Les Missions locales – Elles disposent de crédits pour donner un coup de pouce financier notamment dans le cadre d’un projet professionnel particulier. A chacune ses propres critères, il est parfois nécessaire d’avoir obtenu son code de la route au préalable.

Les collectivités territoriales – Les communes, départements ou régions peuvent également participer au financement du permis de conduire des personnes en recherche d’emploi et dont le projet professionnel nécessite l’obtention de celui-ci.

Financer son permis avec son CPF

Quelles aides financières pour passer son permis ?
Depuis le 15 mars 2017, il est également possible de profiter de son compte personnel de formation (CPF) pour se faire financer tout ou partie de son permis de conduire.

Il faut également remplir un certain nombre de conditions et choisir une auto-école agréée par le dispositif. Cette nouvelle possibilité de financement du permis de conduire peut se cumuler avec d'autres dispositifs notamment, pour les jeunes, tel que le "permis à un euro par jour".

Lire notre article sur les nouveautés 2017 pour se faire financer le permis.

Bons plans : être élève test ou louer un véhicule à double commandes

- Etre élève test : C'est le meilleur moyen de conduire gratuitement avant le jour J. Pour ce faire, il vous suffit de vous inscrire dans un centres de formation destiné aux moniteurs d'auto-écoles. Il en existe une vingtaine en France. Ce n'est pas vous qui êtes évalué mais votre enseignant. Peu importe, c'est une occasion rêvée de vous faire la main sans débourser le moindre euro.
La liste des centres est disponible sur www.bepecaser.org

- Louer un véhicule à doubles commandes : Vous êtes inscrit en auto-école, vous avez déjà fait vos 20h obligatoires et vous désirez perfectionner votre conduite? Si une personne majeure et titulaire du permis depuis au moins 5 ans accepte de vous accompagner, il vous est désormais possible de louer une voiture équipée de la double commande. Une idée maline qui peut vous permettre de faire de grosses économies. En effet, le coût moyen se situe aux alentours de 15 euros de l'heure, soit en moyenne 3 fois moins que pour une heure de conduite dans une auto-école.

Pensez à la conduite supervisée

C'est une formule de conduite accompagnée pour les plus de 18 ans qui permet de limiter les frais d'auto-école. Vous pouvez l'adopter dès que vous avez pris au moins 20h de conduite, que ce soit avant votre première tentative ou après un échec à l'examen. 
 

Des chèques cadeaux offets par vos amis ou votre famille

Dernière option que nous a signalé un internaute : les chèques cadeaux KadoDrive ! Cette entreprise a eu la bonne idée de créer des chèques-cadeaux qui permettent à l'heureux bénéficiaire de financer son permis en payant l'auto-école avec ces chèques-cadeaux.

Comment ça marche ?
Pour Noël, vos anniversaires, une réussite au bac... votre famille ou vos amis peuvent acheter sur le site KadoDrive un chèque d'un montant minimum de 25 euros. La liste des auto-écoles acceptant ces chèques-cadeaux est indiquée sur le site www.kadodrive.com

Pour les acheteurs, c'est la certitude que la somme offerte sera utilisée uniquement pour le permis de conduire et pour les jeunes, pas de possibilité de dépenser l'argent ailleurs !!

Cumuler des aides

Si vous obtenez un coup de pouce mais que cela vous semble encore compliqué de boucler votre budget, rassurez-vous vous pouvez tout à fait cumuler certains aides. Par exemple :
- Un apport personnel de 200 euros. 
- Une "bourse au permis de conduire" d’un montant de 400 euros, versée par sa commune en contrepartie de son action dans une association caritative. 
- Un prêt  "permis à un euro par jour" pour un montant de 600 euros (prêt sans intérêt remboursable en 20 mois). 
- Et  encore quelques heures en véhicule à double commandes pour perfectionner votre conduite!
 
C’est maintenant à vous de jouer : place donc au code de la route, aux sorties d’autoroute, aux créneaux et aux ronds-points à sens giratoire ! Lancez-vous et abordez le Jour J détendu grâce à toutes nos astuces pour éviter le stress le jour du permis.

Pour en savoir plus


Mercredi 7 Juin 2017
Anne-Louise Sautreuil



Nouveau commentaire :

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Permis de conduire | Logement | Loisirs | Cabine d'essayage | Conso








S'abonner à la newsletter gratuite